bastion

 

définitions

bastion ​​​ nom masculin

Ouvrage de fortification faisant saillie sur l'enceinte d'une place forte.
au figuré Ce qui soutient, défend efficacement. L'Espagne, bastion du catholicisme. ➙ citadelle, rempart.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Franz put marcher plus rapidement, et il déboucha dans une large casemate, ménagée sous ce terre-plein du bastion, qui flanquait l'angle gauche de la courtine.Jules Verne (1828-1905)
Elles prolongèrent cependant leur service jusqu'au jour, pour meilleure défense du troisième bastion à gauche.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pour cacher mon émotion à l'autre factionnaire, je m'approchai du parapet, en m'éloignant du bastion, et je feignis de contempler les herbes du fossé.George Sand (1804-1876)
Au bout d'un instant on vit paraître la troupe ; elle suivait une espèce de boyau de tranchée qui établissait une communication entre le bastion et la ville.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est vrai que le domaine des femmes constitue le bastion de résistance le plus difficile pour le progrès d'un pays ou d'une société.Europarl
Il fit bravement son devoir et fut souvent en danger, surtout en avril-mai 1855, où il était, un jour sur trois, de service à la batterie du 4e bastion.Romain Rolland (1866-1944)
Dominant ma poignante impression, je me dirigeai vers mon bastion, en cherchant d'éloquentes paroles, pour user sur mes camarades de ma jeune et faible autorité.Amédée Delorme (1850-1936)
Nous étions toujours dans l'obscurité produite par l'ombre du bastion, je voyais mal son visage.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Les officiers du bastion voisin ne s'y montrent qu'en la compagnie de jeunes veuves jalousées, roses d'émotion sous leur voile de deuil un peu écarté.Victor Tissot (1845-1917)
Elle courut à la hâte à quelques paysans qui relevaient un bastion devant le rempart du sud, et où le roc était moins escarpé qu'ailleurs.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Cette tour fut remplacée en 1551 par un bastion pentagonal qui coûta la somme de 2.331 livres.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Il guettait une troisième victime lorsque son attention fut attirée vers une embrasure du petit bastion qui s'élevait presque en face du palais.Joseph Marmette (1844-1895)
De temps à autre, une balle sifflait au-dessus de nos têtes ; à un certain moment, un obus vint éclater au milieu du bastion.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Vingt, trente, quarante hommes lui apparurent au pied du bastion que les premiers arrivés se mirent à escalader sans le moindre bruit.Joseph Marmette (1844-1895)
Dans chaque bastion il y avait des fauconneaux et des pièces de quatre et de huit.Adam Charles Gustave Desmazures (1818-1891)
Plus de doute, elle l'avait reconnu, au moment où il l'apercevait lui-même sur le terre-plein du bastion.Jules Verne (1828-1905)
Malgré leur mitraille, nous avons ouvert les boyaux à une portée de pistolet de leur bastion.Jacques Fricasse (1732-1802)
L'assassin lui ôta son mousquet et s'appuya, comme l'était auparavant la sentinelle, dans l'angle le plus avancé du bastion.Joseph Marmette (1844-1895)
Acte est pris du refus, et il lui est enjoint de se rendre à l'instant même à la loge du vieux bastion.Saintine (1798-1865)
Sans attendre leur réponse, il descendit rapidement du bastion, traversa une petite esplanade, et au bout de quelques instants il se trouva en présence du commandant.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BASTION » s. m.

Boulevart, grosse masse de terre qui est souvent revestuë de pierre, qui s'avance en dehors de la place pour la fortifier à la moderne. Il est composé de deux faces ou pans de muraille, qui font un angle saillant ; & de deux flancs qui l'attachent aux courtines, avec une gorge par où on y entre.
 
Un bastion creux ou vuide, est celuy qui n'est qu'une simple enceinte d'un rempart, ou d'une muraille avec leurs parapets. Le bastion plein ou solide, est celuy qui est tout rempli de terre, sur lequel on peut combattre & se retrancher.
 
BASTION DOUBLE, se dit lors qu'il y en a deux ou trois l'un sur l'autre, tels que ceux qui sont bastis sur des collines, comme à Besançon, à Namur.
 
BASTION PLAT, est un bastion posé au milieu d'une courtine, quand elle est trop longue ; au lieu qu'on les met ordinairement sur les angles de la place, quand elle est reguliere. On appelle un Pentagone, un Hexagone, une place à cinq, à six bastions, &c.
 
BASTION COUPPÉ, est celuy qui a un angle rentrant à la pointe, fait en tenaille, lors que sans ce remede il auroit été trop aigu.
 
On appelle aussi un Bastion couppé, Celuy qui est retranché de la place par quelque fossé, quelques Ingenieurs ayant enseigné la façon de fortifier par des pieces détachées. En ce cas on les appelle Ravelins.
 
On dit pendant un siege, Attacher un Mineur au bastion. Sapper, miner un bastion. Se loger sur le bastion.
 
On appelle le Bastion de France, une petite place qui est sur la coste de Barbarie entre Thunis & Alger, quoy que ce ne soit qu'une Tour & un Donjon où des Marchands entretiennent une garnison de 50. hommes pour favoriser la pesche du corail, qu'ils font à huit mille de là.
 
DEMI-BASTION, est une piece de Fortification qui n'a qu'une face & un flanc. Pour fortifier un angle trop aigu d'une place, on en couppe la pointe, & on y met deux demi-bastions qui font une tenaille ou un angle rentrant. Leur plus grand usage c'est d'être à la tête des ouvrages à cornes ou à couronnes.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020