baster

 

définitions

baster ​​​ verbe intransitif

français de Suisse Céder, s'incliner. Baster devant qqn.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je baste

tu bastes

il baste / elle baste

nous bastons

vous bastez

ils bastent / elles bastent

imparfait

je bastais

tu bastais

il bastait / elle bastait

nous bastions

vous bastiez

ils bastaient / elles bastaient

passé simple

je bastai

tu bastas

il basta / elle basta

nous bastâmes

vous bastâtes

ils bastèrent / elles bastèrent

futur simple

je basterai

tu basteras

il bastera / elle bastera

nous basterons

vous basterez

ils basteront / elles basteront

 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BASTER » v. n.

l's se prononce. N'être pas en bon état. Il ne se dit gueres que des affaires. Son procez est sur le bureau, mais il baste mal pour luy, il y a apparence qu'il le perdra. Du Cange derive ce mot de benè stare.
 
BASTER, on prononce l's, signifioit autrefois Suffire ; & se dit encore en cette phrase proverbiale, Baste pour cela, ou absolument, Baste, pour dire, Passe, j'en suis content. Ce mot n'est venu en usage qu'au temps de la Reine Catherine de Medicis, comme remarque Borel.

Définition de « BASTER » v. act.

Mettre un bast sur une beste de somme.
 
BASTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit proverbialement, que l'asne du commun est toûjours le plus mal basté, pour dire, qu'on a moins de soin du public que de son interest particulier.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020