charnu

définitions

charnu ​​​ , charnue ​​​ adjectif

Bien fourni de chair, de muscles. Lèvres charnues.
Fruit charnu, dont la pulpe est épaisse.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Guillaume suivait étroitement la ligne charmante de son corps, de ses mouvements, l'or ensoleillé des cheveux lourds, la lueur rose du teint fragile, le rouge vivant et charnu des lèvres...Guy Chantepleure (1870-1951)
Son menton est charnu, mais de très belle forme.Elme-Marie Caro (1826-1887)
Mais ce jour-là ses joues étaient libres de tout emplâtre charnu.Fernand Kolney (1868-1930)
Elle avait le bras rond, charnu, de la femme accomplie, les épaules pleines.Marc Elder (1884-1933)
C'étaient des « tragopans », ornés d'un fanon charnu qui pendait sur leurs gorges, et de deux minces cornes cylindriques, plantées en arrière de leurs yeux.Jules Verne (1828-1905)
Le menton un peu rond et charnu, avec une fossette au bout.Mercier de Compiègne (1763-1800)
Le lendemain, à l'aube, un roulier entendit un craquement sous la roue de son chariot : c'était le squelette charnu d'un enfant.Pétrus Borel (1809-1859)
Certes, il est le plus mignon de tous, si charnu, si rosé, mais aussi le plus pauvre d'entre ces pauvres !Georges Eekhoud (1854-1927)
A sa nuque ondulaient des frisons légers ; sur son dos, souple et charnu, le corsage s'évasait.Edmond Haraucourt (1856-1941)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHARNU, ÜE » adj.

Plein de chair, qui a la chair grasse & ferme. On le dit des animaux aussi-bien que des hommes, & même des fruits, à la pulpe desquels on donne le nom de chair.