attentatoire

 

définitions

attentatoire ​​​ adjectif

Qui porte atteinte. ➙ préjudiciable.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le peuple français doit protester contre un acte attentatoire à ses véritables intérêts, et doit l'annuler.François Guizot (1787-1874)
Et quant à cela, lesdits clercs disent que ce n'est pas vraisemblable, mais que c'est mensonge présomptueux, séduisant, pernicieux, une chose feinte et attentatoire à la dignité des anges.Anatole France (1844-1924)
Mais ils n’avaient nullement besoin d’une mise en scène attentatoire au droit, ni d’enfermer les 660 détenus dans des cages à animaux éclairées jour et nuit.Europarl
Le pouvoir que les papes avaient usurpé semblait aux évêques attentatoire à leur autorité.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Des journaux se firent les interprètes de la pensée publique en s'élevant contre ce spectacle, qu'ils qualifiaient d'exhibition malsaine et attentatoire à la morale.Oscar Méténier (1859-1913)
Par exemple, pour éviter les odeurs, ils interdiront au concierge de manger de la soupe aux choux, ce qui est attentatoire à la dignité d'un citoyen libre.Victor Fournel (1829-1894)
Nous ne sommes point au bout, car voilà que bientôt le bureau colonial propose un bill attentatoire à toutes les libertés.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On dit que la loi est attentatoire d'une part à la liberté, et de l'autre au progrès, au progrès social.François Guizot (1787-1874)
De toutes parts on désavouait ce mouvement comme illégal, comme attentatoire à la représentation nationale.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce décret accrut la complication ; il ne manqua pas de donner lieu à des protestations comme étant illégal et attentatoire à la liberté des suffrages.Émile Vincens (1764-1850)
Properce le blâme, objectant que ce pardon est attentatoire à l'autorité du mari, qui avait probablement acheté sa femme et, par conséquent, avait le droit de la punir.Léon Bloy (1846-1917)
Et qui donc avait l'audace d'émettre « une pareille inculpation attentatoire à son honneur et à sa réputation » ?Henri Masers de Latude (1725-1805)
Quant à moi qu'on accuse d'avoir agi à l'étourdie en voulant l'introduire parmi nous, je considère cette opinion comme attentatoire à ma dignité.Henry Murger (1822-1861)
C'est dans ce cercle que nous déclarons leur principe faux, nuisible, attentatoire à la propriété, antagonique à la société.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Lui si doux, il absout dans les âges écoulés la répression de l'hérésie, surtout parce que l'hérésie lui paraît attentatoire à cette indispensable unité.Jules Lemaître (1853-1914)
Il devait encore être dans un état de prostration qui lui interdisait toute résistance, toute conscience de l'acte attentatoire dont il était l'objet.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTENTATOIRE » adj. masc. & fem.

se dit au Palais des procedures & des jugements qui se font au prejudice des deffenses des Juges superieurs, ou de la jurisdiction des Juges privilegiés. Cette sentence a esté cassée comme attentatoire, & renduë au prejudice d'un renvoy, des deffenses.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020