barbon

définitions

barbon ​​​ nom masculin

vieux ou par plaisanterie Homme âgé. ➙ birbe. Un vieux barbon.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela lui étoit plus pardonnable qu'à ce barbon, parce qu'il étoit encore si jeune qu'il n'avoit pas le jugement de connoître, qu'il prenoit là un méchant pli.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Il s'injurie, se méprise, se dit vieux, se dit barbon.Jules Michelet (1798-1874)
Alors commence une série d'aventures qui, pardonnables chez un jeune homme, devenaient ridicules chez un barbon.Émile Gaboriau (1832-1873)
En vérité l'amour sied bien à un barbon de mon âge !Edmond About (1828-1885)
Il mit ses lunettes qu'en vieux barbon il avait fait disparaître alors qu'il pensait trouver une fille élégante et grasse, et, brusquement, il se tourna.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Le barbon au colback arracha les baguettes de son baudrier et frappa son tambour.Paul Adam (1862-1920)
Il est parvenu à faire accepter cette union, qu'on qualifie dans la société de disproportionnée, et qui évoque l'image de cornes plaisantes poussant au front du barbon.Edmond Lepelletier (1846-1913)
N'oublions pas qu'il défendait contre un gladiateur, l'austère barbon, ce qu'il croyait le droit et la dignité de la pensée.Marcel Boulenger (1873-1932)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARBON, ONNE » adj. & subst.

Vieillard qui est revenu de tous les plaisirs de la jeunesse, qui les condamne, & qui les empêche autant qu'il peut.
 
BARBON, se dit aussi de ceux qui sont pedants, mal propres, & bourrus. Cet homme n'a que vingt-cinq ans, & est desja barbon. Balsac en a fait une raillerie tres agreable dans un Traitté qu'il a intitulé le Barbon.