point

 

définitions

point ​​​ nom masculin

dans l'espace (➙ ponctuel (II))
Endroit, lieu. Aller d'un point à un autre. Point de chute. Point de mire*. Point de repère. Point de départ. Point de non-retour*. Les quatre points cardinaux. —  Point d'eau : endroit où l'on trouve de l'eau (source, puits). —  Point culminant : crête, sommet. —  Point de vue (où l'on voit). ➙ point de vue. —  Point noir : endroit où la circulation routière est difficile.
Point de vente : lieu de vente (d'un produit) ; succursale (d'une chaîne commerciale). —  C'est son point faible, sa faiblesse. —  Point de côté. ➙ point.
Géométrie Intersection de deux droites, n'ayant aucune surface propre et généralement désignée par une lettre.
Le point : la position d'un navire en mer. ➙ latitude, longitude. —  locution, au figuré Faire le point : préciser la situation où l'on se trouve ; faire l'analyse d'une situation.
Mettre au point : régler (un mécanisme), élaborer (un procédé, une technique). locution Mise au point : réglage précis (spécialement en photo, au cinéma). Nous avons eu une mise au point, une explication. —  Être au point : bien réglé, en état de fonctionner.
Point mort (voir ce mot).
Point chaud : endroit où ont lieu des combats, des évènements graves. —  Géologie Endroit du globe terrestre où un phénomène volcanique se produit au sein d'une plaque lithosphérique (et non aux frontières de plaques).
(Moment précis).
À point, à point nommé : au moment opportun. ➙ à propos.
Sur le point de : au moment de. Il était sur le point de partir. ➙ prêt à.
Le point du jour : le moment où le jour commence à poindre (II).
Marque, signe ; unité de compte.
Tache, image petite et aux contours imperceptibles. Un point lumineux. —  Point noir : comédon.
Chaque unité attribuée à un joueur (Jeux, Sports). Jouer une partie en 500 points. —  au figuré Marquer un point, des points : prendre un avantage.
Chaque unité d'une note. Il lui manque deux points pour être reçu. —  Bon point : image ou petit carton servant de récompense. au figuré C'est un bon point pour lui, il a bien agi.
Chaque unité d'une échelle de grandeur, d'un indice. Le ministre perd trois points dans les sondages.
Signe (.) servant à marquer la fin d'un énoncé. ➙ ponctuation. Les points et les virgules. ➙ paragraphe. Points de suspension (…). Le(s) deux-points (:). Point-virgule (;). Point d'exclamation (!). Point d'interrogation (?). —  locution, au figuré Point à la ligne : ça suffit, plus de discussion. Point barre : ça suffit, c'est terminé.
Signe qui surmonte les lettres i et j minuscules. —  locution Mettre les points sur les i, préciser ou insister.
Typographie Unité de dimension des caractères d'imprimerie.
(exprimant un état)
locution À point, au point : dans tel état, telle situation. Au point où nous en sommes. Elle n'en est pas au point de désespérer. —  Au point, à tel point que… : tellement que. —  À point : dans l'état convenable. Un steak à point, entre saignant et bien cuit. —  Mal en point : en mauvais état, malade.
Le plus haut point. ➙ apogée, climax, comble, sommet, summum. Au plus haut point, le plus possible. —  À ce point, à tel point… Jusqu'à un certain point.
Physique État mesurable. Point de congélation, de fusion. Point d'ébullition de l'eau.
Chaque partie (d'un discours, d'un texte). Les différents points d'une loi. ➙ article.
Question. Un point litigieux. Un point noir, difficile. —  C'est un point commun entre eux, un caractère commun. —  Sur ce point, je ne suis pas d'accord. —  En tout point, absolument.

point ​​​ nom masculin

(Action de piquer, de poindre).
Chaque longueur de fil entre deux piqûres de l'aiguille. Bâtir à grands points. —  Faire un point à un vêtement, le réparer sommairement. —  Chirurgie Point de suture*.
Manière d'exécuter une suite de points. Point de tricot.
Point de côté, douleur au côté.

point ​​​ adverbe

littéraire ou régional Ne… point… : ne… pas…
 

synonymes

point nom masculin

[d'un score, d'un résultat] marque, note

sujet, chapitre, matière, problème, question, rubrique, thème

[d'un discours, d'un écrit] partie, lieu, article, disposition, chef (littéraire)

[Tricot] maille

point d'appui

aide, soutien, support

point de côté

pleurodynie

point de mire

but, cible, objectif, objet, sujet

point de rencontre

jonction, convergence

point du jour

aube, naissance du jour, pointe du jour

point important, capital, essentiel, primordial

clé

nœud

remettre les choses au point

remettre les pendules à l'heure

à point

parfait, juste comme il faut, aux petits oignons (familier)

cuit à cœur

à point (nommé)

à temps, à propos, à point, au bon moment, juste, opportunément, à pic (familier), pile (familier)

de point en point, en tout point

entièrement, exactement, de A à Z

textuellement

mal en point

malade, mal fichu (familier)

en mauvaise posture

être sur le point de

faillir, manquer de

mettre un point final à

terminer, finir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L’allégement de la dette est un point essentiel pour atteindre les objectifs de développement du millénaire.Europarl
Le troisième point qui m’a rendu assez sceptique est la proposition d’une procédure de comitologie extrêmement large.Europarl
Bien qu’une décision ait été prise sur ce dernier point, on dénombre des exceptions si nombreuses que cette directive ne vaut pas mieux que quinze législations différentes.Europarl
Le point principal était que cette législation ne garantissait pas de manière suffisante la confidentialité des données.Europarl
Sur le premier point, je crois que vous avez accepté de reprendre cette fameuse ambiguïté constructive du traitement équivalent.Europarl
Il s'agit d'un concept difficile à saisir pour certaines associations professionnelles, lesquelles, de leur point de vue, défendent des positions consolidées au cours du temps.Europarl
Par conséquent, je dirais que sur ce point, nous disposerons d'une marge de manœuvre suffisante pour amender, disons, la formulation, si nécessaire, pour qu'il en soit ainsi.Europarl
Comme complément à votre proposition, ce serait un apport merveilleux, qui viendrait tout à fait à point.Europarl
Je ne vais pas m’attarder sur ce point car il a été soulevé hier seulement.Europarl
Il s'agit d'amendements relatifs à la formulation et je ne suis pas convaincu qu'ils apportent une clarification sur ce point.Europarl
Il doit être lié d'un point de vue conceptuel et technique, depuis le réseau transeuropéen jusqu'aux systèmes de transport locaux.Europarl
Notre diagnostic converge donc : la situation est grave du point de vue du respect des droits de l’homme.Europarl
D'un point de vue politique, l'aspect le plus important est celui du régime de bannissement, abordé dans les amendements 31 et 32.Europarl
Le troisième point est que la stabilité et la cohérence de l'agenda n'ont pas un caractère dogmatique.Europarl
Un autre point essentiel approuvé par la commission est la problématique de la connexion et de l'accès au réseau pour les énergies renouvelables.Europarl
Il s'agit de trouver le point d'équilibre entre une solution non discriminatoire et le respect du principe de la subsidiarité.Europarl
D'un point de vue scientifique, toute mesure de conservation est justifiée pour autant qu'elle ne soit pas discriminatoire.Europarl
Le traité à propos duquel nous voterons en octobre est en tout point semblable à celui que nous avons rejeté l'an dernier – sans aucune modification, sans ajout, sans suppression.Europarl
Sur ce point, le paragraphe 12 de la résolution est particulièrement apaisant et donc inacceptable.Europarl
Pour ce qui est de l'amendement 3, concernant l'emploi d'anhydride sulfureux et de sulfites, nous estimons qu'il n'est plus nécessaire du point de vue technique.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POINT » s. m.

Terme de Geometrie. Euclide le definit, Ce qui n'a aucunes parties, qui est indivisible. Le point commence & termine toute sorte de quantité. Le centre est un point, dont toutes les lignes tirées à la circonference du cercle sont égales. Une ligne n'en couppe une autre qu'en un point. On fait passer la circonference d'un cercle par trois points donnez. Tirer une ligne parallele, perpendiculaire, tangente, proportionnelle, sur un point donné : ce sont des problemes à quoy s'exercent les Geometres. Archimede ne demandoit qu'un point en l'air pour enlever toute la terre. Le levier se meut sur un point. Un globe se meut sur deux points, sur ses poles. Ce mot est vieux Gaulois, & à passé tout pur du langage Celtique ou Bas-Breton en nôtre Langue.
 
POINT, se dit en Astronomie de certaines parties qu'on marque dans le ciel. Les quatre points cardinaux de l'Horison sont l'Orient, l'Occident, le Septentrion, & le Midy. Le Zenith est le point vertical qui est au dessus de nôtre teste. Les points où l'Eclyptique est couppée par les orbites des Planetes, s'appellent les noeuds.
 
Le point de la nativité, c'est le degré ascendant sur l'Horison à la naissance de quelqu'un. Le point du jour, c'est lors que le Soleil commence à paroistre. On dit que les astres ont achevé leurs cours, quand ils sont arrivez au même point d'où ils estoient partis.
 
POINT, se dit aussi en Perspective. Le point de veuë est celuy où on suppose que doit être l'oeuil qui regarde un tableau. Le point principal est celuy où aboutissent toutes les lignes tirées du plan horisontal sur la ligne de veuë. Le tiers point est un point choisi à discretion dans la ligne de veuë, où aboutissent toutes les diagonales tirées des divisions du plan geometrique.
 
Le point de mire est un bouton qui est au bout des canons & armes à feu pour conduire le rayon visuel, & tirer droit au but.
 
En termes de Mechanique on appelle un mouvement à tiers point, celuy qui part d'un centre, & forme un triangle, comme le mouvement d'un pendule, ou celuy de la brimbale d'une pompe.
 
POINT, en termes de Musique, se dit des notes qui marquoient autrefois les tons : d'où vient qu'on appelle encore simple contre-point, quand une note de la Basse répond à celle du Dessus ; & contre-point figuré, quand une note est syncopée, & que l'une des parties fait plusieurs inflexions de voix ou de tons, tandis que l'autre n'en fait qu'une. On se sert encore d'un point pour faire valoir la note davantage qu'elle ne vaut. Par exemple, le point qui suit la demi-breve la fait valoir trois minimes. Le point qui suit la minime la fait valoir trois noires. Et le point qui suit la noire la fait valoir trois crochuës ; & ainsi des autres. On appelle point d'orgue, une note qui est sur la tablature à la fin & au milieu de chaque couplet, qui est marqué par un C {C est renversé} renversé avec un point au milieu. Les Espagnols l'appellent calderon, & les Italiens corona. Le point d'orgue est proprement une tenuë en Musique, & est en usage en plusieurs parties, quand on veut que l'une continuë long-temps sur un même ton, tandis que les autres font differents accords.
 
POINT, en termes de Gnomonique, se dit des divisions des heures sur un quadran. L'aiguille est sur le point de midy, sur le point de cinq heures. On le dit aussi des I. majuscules qui servent à marquer le chiffre des heures. Cette aiguille est sur le premier point, sur le second point des quatre heures.
 
POINT, se dit aussi des marques & divisions de la quantité discrete, ou des nombres. Le chiffre Romain se marque avec des points, ou grands I. Un, deux, trois, quatre se marquent ainsi : I. II. III. IIII. Les cinq, six, sept, & huit se marquent ainsi : V. VI. VII. VIII. &c.
 
POINT, se dit aussi du temps, du moment où se fait quelque chose. Il est sur le point de mourir. J'estois sur le point de partir pour vous aller voir. L'Advocat a paru sur le point qu'on alloit donner defaut contre luy. Il est arrivé à point nommé, au moment qu'il falloit. Vous me rendrez cet argent à vos bons points & aisements, à vôtre commodité.
 
POINT, en termes de Grammaire, se dit des marques qui font la division des membres d'une periode, ou d'un discours. C'est une marque ronde la plus petite qu'il est possible. Un point marque un sens complet, & que la periode est achevée. Deux points marquent ordinairement le milieu d'un verset, ou la pause où on peut reprendre haleine. Le point avec la virgule s'appelle comma, & il marque une pause plus grande que la virgule, & plus petite que celle des deux points. Un point interrogant est celuy qui marque qu'il faut prononcer d'un ton superieur. Il est marqué ainsi, ? Un point admiratif est celuy qui marque qu'il faut admirer, ou se lamenter, & se marque ainsi, ! Les points d'Imprimerie les plus ronds paroissent avec le microscope herissez comme des chastaignes.
 
POINT, se dit aussi de ces caracteres particuliers qui marquent dans les Livres Hebreux les voyelles, qui ne sont effectivement que des points. Les Massoretes sont les inventeurs des points. Un point au milieu d'une lettre Hebraïque marque souvent qu'elle est double, & s'appelle daghes. En Latin & en François on met des points sur les i ; & on en met deux sur une voyelle, pour marquer qu'elle doit estre prononcée separément & sans diphthongue. Quand on met plusieurs points aprés un mot, c'est signe que le sens est imparfait, qu'il y a quelque lacune, ou quelque chose à adjoûter. Si je vas là... Ces points servent aussi fort communément de notes dans l'Algebre, & ils servent de fondement à la Geomance ; car c'est par la disposition des points qu'on fait toutes ses vaines devinations.
 
POINT, en termes de Rhetorique, se dit d'un chef, d'un article, ou division & membre d'un discours : ce qui s'applique à toutes sortes de litterature. Cet Orateur a divisé son discours, son Sermon, en trois points, ou considerations. Voilà un point, un article de foy ; un point, une question de Theologie. Cet Advocat sçait bien éclaircir un point de Droit ; on l'a consulté sur un point de Coustume. Cet évenement est un point d'Histoire fort obscur. La veneration des images est un point debatu, controversé par les Heretiques. Voilà un point decisif, un bon moyen. Il m'a conté son affaire de point en point.
 
POINT, se dit aussi en matiere d'affaire & de questions, de l'endroit où consiste la difficulté. Il y a long-temps que cet Orateur bat la campagne sans venir au point, sans venir au fait, au noeud de l'affaire. Un Juge habile va droit au point. Ce n'est pas le tout que d'entreprendre, le principal point est de reüssir. Il faut avoir de l'argent, c'est là le point. Voilà le principal point vuidé. C'est un grand point que d'avoir fait assembler les Commissaires.
 
POINT, se dit aussi de la designation d'un certain endroit, d'un certain terme. L'homme ne peut arriver au dernier point de perfection en quelque chose que ce soit. Cet homme est heureux au dernier point, il est parvenu au plus haut point des honneurs & des dignitez. J'ay si bien fait, qu'il est venu à mon point, au lieu où je le voulois faire venir. Il a poussé les encheres de cette ferme au plus haut point où elle pouvoit aller. Corneille a mis la Poësie à un point où on aura de la peine à arriver.
 
POINT, se dit aussi de l'estat où sont la santé & les affaires d'un homme. Ce jeune homme est gras, & en bon point. On louë une femme de son embonpoint. Cet homme est en desordre, & mal en point, mal habillé. On peut prendre un riche Banquier en tel point, en telle occasion, qu'il ne pourra pas payer. La santé est un point necessaire pour gouster la felicité de la vie. Cette succession luy est venuë bien à point, fort à point, tout à point, il estoit ruiné de tout point.
 
POINT, en Morale, & chez la Noblesse, se dit du point d'honneur, de certaines regles & maximes d'où les hommes croyent que leur honneur despend. Les Mareschaux de France sont les Juges du point d'honneur entre les Nobles. Ce Bourgeois a pris au point d'honneur, s'est fasché de ce qu'on ne l'avoit pas prié des nopces de sa parente.
 
Le point d'honneur, en termes de Blason, se dit de la place qui est dans un Escu respondante au milieu du chef & au dessous.
 
POINT, en terme de Blason, se dit aussi de la division de l'Escu en plusieurs quarrez, tantost au nombre de neuf, tantost de quinze, dont les uns sont d'un émail, & les autres de l'autre, qu'on appelle aussi points equipollez. On nomme pareillement points, les divisions de la componure. Il y a aussi une autre division de l'Escu en plusieurs points, où se trouvent le point d'honneur, le nombril, &c. qui ont été expliquez à Honneur & à Nombril.
 
POINT, se dit aussi de certaines marques ou piqueures qui servent à compter en joüant, & en disputant. Au College on marque des points pour chaque faute qu'on fait. On marque trois points pour un solecisme, deux points pour un barbarisme. Cet écolier a fait marquer dix points pour son parti. Un dez est marqué sur les six faces depuis un jusqu'à six points. On jouë à qui aura le plus de points en trois rafles comptées. Au Triquetrac chaque trou ou partie est de douze points. On compte deux, quatre, ou six points, selon les diverses rencontres du dé. Les cartes sont marquées de divers points, depuis un jusqu'à dix. Les peintures valent dix points, quand on jouë un cent de piquet, c'est à dire en cent points ; & on appelle le point ou la ronfle, quand on a plusieurs cartes de même couleur dont on compte les points. Il a montré, accusé soixante de point. Il a dit passe de point. On luy donne dix points, & la main. Au Hoc on dit aussi point, sequence, & fredon.
 
POINT, en termes de Medecine, se dit d'un élancement de douleur qui vient de quelque ventositez enfermées. Il prend principalement au costé & au dos, & il fait une douleur poignante, d'où vient le mot.
 
POINT DORÉ, en termes de Chirurgie, est une operation de Chirurgie dont on se sert pour la guerison des hergnes. On fait une incision au dessus de l'os pubis, par laquelle on passe une sonde qui sert à relever les parties qui ont causé la descente ; & puis avec une aiguille & du fil on coud & on lie l'endroit où elle se faisoit ; aprés quoy on laisse modifier & incarner la playe, & venir à cicatrice. Les Praticiens l'ont appellé point doré, à cause qu'on se sert quelquefois d'un fil d'or tortillé pour faire cette operation.
 
