Email catcher

replet

Définition

Définition de replet ​​​ , replète ​​​ adjectif

Qui a de l'embonpoint. ➙ dodu, grassouillet. Un bébé replet.

Synonymes

Synonymes de replet, replète adjectif

dodu, charnu, gras, grassouillet, plantureux, plein, potelé, rebondi, rond, rondelet (familier), rondouillard (familier)

Exemples

Phrases avec le mot replet

C'était un homme d'une cinquantaine d'années, replet et rose, sans un poil sur la nuque, non plus que sous le busc de son nez d'épervier.Louis Dumure (1860-1933)
À l'image anticipée d'un homme un peu replet, lourd et imposant, s'était substituée celle d'un jeune homme svelte, un peu timide et fort amène.Lignes, 2012, René Schérer (Cairn.info)
Sompnum nimium prohibemus, quia replet caput vaporibus, similiter vigilias immoderatas, quia calefaciunt cerebrum, et vitent coitum quia dissolvit humores.Archives d'histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, 2017, Laurence Moulinier-Brogi (Cairn.info)
Elle dénonce les mensonges sur le bonheur qui s'étalent sur papier glacé, les tirades ronflantes de politiciens replets et préfère explorer les territoires du malheur.Allemagne d'aujourd'hui, 2014, Benoît Pivert (Cairn.info)
Cet ouvrage replet et d'une finition exemplaire se termine par une très utile mise au point sur les sources et la bibliographie, notamment sur la riche production anglo-saxonne.Histoire, économie &société, 2012 (Cairn.info)
C'est aussi un ver nu et lisse, sans yeux, sans pattes, d'un blanc mat, gras et replet, ordinairement voûté, peu propre au mouvement.Jean Pérez (1833-1914)
C'était un homme d'environ quarante ans, un peu replet, mais tanné par le soleil et la bise.Émile Souvestre (1806-1854)
Prompt et oiseux, svelte et replet, c'est guerre et paix.Les cahiers de médiologie, 2000, Régis Debray (Cairn.info)
C'est qu'il fallait un portefeuille sacrément replet pour se donner les moyens de ses envies.Ouest-France, Olivier CLERC, 20/02/2021
Bourdin, plus petit et aussi replet que l'huissier, se modelait selon ses moyens sur son patron, dont il admirait la magnificence.Eugène Sue (1804-1857)
C'était un petit homme replet, à chevelure roussâtre, dont les exubérants anneaux encadraient un visage souriant et d'expression débonnaire.Paul Féval (1816-1887)
Le nouveau venu était un homme replet, solidement bâti, vêtu avec une telle simplicité qu'elle allait jusqu'à la négligence.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le dictionnaire historique de la langue française montre que par métonymie, le mot a enfin signifié gras, replet.Psychologie clinique, 2014, Lionel Diébold, Jean-Louis Pedinielli (Cairn.info)
Du coup, les deux prétendants à la montée se retrouvaient à égalité, avec un total replet de 105 points (le meilleur, tous groupes confondus).Ouest-France, 02/06/2012
Ce musicien des rues est petit, replet, barbu, et ses longs cheveux plats lui tombent jusqu'au milieu du dos.Émile Gaboriau (1832-1873)
Son menton était peut-être un peu long et replet, mais non pas comme le serait un menton d'homme éminemment gourmand.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
On lui doit aujourd'hui la contemplation de sociétés où une minorité de nouveaux riches aux ventres replets confronte, dans l'indifférence, une majorité s'enlisant dans la précarité.Revue internationale et stratégique, 2001, Nadège Ragaru (Cairn.info)
Il était de taille moyenne, assez replet ; mais ce qui me frappa tout d'abord, c'est qu'il me fut impossible de lui attribuer un âge positif.Jules Lermina (1839-1915)
Il le trouva plus replet et d'un air plus grave.Eugène Demolder (1862-1919)
Il n'a pas mérité les coups qui l'accablent, tandis que le financier qui l'a ruiné prospère, lui, tranquille, replet, heureux.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2010, Yehuda Moraly (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de REPLET, ETTE adj.

Qui est gras & bien nourri, chargé d'humeurs & de cuisine. La fiévre trouve à se nourrir dans un corps replet. Les gens replets sont sujets aux morts subites. Ce mot vient de repletus, qui signifie quelquefois gros & gras.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine