bandit

 

définitions

bandit ​​​ nom masculin

Malfaiteur vivant hors la loi. ➙ brigand, criminel, gangster.
vieilli Homme avide et sans scrupules. ➙ filou, forban, pirate.
familier Bandit manchot : machine à sous.
 

synonymes

bandit nom masculin

malfaiteur, criminel, gangster, voleur, brigand, filou, coupe-jarret (vieux ou plaisant), escarpe (argot)

pirate, flibustier, forban

coquin, gredin, misérable, vaurien, arsouille (familier), chenapan (familier), fripon (familier), sacripant (familier), apache (vieux), mauvais drôle (vieux)

bandit de grands chemins

bandolier (vieux), malandrin (vieux ou littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils causèrent ainsi quelques minutes encore ; puis le bandit se leva, jeta une demi-couronne sur le comptoir pour payer la dépense et sortit le premier.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Désirant éviter toute conversation avec ce bandit, le jeune homme prit place au milieu des groupes et se mit à répondre aux questions qui pleuvaient sur lui de toutes parts.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
J'ai été bien fou de ne pas deviner immédiatement que cet homme était un bandit de première espèce !Jules Lermina (1839-1915)
Valentine le regarda en face, et les yeux du bandit battirent comme s'ils eussent été éblouis.Paul Féval (1816-1887)
La question du bandit et son impudence me semblèrent si risibles que je ne pus réprimer un sourire.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Macabre était un bandit adonné à tous les excès qui étaient le véritable but de ses courses.George Sand (1804-1876)
Pendant le chemin, si court qu'il fût, le bandit avait paru fort inquiet, regardant autour de lui et craignant que je ne voulusse le faire tomber dans quelque embuscade.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
A n'en pas douter, le pêcheur gênait quelqu'un et était en butte aux coups d'un ennemi inconnu, mais dont le signalement semblait correspondre à celui du véritable bandit.Jules Verne (1828-1905)
Je t'ai ravi celui qui pouvait te consoler ; ton seul défenseur n'est plus, et tu demeures la proie d'un bandit.George Sand (1804-1876)
La tête tourna au bandit, et une autre passion, qui luttait en lui contre la cupidité, prit le dessus en un clin d'œil.George Sand (1804-1876)
De temps en temps, je m'amuse à railler la justice humaine en lui enlevant un bandit qu'elle cherche, un criminel qu'elle poursuit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et l'œil de l'ancien bandit calabrais, se relevant vers le ciel, semblait lui jeter un regard de menace et de défi.Ernest Capendu (1826-1868)
Le bandit n'allait-il pas profiter de l'absence de son heureux rival pour le frapper dans ce qu'il avait de plus cher ?Jules Verne (1828-1905)
Mais la compagne d'un député constitutionnel devait faire trop de chemin pour rencontrer un héros ou un bandit.Louis Ulbach (1822-1889)
Les heures du rendez-vous étaient différentes pour chaque bandit, afin que la compagnie ne vînt point en masse, ce qui eût rendu l'exécution du projet difficile.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'ai préféré me défendre, et ce bandit a reçu une leçon qu'il n'oubliera pas de longtemps, j'espère.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Vous avez été vous-même victime d'une odieuse machination, et, sans le savoir, vous avez accueilli, patronné, introduit chez moi un homme qui n'est, en réalité, que le complice d'un bandit.Jules Lermina (1839-1915)
C'est un croquis que j'ai fait d'après un fameux bandit corse qui nous a servi de guide.Prosper Mérimée (1803-1870)
Il ne soupçonne pas à quel bandit il a livré une partie de son invention...Jules Verne (1828-1905)
C'est triste d'être prince à l'heure qu'il est, à moins d'être un nigaud ou un bandit...Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BANDI » s. m.

Exilé, voleur, assassin, qui court le pays à main armée. Il y a plusieurs Bandits dans les Pyrenées, dans l'Appennin, dans toute l'Italie. les Princes sont souvent obligez à envoyer des troupes pour nettoyer leurs pays de Bandits.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020