buffet

définitions

buffet ​​​ nom masculin

Meuble servant à ranger la vaisselle, le linge de table, certaines provisions. ➙ bahut.
Table garnie de mets froids, de rafraîchissements à l'occasion d'une réception ; l'ensemble de ces mets et boissons. Buffet campagnard.
Buffet de gare : café-restaurant d'une gare. ➙ buvette.
Buffet d'orgue, sa menuiserie.
familier Ventre, estomac.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand vous aurez soupé avec ces pâtisseries, que je vous apporte du buffet de mon oncle, vous vous dorloterez dans votre lit en rêvant à la mascarade.Paul Lacroix (1806-1884)
Alors il descendit à la cuisine, prit la bouteille de fine dans le buffet, et remonta.Guy de Maupassant (1850-1893)
Plusieurs jeunes gens vinrent se grouper autour des deux interlocuteurs, alors établis près d'un buffet.Lucien Biart (1828-1897)
Et aussitôt les fils se précipitèrent, bouchèrent le judas en dressant la grande table qu'ils assujettirent avec le buffet.Guy de Maupassant (1850-1893)
On prétendait que cette durée était déterminée par le bénéfice qu'en tirait le buffet théâtral.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Il y avait des poussées brusques, de violents appels, une hâte éperdue vers le buffet et la buvette.Émile Zola (1840-1902)
On se passait la carte, un menu pauvre avec des plats de buffet de chemin de fer.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Il se leva au bout de quelques instants emportant les pièces d'or qu'il avait gagnées ; et se rendit au buffet où il avala plusieurs verres de punch.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il y avait un buffet dans un coin de la chambre, avec les meubles indispensables.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Elle trouvait des chiens jusque sous son fourneau, dans le buffet, dans la soupente au charbon, et ils volaient tout ce qu'ils rencontraient.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ceux qui aiment la vapeur s'en échaudent plusieurs fois ; ensuite, ils font station au buffet, puis ils dorment.Jules Legras (1866-1939)
De nouveaux danseurs remplaçaient ceux qui allaient se rafraîchir, manger quelque chose au buffet, ou bien causer dans les salons.Arsène Bessette (1873-1921)
Elles entraient par les fenêtres entr'ouvertes, et sautillaient en becquetant sur le buffet et les modestes meubles du seul abri que présente cette solitude.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Des verres bien rincés, de toutes sortes de figures, brillaient sans nombre sur son buffet, et la glace était tout autour en abondance.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
A l'exception d'une huche, d'un buffet, d'une table pliante et de quelques chaises d'écorce, je ne sais pas trop ce qu'y pourrait trouver un encanteur.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Va chercher un verre dans le buffet et de l'eau à la fontaine : ces hommes ont été autour de la table.Paul Féval (1816-1887)
Ce serait ne point les connaître que de penser qu'ils avaient oublié d'emplir leurs gourdes au buffet.Paul Féval (1816-1887)
Il avait été pris dans un des tiroirs du buffet de la salle à manger.Eugène Chavette (1827-1902)
Des fontainiers amèneraient les eaux pour les bassins, les cascades en buffet, les jets, les lames, les croisées d'onde et les grottes.Eugène Demolder (1862-1919)
Bientôt la faim, la soif s'en mêlèrent ; mais pour un empire, je n'aurais osé m'approcher du buffet avec tout le monde.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BUFFET » s. m.

Meuble qui sert pour mettre les pots & les verres, la vaisselle & autres choses necessaires pour le service de la table. Autrefois c'étoit un meuble de bois orné de menuës colomnes, & separé par un plancher, au dessous duquel se mettoient les brocs & les bouteilles, & au dessus les verres & la vaisselle. Depuis on a mis au milieu une petite armoire pour y serrer le linge ou le couvert d'un bourgeois ; & enfin on en a fait une grande armoire avec plusieurs tiroirs & volets où on enferme ce qu'on a de plus precieux, & qu'on appelle aussi cabinet. Un buffet ou cabinet d'ebene, de bois de cedre, d'écaille de tortuë, &c.
 
BUFFET, maintenant se dit seulement d'une table longue où on met la vaisselle d'argent, les verres & les bouteilles pour le service de la table. Il faut aller boire au buffet, se rincer la bouche au buffet.
 
BUFFET, se dit aussi des Officiers ou valets qui servent au buffet. Quand on croit avoir beu trente bouteilles, le buffet en a beu la moitié.
 
BUFFET, se dit aussi de la vaisselle d'argent qu'on met sur le buffet pour le service de la table, ou seulement par parade & par ostentation. Cet Ambassadeur a un buffet de vermeil doré qui vaut cinquante mille écus.
 
BUFFET, se dit aussi de la menuiserie d'un jeu d'orgue. Le buffet du grand jeu, qu'on appelle le grand corps. le buffet du positif ou du petit jeu. On le dit aussi de l'orgue entiere. Quand elle est dans des maisons particulieres, on l'appelle cabinet.