mystifier

 

définitions

mystifier ​​​ verbe transitif

S'amuser aux dépens de (qqn) en abusant de sa crédulité (s'oppose à démystifier). ➙ abuser, duper, leurrer. Les naïfs qu'on mystifie.
Tromper collectivement sur le plan intellectuel, moral, social. Mystifier les foules par la propagande. —  Tromper par des promesses.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je mystifie

tu mystifies

il mystifie / elle mystifie

nous mystifions

vous mystifiez

ils mystifient / elles mystifient

imparfait

je mystifiais

tu mystifiais

il mystifiait / elle mystifiait

nous mystifiions

vous mystifiiez

ils mystifiaient / elles mystifiaient

passé simple

je mystifiai

tu mystifias

il mystifia / elle mystifia

nous mystifiâmes

vous mystifiâtes

ils mystifièrent / elles mystifièrent

futur simple

je mystifierai

tu mystifieras

il mystifiera / elle mystifiera

nous mystifierons

vous mystifierez

ils mystifieront / elles mystifieront

 

synonymes

mystifier verbe transitif

tromper, abuser, berner, duper, leurrer, faire grimper à l'arbre, à l'échelle (familier), faire marcher (familier), posséder (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Faites donc l'ignorant maintenant, comme si vous n'étiez pas convenu avec cette petite folle de me mystifier ?Édouard Corbière (1793-1875)
Il n'y eut pas jusqu'aux femmes qui ne s'avisèrent de mystifier le pauvre envoyé.Joseph Marmette (1844-1895)
Cette vérité payait tous les paradoxes insensés, mais spirituellement démontrés, par lesquels les journalistes s'amusent entre eux, quand il ne se trouve là personne à mystifier.Honoré de Balzac (1799-1850)
Peut-être un mystificateur qui s'amuse à se mystifier soi-même ?Octave Mirbeau (1848-1917)
Comme le runique me paraissait être une invention de savants pour mystifier le pauvre monde, je ne fus pas fâché de voir que mon oncle n'y comprenait rien.Jules Verne (1828-1905)
Cet homme, si peu simple – en apparence, – si obscur dans ses idées, si préoccupé d'étonner et de mystifier les autres, m'eût immensément déplu, j'imagine, à une première rencontre.Jules Lemaître (1853-1914)
Qui voulait-elle mystifier du cousin ou de moi, en me disant ce grand secret d'un air si important ?George Sand (1804-1876)
Je la regardais avec étonnement, ne sachant pas trop si elle était folle ou si elle voulait me mystifier.George Sand (1804-1876)
Ils auront de moi une mauvaise opinion, et ne manqueront pas de dire que j'ai voulu les mystifier...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Rien n'est plus facile à mystifier que les gens de cette espèce.Édouard Corbière (1793-1875)
Honnêtement, je trouve que l'on essaie de mystifier l'électorat.Europarl
Marat, furieux, écrivit le soir dans sa feuille que le tout avait été arrangé par les rolandistes pour mystifier les patriotes et les rendre ridicules.Jules Michelet (1798-1874)
Trois écervelées qui n'avaient peut-être pas de quoi dîner le lendemain, et qui jettent l'argent par les fenêtres pour le plaisir de mystifier trois pauvres diables qui n'en peuvent mais !Alfred de Musset (1810-1857)
Si son intention était de me mystifier, elle y a parfaitement réussi ; car, encore à l'heure qu'il est, je suis persuadée de sa bonne foi.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Vous ne voyez donc pas que, depuis deux mois, vous vous laissez mystifier par une petite fille au cerveau étroit et dur !...Victor Cherbuliez (1829-1899)
Inter pocula, chaque récipiendaire avait appris le secret de cette farce basochienne, et cette révélation leur inspira, comme on l'espérait, le désir de mystifier les clercs à venir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les décadents ont été généralement jugés comme des farceurs, des « fumistes », — c'est le mot employé, — qui, ne sachant comment attirer l'attention du public, se sont avisés de le mystifier.Albert Cim (1845-1924)
Ce que vous considériez comme du vieux authentique, pareil aux meubles de famille séculaires, n'est que du truquage pour mystifier les gobeurs.Charles Wagner (1852-1918)
L'art de mystifier suppose à mon avis, chez ceux qui s'y adonnent, une certaine dureté de cœur, un germe et un commencement de cruauté.Jules Lemaître (1853-1914)
Je croyais d'abord que l'on voulait me mystifier, mais les sourires gracieux, les compliments à brûle-pourpoint et les caressantes flatteries que tout le monde m'adressait me tournèrent la tête.Charles Buet (1846-1897)
Afficher toutRéduire
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020