contraire

 

définitions

contraire ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif
Qui présente la plus grande différence possible (en parlant de deux choses du même genre); qui s'oppose (à qqch.). ➙ antinomique, contradictoire, incompatible, inverse, opposé; s'oppose à semblable, identique. Deux opinions contraires. Son attitude est contraire à la raison.
Qui, en s'opposant, gêne le cours d'une chose. ➙ défavorable. Vents contraires. —  La chance lui est contraire.
nom masculin
Ce qui est opposé (logiquement). ➙ antithèse, opposition. Faire le contraire de ce que l'on a dit. C'est tout le contraire. Il dit toujours le contraire (➙ contredire). —  Mot de sens contraire. ➙ antonyme.
Au contraire locution adverbiale : d'une manière opposée. ➙ contrairement, par contre. Elle ne le regrette pas ; au contraire, elle en est ravie.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je pense, tout au contraire, que nous devons appréhender dans sa globalité la politique relative au tabac, afin de pouvoir suivre une stratégie efficace dans ce domaine.Europarl
Dans le cas contraire, il y a lieu de relancer le processus constituant après les élections européennes.Europarl
Vous partez également du principe que le choix de l'intégration politique a un effet centralisateur qui est contraire à l'indispensable décentralisation de la politique.Europarl
Le capitalisme, pour moi, c'est un mécanisme économique, c'est une machinerie économique qui, jusqu'à preuve du contraire, a montré ses effets positifs plus que tous les autres systèmes.Europarl
Bref, la lutte contre le chômage et l'assainissement du marché de l'emploi ne sont pas des objectifs isolés, au contraire.Europarl
Celui qui prétend le contraire est soit complètement ignorant, soit dépendant de l'industrie du tabac.Europarl
C'est discriminatoire et contraire au principe d'égalité, et une fois de plus un comportement malhonnête et déplorable.Europarl
L'accent aurait dû être mis sur le rejet de toute politique d'assistanat et, au contraire, sur la mise en valeur de l'initiative et de la responsabilité.Europarl
Au contraire : il demande que l'on « évite d'entraver le cours naturel des rivières » et tombe dans l'alarmisme quant aux problèmes sociaux et environnementaux causés par la déviation des rivières.Europarl
L'apprentissage tout au long de la vie exige le contraire : à savoir, une continuité et des cursus de longue durée.Europarl
Bien au contraire, tout est devenu plus bureaucratique, plus compliqué, plus incompréhensible et plus inefficace.Europarl
Une telle vision, qui privilégierait l'exclusion au détriment de la complémentarité, ne nous paraît pas d'un grand intérêt et, surtout, ne semble pas conforme à la réalité – bien au contraire.Europarl
Il n’y a pas de concurrence avec le transport ferroviaire mais au contraire une complémentarité.Europarl
Au contraire, la politique telle qu’elle est concrètement mise en œuvre doit refléter les orientations stratégiques.Europarl
Tout au contraire, les transports relevant de la collectivité locale sont au moins aussi efficaces que ceux des entreprises privées.Europarl
C'est pourquoi cette proposition s'avère contraire à la déontologie et inappropriée, et il s'agit d'une méthode indésirable de traitement du poulet.Europarl
Elle est au contraire renforcée par un respect démontrable des droits de tous les citoyens.Europarl
Dans le cas contraire, vu les nombreux précédents de législation communautaire incompétente et dommageable, c'est indéniablement le triomphe de l'espoir sur l'expérience, à tout le moins.Europarl
Je pense que les sanctions économiques n’ont jamais aidé la démocratie et qu’au contraire, elles ont servi à blesser complètement et à amoindrir des peuples.Europarl
Nous verrons demain que ce rapport ne se heurtera pas à des résistances, mais que, tout au contraire, il sera adopté avec un large consensus.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTRAIRE » adj. m. & f.

Terme relatif, se dit des choses qui ont une nature, ou des qualités entierement differentes & opposées, qui se détruisent l'une l'autre. Les corps se composent & se détruisent par les qualités contraires des élements. Le feu est contraire à l'eau, le blanc au noir.
 
CONTRAIRE, se dit aussi en choses morales. Les Commentateurs se donnent la torture pour accorder les loix, les textes contraires qui se détruisent l'un l'autre. Cet Auteur est contraire à luy-même, il se contredit. Satan est toûjours contraire à Dieu. Scot & St. Thomas sont presque toûjours d'un advis contraire.
 
CONTRAIRE, se dit aussi de tout ce qui offense, qui nuit, qui incommode. L'oignon est contraire aux yeux, les fait pleurer. Le chou est contraire à la vigne. Les excés incommodent, sont contraires à la santé. On dit aussi, Naviger par un vent contraire, quand il n'est pas tout à fait favorable à la navigation. Avoir la fortune contraire, quand elle ne nous favorise point.
 
CONTRAIRE, se dit aussi de tout ce qui est ennemy, opposé, d'un autre party. C'est un deserteur qui s'est allé mettre dans le party contraire. Ces Advocats sont toûjours contraires, plaident toûjours l'un contre l'autre. Je n'ay que cet homme-là qui m'est contraire dans toute la Chambre.
 
En termes du Palais, on dit que les parties sont contraires en faits, quand elles posent des faits opposés dont on leur permet de faire preuve : & on appelle les écritures qui les contiennent, intendits en faits contraires.
 
CONTRAIRE, est aussi substantif. Les contraires qui sont mis l'un devant l'autre se font mieux paroistre. Cela prouve le contraire de tout ce que vous avez dit & soûtenu. La raison humaine est si foible, qu'elle croit également les deux contraires.
 
AU CONTRAIRE. adv. D'une maniere opposée, tout au rebours. Il y a des bourrus qui font tout, qui jugent tout au contraire des autres, au contraire du bon sens, tout au contraire de bien. Tant s'en faut que je vous veuille nuire, qu'au contraire je vous veux servir. Il ne faut jamais aller au contraire de la justice, de l'honneur, de la verité.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020