auspices

 

définitions

auspices ​​​ nom masculin pluriel

Antiquité Présage tiré du comportement des oiseaux.
Circonstances permettant d'envisager l'avenir. D'heureux auspices. ➙ influence, présage. —  Sous les auspices de qqn, avec son appui. ➙ égide, patronage.
 

synonymes

auspice nom masculin

augure, devin, prêtre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est vous qui avez bien voulu vous charger de faire expédier l'affaire le plus tôt possible et je la mets sous vos auspices.George Sand (1804-1876)
Pourtant, à peine cette nouvelle administration, formée sous ses auspices, fut-elle nommée qu'il sembla lui retirer son soutien et s'éloigna sensiblement de ses conseillers habituels.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Il ne prévoyait pas que, huit jours plus tard, il y serait forcé, sous de bien autres auspices, au milieu de désastres et d'une confusion qui ont achevé sa ruine.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
En somme, la session, qui semblait devoir, s'ouvrir sous de très mauvais auspices, pourra bien être meilleure qu'on ne l'avait prévu.Prosper Mérimée (1803-1870)
Les sacrifices en furent une conséquence immédiate, puisqu'on les faisait pour procurare (c'est-à-dire pour bien entendre) les auspices.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Le concordat ne pouvait paraître sous de plus heureux auspices ; il était fort désiré, dans les provinces surtout.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Cela, sans doute, ne serait pas une perte pour vous, mais cela ruinerait la publication qui, sous vos auspices, ne peut manquer d'être respectable et intéressante.Auguste Angellier (1848-1911)
Notre union ne s'était pas formée sous de tels auspices ; vous étiez libre de me choisir, et d'un mot vous pouviez rendre inutile le choix de votre père.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Bien que formé sous de funestes auspices, il eût peut-être été fortuné sans l'intervention, presque toujours fâcheuse, d'une belle-mère.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La captivité interrompait brusquement cette carrière, commencée sous des auspices si heureux et qui s'annonçait si belle.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Cet enfant, né sous les plus heureux auspices, échappa comme ma fille, en mourant jeune, à sa triste destinée.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le 14, nous reprîmes la route que nous avions parcourue quelques mois auparavant sous de meilleurs auspices.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il comprenait, en même temps, que si son emprunt n'était enregistré que par contrainte, il s'annoncerait sous des auspices trop défavorables et ne serait jamais rempli.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Était-ce sous de pareils auspices, et avec de misérables débris, qu'il pouvait être question de tenter encore la fortune ?Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Des relations commencées sous de tels auspices ne pouvaient que former des nœuds plus étroits.Maurice Leblanc (1864-1941)
Ce n'est que sous les auspices de la liberté que la raison s'exprime avec le courage et le calme qui la caractérisent.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Avant d'examiner les différens décrets, je dois vous exposer dans quelles circonstances et sous quels auspices ils vous sont présentés.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Ainsi l'on trouverait difficilement dans toute l'histoire un mariage conclu sous de plus tristes auspices.Jules Janin (1804-1874)
Abdiquant les théories révoltées de ses premières œuvres, elle montra la sainteté du lien conjugal formé sous d'heureux auspices.Albert le Roy (1856-1905)
Toutefois, je ne veux pas mettre ce projet à exécution avant d'avoir reçu l'avis de votre seigneurie, sous les auspices de laquelle je me propose de marcher, et non autrement.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUSPICES » subst. masc. plur.

C'estoit chez les Anciens une espece d'augure, de vaine superstition, lors qu'ils consideroient le vol & le chant des oiseaux, pour savoir si quelque entreprise que l'on commençoit devoit estre heureuse, ou malheureuse. Pline en attribuë l'invention à Tiresias Thebain.
 
AUSPICES, signifie maintenant une occasion, ou des circonstances favorables qui font esperer un heureux succés des entreprises qu'on commence. La fondation de Rome a esté commencée sous d'heureux auspices, dans des temps & des lieux favorables pour son aggrandissement.
 
On dit aussi, qu'un homme est venu sous les auspices d'un tel, pour dire, soustenu par sa faveur & sa protection. Cette façon de parler est venuë de ce qu'autrefois à Rome on ne faisoit aucune affaire, & sur tout en mariage, sans consulter les Dieux par le moyen des auspices, comme on voit dans Ciceron en l'Oraison pro Cluentio. Ainsi, Venir sous les auspices de quelqu'un, c'est, Marcher sous sa conduite, & assûré de sa faveur. Ce mot vient ab avibus spectandis, aspiciendis.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020