POINT SAILLANT, en termes d'Anatomie, se dit de la premiere marque de conception, qui est l'endroit où se forme le coeur. On l'apperçoit aisément avec le microscope dans les oeufs de poule qu'on met couver.
 
POINT, se dit aussi chez plusieurs Artisans, des piqueures qu'ils font avec l'aiguille, & des diverses manieres de les arranger. Cette femme ne sçait pas ficher un point d'aiguille. Il faut recoudre deux ou trois points à ces bas, y refaire un point. Les Lingeres font des arrierepoints sur le linge, font paroistre le même fil de deux costez, en le repassant à contresens dans les mêmes trous. Ces gands sont cousus si proprement, qu'à peine peut-on voir les points.
 
POINT, se dit en matiere de tapisserie & de broderie, de la maniere d'ordonner ses points. Du point de Hongrie, d'Angleterre. De la tapisserie au petit point. Cela est brodé en point d'Espagne.
 
En termes de Broderie on appelle point de poil, celuy qui est tellement conduit, qu'il represente des cheveux, de la barbe, &c. qu'on appelle aussi point refendu. Le point velu, c'est celuy qui fait ressembler au naturel le menu poil, comme celuy de la mousse, des chenilles, & autres corps qui sont cotonnés & velus.
 
POINT, se dit aussi de toutes sortes de passemens, & particulierement de fil fait à l'aiguille. Les points de Gennes, de Venise, d'Angleterre, ont été deffendus en France. On fait maintenant des points de France & de Paris. Un mouchoir de point, une cravate de point. Toutes les filles s'occupent à faire du point, à raccommoder leurs points. Cet homme est bien en points, c'est à dire, il est paré de plusieurs riches dentelles.
 
POINT, se dit aussi de plusieurs manieres d'ordonner ou d'enrichir les dentelles. Il y a des points rebrodez, des points à fleurons, en losange, des points clairs, ou serrez, &c. Point couppé estoit autrefois une dentelle à jour qu'on faisoit en collant du filet sur du quintin, & puis en perçant & emportant la toile qui estoit entre deux.
 
POINT, chez les Cordonniers, se dit des divisions qui sont marquées sur le compas, avec lequel ils prennent la mesure pour faire des souliers. Cet homme chausse à tant de points. Et on dit figurément, que deux personnes chaussent à même point, quand elles sont de même fortune, de même genie, de même opinion. On dit aussi, que des estrivieres sont au point d'un cavalier, quand elles sont proportionnées à la longueur de ses jambes ; & figurément on dit, Allonger l'estriviere d'un point, quand on trouve quelque eschapatoire dans une dispute, ou quelque fuite dans une affaire.
 
POINT, en termes de Marine, se dit du coin d'enbas, ou de l'angle de la voile où l'on attache les escoutes, les coüets, & cargues- points, &c. On appelle aussi des voiles à tiers point, les voiles latines qui sont en triangle, comme celles des galeres & de l'artimon.
 
POINT SECRET, en fait de Monnoye, se dit de certaines marques particulieres & peu apparentes, que chaque Monnoyeur met sur son poinçon pour marquer qu'une piece est de sa fabrication. Cela consiste à quelques lettres marquées d'un point, ou autre signe. Ce point se met ordinairement sous les lettres des legendes, comme en la monnoye de Paris il doit être sous le second E de Benedictum, qui est la dix-huitiéme lettre ; à Roüen sous le B, qui est la quinziéme.
 
POINT, est aussi une particule negative qui signifie pas, & se dit adverbialement, quand elle est jointe avec d'autres. Il y a eu peu, ou point de profit en cette affaire ; il n'y en a point eu du tout. Il n'y a point trop. N'avez-vous point veu un tel ? N'avez-vous point quelque argent sur vous ? En ce sens il vient de punctum, comme si on disoit, Il n'y en a pas un point, ou la moindre chose.
 
POINT, se dit proverbialement en ces phrases. Tout vient à point à qui peut attendre, pour dire, qu'à la fin on trouve l'occasion de faire quelque chose. On dit, Point d'argent, point de Suisses, pour dire, qu'on n'a rien pour rien. Pour un point Martin perdit son asne, pour dire, Il ne faut que peu de chose pour faire manquer une affaire. Voyez l'origine de ce proverbe au mot Martin. On dit aussi, Point de nouvelles, en parlant d'un refus. Si vous luy demandez de l'argent, point de nouvelles, il ne vous en donnera point.
 
POINTAL, en termes de Charpenterie, se dit d'une grosse piece de bois debout qu'on pose sur des verrins pour redresser la charpente d'une grange, d'un plancher, &c.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020