attiser

 

définitions

attiser ​​​ verbe transitif

Aviver, ranimer (un feu).
Rendre plus vif. Attiser les désirs, les rivalités. ➙ exciter, enflammer. Attiser une querelle. ➙ envenimer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'attise

tu attises

il attise / elle attise

nous attisons

vous attisez

ils attisent / elles attisent

imparfait

j'attisais

tu attisais

il attisait / elle attisait

nous attisions

vous attisiez

ils attisaient / elles attisaient

passé simple

j'attisai

tu attisas

il attisa / elle attisa

nous attisâmes

vous attisâtes

ils attisèrent / elles attisèrent

futur simple

j'attiserai

tu attiseras

il attisera / elle attisera

nous attiserons

vous attiserez

ils attiseront / elles attiseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N’oublions pas non plus ceux qui s’en sont servi - sans aucun motif valable - pour attiser les craintes de la population.Europarl
Il lui plaisait de laisser cette âme farouche s'enflammer à ses propres éléments, et, au besoin, il était là pour attiser tout le feu qui couvait en lui.Jules Verne (1828-1905)
Nous ne pouvons pas laisser cette mission aux pays voisins, car il y réside également des ethnies ayant intérêt à attiser le conflit.Europarl
Il nous faut une base objective, nous devons cesser de tenir un langage de peur, d'attiser les angoisses et de privilégier les scénarios apocalyptiques.Europarl
C'est la raison pour laquelle je voudrais déjà attiser quelque peu ce débat par une double question.Europarl
Dans cette thématique, il est inutile et politiquement irresponsable de se contenter d'attiser les angoisses du consommateur.Europarl
Mais ses efforts même n'eurent pour effet que d'attiser la fièvre dont il était consumé.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On ne sait au juste au service de quels desseins : qui a intérêt à attiser ces conflits ?Europarl
Sinon, nous serons face à une catastrophe qui ne fera qu'attiser l'instabilité dans la région.Europarl
Je vis que ce n'était pas le moment de frapper les grands coups ; j'en avais même trop dit, et je n'avais fait qu'attiser le feu.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Les gouvernements doivent oser l'expliquer, sinon la monnaie européenne risque de provoquer beaucoup d'opposition et ainsi d'attiser les nationalismes, au lieu de contribuer à l'unité européenne.Europarl
L'exaltation féroce de la multitude se ralluma ; les propos pacifiques ne servirent qu'à l'attiser ; on eût dit de l'huile sur le feu.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Le général prit machinalement un livre, et elle se mit à attiser le feu et à réfléchir.Octave Feuillet (1821-1890)
Pendant que le loup grimpait, la bique se hâta de jeter une brassée de menu bois sous le chaudron et d'attiser le feu.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Elle avait de rusées façons de les alanguir, de les adoucir, de les mieux attiser en amortissant leur éclat.Jules Claretie (1840-1913)
La question de la citoyenneté européenne tourne surtout autour de la manière dont les institutions vont attiser l’intérêt des citoyens pour la politique européenne.Europarl
Par trop souvent, ils préfèrent, par leurs actions ou omissions, attiser le feu du nationalisme.Europarl
Les manuels scolaires devraient donc être révisés, et tout contenu susceptible d’attiser la haine et l’agressivité devrait être retiré.Europarl
Dans ce contexte, les inquiétudes devraient résulter des faits et non pas de campagnes destinées à attiser les craintes des consommateurs.Europarl
Ces réflexions, loin de calmer le feu qui me dévorait, ne firent que l'attiser, et, lorsqu'il fallut descendre pour le dîner, je portai à table toute ma mauvaise humeur.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTISER » v. act.

Raccommoder le feu, en approcher les tisons, les mettre en état de bien brusler. Le vulgaire dit qu'il faut être Philosophe pour bien attiser le feu, c'est à dire, qu'il luy faut donner de l'air pour le faire brusler. Regnier a dit agreablement,
 
Quand on se brusle au feu que soy-même on attise,
 
Ce n'est point accident, mais c'est une sottise.
 
Ce mot vient de l'Italien attizzare, formé du Latin titio. Menage & Nicod.
 
ATTISER, se dit figurément en Morale, en parlant de la haine, de la colere, de la sedition. C'est ce mêchant qui a attisé le feu de la guerre civile, qui est auteur de cette querelle, qui en a attisé le feu.
 
ATTISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020