bague

 

définitions

bague ​​​ nom féminin

Anneau que l'on met au doigt. ➙ chevalière. Bague de fiançailles. Une main chargée de bagues. —  locution Avoir la bague au doigt : être marié. ➙ alliance.
Anneau que l'on fixe à la patte d'un oiseau pour l'identifier.
Anneau de papier entourant un cigare.
Technique Anneau métallique servant à accoupler deux pièces d'une machine. ➙ collier, manchon.
Architecture Moulure circulaire entourant une colonne.
au pluriel Appareil d'orthodontie composé d'un ensemble de fils métalliques qui enserrent les dents.
 

synonymes

bague nom féminin

anneau, alliance, chevalière, jonc, marquise, semaine, bagouse (familier)

annelure, collier, manchon

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle remit tranquillement la bague à son doigt, quand le chevalier l'eut assez admirée, et le whist continua, renfermé, muet et sombre, comme si rien ne l'avait interrompu.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Dans un intervalle, elle ôta une bague de son doigt, et elle me la donna.Isabelle de Charrière (1740-1805)
Elle lui dit qu'en mangeant de trop bon appétit, elle avait avalé sa bague de noce, qui était à son doigt.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Il avait alors perdu sa mère, une mère qui l'adorait, et dont il me montre, à son doigt, une bague qui ne l'a jamais quitté.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Cette bague était d'une structure fantastique ; elle était en or fin et digne de briller dans le trésor de mon roi.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Et il donna la bague au prêtre en lui indiquant d'un signe qu'elle était destinée au bourreau.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Est-ce que maintenant qu'elle a ma bague elle ne voudrait plus se dessaisir du livre ?Eugène Sue (1804-1857)
Pour une bague et six petites pierres, je lui donne tout mon œuvre sur cuivre, qui vaut sept florins.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Porte-lui cette bague, elle fut à lui autrefois, et dis-lui – tout ce que tu vois !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
N'importe ; – ils te regardent par le chaton d'une bague, par le bouton de métal de la lampe, par une lueur d'étoile dans la glace.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Je 30 le sus le jour de la course de bague ; c'est ce qui fit que je n'y allai point.Madame de La Fayette (1634-1693)
Depuis longtemps, elle rêvait de me donner une bague, sur laquelle j'emporterais dans mon pays son nom gravé.Pierre Loti (1850-1923)
Et alors, comme elle ne la retrouvait pas, la bague, il a bien fallu la remplacer....Émile Bergerat (1845-1923)
Je te donnerai une bague enchantée ; quand tu en retourneras le rubis, tu seras invisible, comme les princes, dans les contes des fées.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Mais je me suis, hier, presque coupé le bout de nez en me rasant, et j'ai une petite place rose comme une bague.Jules Vallès (1832-1885)
Elle considéra la bague, elle y remarqua quelques caractères mystérieux, et elle la tenait encore, lorsque le géant entra dans le jardin, sans qu'elle l'eût même entendu venir.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Quand elle vit sa bague où il ne manquait rien, elle resta si étonnée, qu'elle croyait rêver.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Elle soutient que jamais elle n'a parlé de sa mère à propos de cette bague.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Une dame du grand ton a laissé glisser dans la rue une bague de diamant d'un prix exceptionnel.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Roubaud a interrogé sa femme sur la provenance de la bague, un serpent d'or à petite tête de rubis.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAGUE » subst. fem.

Joyau precieux enrichi de quelques pierreries. Il se dit premierement de l'anneau qu'on porte au doit, & sur tout de celuy qu'on donne en la ceremonie du mariage. Scaurus gendre de Sylla fut le premier des Romains qui porta des bagues aux doits. Ce mot vient de bacca, que les Latins ont dit d'une perle ronde. Menage aprés plusieurs autres. Du Cange le derive de baga, qu'il dit avoir signifié un coffre dans la basse Latinité, d'où il pretend qu'est venu aussi le mot de bagage ; ou bien aprés Papias, de bauga, ou bauca, qui signifioit des bracelets que les hommes portoient autrefois, d'où il pretend qu'est venu aussi le mot de bagatelle.
 
BAGUE D'OREILLE, est un petit cercle d'or enrichi de pierreries, que les femmes portent aux oreilles qu'elles percent à ce dessein.
 
COURSE DE BAGUE, est un exercice de Manege que font les Gentilshommes pour monstrer leur adresse, lors qu'avec une lance en courant à toute bride ils emportent une bague suspenduë au milieu de la carriere à une potence.
 
BAGUES ET JOYAUX. Ce sont les ornements precieux des femmes, & dans tous les contracts de mariage on stipule que les femmes emporteront leurs bagues & joyaux, ou une certaine somme en argent qui leur en tiendra lieu.
 
BAGUES, signifie aussi, Tous les meubles qu'on a les plus precieux, soit en argent, pierreries, ou autres choses en petit volume. Ainsi on dit dans les compositions qu'on fait aux gens de guerre qui se rendent, qu'ils sortiront vie, & bagues sauves, pour dire, avec tout ce qu'ils pourront emporter.
 
On dit proverbialement, qu'un homme s'en est allé bagues sauves, pour dire, qu'il est sorti d'une affaire, d'un procés, d'un jeu, d'un peril, sans qu'il luy en ait rien cousté.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020