préjudiciable

définitions

préjudiciable ​​​ adjectif

Qui porte, peut porter préjudice (à qqn, à qqch.). ➙ nuisible.

synonymes

préjudiciable adjectif

dangereux, délétère, dommageable, malheureux, néfaste, nocif, nuisible, attentatoire (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ni la loi linguistique, ni aucun des sujets précédemment abordés ici par les députés hongrois n'ont d'effet préjudiciable sur les membres des minorités ethniques.Europarl
Il lui fit observer que son imprudence aurait pu être préjudiciable au prince impérial et nuire à sa liberté.Henri Welschinger (1846-1919)
Il faut que, sur-le-champ, je prévienne le lecteur contre une erreur qui me serait fort préjudiciable.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Catherine était certes innocente de cet esclandre, si contraire à son humeur et si préjudiciable à sa fille.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Cette dernière sera par contre préjudiciable pour les centaines de milliers d'agriculteurs européens qui cultivent des betteraves.Europarl
Le notaire en possédait quelques-uns, et tirait de là comme une réputation d'artiste, préjudiciable à son métier, mais qu'il rachetait par des côtés sérieux.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il a également été établi scientifiquement que le manque de cuivre était plus préjudiciable pour la santé qu'un surdosage.Europarl
La politique menée par les gouvernements nationaux et par les institutions européennes est une politique réactionnaire, préjudiciable aussi bien aux usagers qu'aux travailleurs de ce secteur menacé de suppression d'emplois.Europarl
De même, la construction de grandes infrastructures de protection contre les inondations peut se révéler préjudiciable pour l’eau, les réserves d’eau et les écosystèmes sensibles.Europarl
On fit une perquisition minutieuse dans la maison et dans les papiers du premier président, on ne put rien y découvrir qui lui fût préjudiciable.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Cependant il se peut que vous ayez raison, et le fait est qu'à mon âge un long emprisonnement risquerait de m'être quelque peu préjudiciable.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Le fait est tout simplement que l'évasion fiscale est injuste et qu'elle est préjudiciable à l'emploi.Europarl
Il est encore plus difficile de se mettre d'accord sur une définition de ce qui est «préjudiciable».Europarl
Elle est installée dans un hypocrite « je voudrais bien mais je ne peux pas », et cette impuissance hypocrite est une référence très préjudiciable pour le monde entier.Europarl
Car c'est, au bout du compte, une sotte tromperie qui est toujours préjudiciable : le public peut nous croire complices.Maurice Clouard (1857-1902)
La douleur, selon eux, ne sert qu'à les rendre timides, défaut très préjudiciable, et dont on ne guérit jamais.Félix Hément (1827-1891)
Quelquefois la cession n'était valable que lorsqu'elle était ratifiée par les gardes-jurés ou par la famille qui examinaient si elle n'était pas préjudiciable à l'apprenti.Gustave Fagniez (1842-1927)
La crise de la vache folle devrait amener à rompre avec la logique actuelle ultra-libérale et productiviste, préjudiciable aux intérêts des producteurs et des consommateurs.Europarl
C'est alors seulement que l'on pourra retenir la proposition la plus bénéfique, la moins préjudiciable à l'homme et à l'environnement.Europarl
Je pense à l'adoption du budget 2011 qui, sous certains aspects, nous laisse amers, mais vous avez évité une confrontation institutionnelle préjudiciable.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PREJUDICIABLE » adj. m. & f.

Qui nuit, qui porte prejudice. La bonne chere, la crapule est fort prejudiciable à la santé.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020