replet

 

définitions

replet ​​​ , replète ​​​ adjectif

Qui a de l'embonpoint. ➙ dodu, grassouillet. Un bébé replet.
 

synonymes

replet, replète adjectif

dodu, charnu, gras, grassouillet, plantureux, plein, potelet, rebondi, rond, rondouillard (familier), rondelet (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est aussi un ver nu et lisse, sans yeux, sans pattes, d'un blanc mat, gras et replet, ordinairement voûté, peu propre au mouvement.Jean Pérez (1833-1914)
Il le trouva plus replet et d'un air plus grave.Eugène Demolder (1862-1919)
Le cardinal était un homme fort âgé, qui, de replet et coloré, était devenu maigre et pâle, par l'effet d'une lente et cruelle destruction.George Sand (1804-1876)
Ce nouveau venu était un personnage petit, replet et gras, et dont la face doucereuse et le regard cauteleux inspiraient une sorte d'éloignement dont on ne pouvait se défendre.Amédée Achard (1814-1875)
Il était de taille moyenne, assez replet ; mais ce qui me frappa tout d'abord, c'est qu'il me fut impossible de lui attribuer un âge positif.Jules Lermina (1839-1915)
Si je sais qu'il possède un sac bien replet, j'ignore absolument où ce sac est caché.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Son menton était peut-être un peu long et replet, mais non pas comme le serait un menton d'homme éminemment gourmand.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
C'était un petit homme replet, à chevelure roussâtre, dont les exubérants anneaux encadraient un visage souriant et d'expression débonnaire.Paul Féval (1816-1887)
Le nouveau venu était un homme replet, solidement bâti, vêtu avec une telle simplicité qu'elle allait jusqu'à la négligence.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Metsalabanlé, leur chef, était un homme assez petit, pas replet du tout, plutôt maigre.Pamphile Le May (1837-1918)
Cet homme était gros et replet, en perruque de cour et en manteau de voyage, plutôt vieux que jeune, et très correct.Victor Hugo (1802-1885)
Ce musicien des rues est petit, replet, barbu, et ses longs cheveux plats lui tombent jusqu'au milieu du dos.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un peu plus loin, un grand homme d'une cinquantaine d'années, mais fort, replet, et au teint vermeil, est accoudé devant un petit pot de faïence et un verre.Paul de Kock (1793-1871)
Vous n'avez jamais vu un homme plus propre, plus replet, plus nourri, plus luisant, une santé plus calme et mieux gorgée.Edmond About (1828-1885)
Bourdin, plus petit et aussi replet que l'huissier, se modelait selon ses moyens sur son patron, dont il admirait la magnificence.Eugène Sue (1804-1857)
Et le rire allait, donnant à tout son corps un peu replet des secousses spasmodiques.Paul Féval (1816-1887)
Depuis dix minutes, j'entendais des mots énormes s'élever, puis crever, s'évanouir, quand l'homme replet de tout à l'heure revint à passer, mais seul, de l'autre côté de la rue...Octave Mirbeau (1848-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPLET, ETTE » adj.

Qui est gras & bien nourri, chargé d'humeurs & de cuisine. La fiévre trouve à se nourrir dans un corps replet. Les gens replets sont sujets aux morts subites. Ce mot vient de repletus, qui signifie quelquefois gros & gras.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020