barbet

définitions

barbet ​​​ , barbette nom et adjectif

rare au féminin Chien d'arrêt. —  adjectif Chien barbet.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je regardai maman, qui se mit à rire si fort, que je me décidai à tourner la tête, et je vis un gros chien barbet, couleur marron et blanc.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Le second avait l'air d'une licorne et le premier d'un barbet.Théophile Gautier (1811-1872)
Dans la rue, un barbet la suivait qui apparaissait et s'évanouissait tout à coup.Anatole France (1844-1924)
Barbet, le plus aimé qui fut jamais au monde, adieu.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Il peut y avoir des exceptions individuelles, mais la vérité générale c'est que le barbet et le chien de chasse ont chacun leur talent.Stendhal (1783-1842)
Ce chien était un barbet, ce chapeau celui d'un matelot.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
J'avais pour rival et pour ami un grand barbet blanc, extrêmement intelligent, qui était aussi des promenades.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Elle le prit sous son bras et s'en alla, en compagnie du barbet, tout droit à la campagne de sa belle-mère, qui était alors malade.Catherine II de Russie (1729-1796)
Seulement, quand je me surprends à patauger dans ces rêves-là, je m'en sors d'un sursaut violent, et je me secoue après comme un barbet tombé à l'eau...Marcel Prévost (1862-1941)
Il y est seul avec le mystérieux animal, le chien barbet.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La porte s'ouvrit : mon barbet entra avec moi.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Faust croit beaucoup trop à cet esprit qui rôde dans ses livres enfumés, au noir barbet du poêle.Jules Michelet (1798-1874)
Je m'éloignai brusquement, mais je revins bientôt rappelé par le barbet, et reportant mes regards sur la partie mélancolique de cette double scène, je tâchai de ne voir que lui.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Barbet regarda les livres en en examinant les tranches et les couvertures avec soin.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce barbet-là est probablement celui qui a suivi depuis le convoi du pauvre.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Le vieux pêcheur avait attrapé notre polisson un jour que celui-ci était e train de battre cruellement un vieux chien barbet qu'il avait inutilement tenté de noyer.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARBET » s. m.

Chien à gros poil & frisé qu'on dresse à la chasse des canards. On tond les barbets, & de leur poil on fait des chapeaux. Voyez Chien.
 
On dit proverbialement d'un homme qui en suit toûjours un autre, qu'il le suit comme un barbet : & on dit d'un homme fort crotté, qu'il est crotté comme un barbet, parce que la crotte s'attache aisément au long poil des barbets.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

15/07/2021