Email catcher

bastonner

Définition

Définition de bastonner ​​​ verbe transitif

vieux Donner des coups de bâton à (qqn). ➙ bâtonner.
familier Frapper, cogner. Se faire bastonner. ➙ tabasser.
pronominal Ils se sont bastonnés à la sortie du café. ➙ se bagarrer ; baston.

Conjugaison

Conjugaison du verbe bastonner

actif

indicatif
présent

je bastonne

tu bastonnes

il bastonne / elle bastonne

nous bastonnons

vous bastonnez

ils bastonnent / elles bastonnent

imparfait

je bastonnais

tu bastonnais

il bastonnait / elle bastonnait

nous bastonnions

vous bastonniez

ils bastonnaient / elles bastonnaient

passé simple

je bastonnai

tu bastonnas

il bastonna / elle bastonna

nous bastonnâmes

vous bastonnâtes

ils bastonnèrent / elles bastonnèrent

futur simple

je bastonnerai

tu bastonneras

il bastonnera / elle bastonnera

nous bastonnerons

vous bastonnerez

ils bastonneront / elles bastonneront

Synonymes

Synonymes de bastonner verbe transitif

[familier] battre, bâtonner, matraquer, taper, cogner (familier), éclater (familier), passer à tabac (familier), tabasser (familier), frotter l'échine de (familier, vieilli), casser la gueule à (très familier), bourrader (rare), rosser (vieilli), fustiger (vieux), poquer (vieux ou Québec)

Synonymes de se bastonner verbe pronominal

se battre, se bagarrer, en découdre, en venir aux mains, faire le coup de poing, se taper, se bouffer le nez (familier), se castagner (familier), se cogner (familier), se colleter (familier), se crêper le chignon (familier), s'étriper (familier), se peigner (familier, régional, vieux), se crocheter (familier, vieux), se prendre aux cheveux (familier, vieux)

Exemples

Phrases avec le mot bastonner

Les populations préfèrent se terrer chez elles ou vaquer à leurs activités, par peur de se faire bastonner par les forces de l'ordre.Esprit, 2019, Rodrigue Nana Ngassam (Cairn.info)
Parce qu'il y a apparemment des brigades qui circulent dans la ville et qui cherchent des yenamarristes pour les bastonner ou enlever leurs t-shirts.Mouvements, 2012, Nicolas Haeringer (Cairn.info)
Celui-ci envisage également de faire bastonner l'impétrant par quelques voyous.A contrario, 2006, Nicolas Puig (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BASTONNER v. act.

Donner des coups de baston à quelqu'un.
 
BASTONNER, en termes de Palais, signifie, Tirer des rayes entre des lignes d'un acte ou d'une piece, pour advertir de lire cet endroit qui contient quelque clause decisive, une datte ou quelque chose de remarquable & de necessaire. Un Juge saute par dessus une clause essentielle, quand on n'a pas eu le soin de la bastonner.
 
BASTONNÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine