transporter

 

définitions

transporter ​​​ verbe transitif

Déplacer (qqn, qqch.) d'un lieu à un autre en portant. Transporter un colis chez qqn. Transporter des fonds. ➙ convoyer. Train qui transporte des voyageurs.
au participe passé Les marchandises transportées.
pronominal (personnes) Nous nous sommes transportés sur les lieux. ➙ se rendre. Transportez-vous par la pensée à Pékin.
Faire passer d'un point à un autre. ➙ transmettre. Les ondes transportent l'énergie à distance.
Faire passer dans un autre contexte. Transporter un thème dans une œuvre. ➙ introduire.
(sujet : chose) Agiter (qqn) par un sentiment violent, un transport (II); mettre hors de soi. ➙ enivrer, exalter. Ce spectacle l'a transporté. ➙ enthousiasmer. —  au passif et participe passé (Être) transporté de joie.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je transporte

tu transportes

il transporte / elle transporte

nous transportons

vous transportez

ils transportent / elles transportent

imparfait

je transportais

tu transportais

il transportait / elle transportait

nous transportions

vous transportiez

ils transportaient / elles transportaient

passé simple

je transportai

tu transportas

il transporta / elle transporta

nous transportâmes

vous transportâtes

ils transportèrent / elles transportèrent

futur simple

je transporterai

tu transporteras

il transportera / elle transportera

nous transporterons

vous transporterez

ils transporteront / elles transporteront

 

synonymes

se transporter verbe pronominal

aller, se déplacer, se rendre, voyager

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous, ou plutôt les grandes entreprises, ne pouvons continuer de transporter des produits agricoles d'un bout à l'autre de la terre.Europarl
Il lui représentait que les plus graves conséquences l'attendaient si elle hésitait davantage à se transporter dans un climat plus ensoleillé.Marie Quinton (1854-1933)
En conséquence, il ordonna aux colonnes qui suivaient ces deux chaussées de s'y transporter pendant la nuit, de façon à y arriver de grand matin.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je demeure à cette ferme là-bas... si la pauvre vieille ne peut s'y transporter avec nous, je l'enverrai chercher.Eugène Sue (1804-1857)
Ainsi donc, les éleveurs peuvent transporter leurs propres bêtes pendant 50 km, mais ils rencontrent d'autres problèmes s'ils embarquent celles d'un voisin.Europarl
Mais en transportant chez eux la lettre de la loi, ils ne purent transporter en même temps l'esprit qui la vivifie.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Actuellement, elle doit transporter des aliments depuis d’autres régions du pays, à grands frais et avec un impact environnemental plus élevé à cause du transport.Europarl
Leur travail quotidien consiste à transporter des marchandises et des passagers dans l’ensemble de notre continent.Europarl
Les voies de navigation intérieure constituent un bon moyen pour transporter des marchandises à faible coût et en respectant l'environnement, en particulier lorsqu'il s'agit de cargaisons dangereuses.Europarl
Dans cette même retraite, qui dura treize jours, il abandonna sur la route tous ses équipages, afin que ses fourgons n'eussent à transporter que des malades et des blessés.Louise Colet (1810-1876)
Douze à treize cents de ces bâtiments suffisaient pour transporter cent vingt mille hommes, avec l'artillerie de campagne, des vivres et des munitions pour quelques jours.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Une seule loi existe, celle qui consiste à transporter une marchandise d’un point à un autre, le plus rapidement possible et au moindre coût.Europarl
Il s'agit aussi bien sûr d'une source d'inquiétude pour les résidents locaux, car certains de ces véhicules peuvent également transporter des marchandises dangereuses, qui provoquent alors des dégâts.Europarl
Mes gens, à l'exception du petit nombre que vous voyez ici, n'attendent que ma présence pour transporter ses tristes mais respectables dépouilles dans leur dernière demeure.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Quelque bonne magicienne qu'elle fût, elle n'avait pas le don de transporter son corps aussi vite que son esprit.George Sand (1804-1876)
On sent combien cette théorie des causes actuelles serait bienfaisante si on pouvait la transporter du monde physique au monde moral et en tirer des règles de conduite.Anatole France (1844-1924)
Il fallut quatre personnes pour procéder à cette opération, et le transporter dans un lit.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Transporter des animaux dans des conditions aussi indignes que par le passé est une mauvaise chose.Europarl
Il s’agit de supprimer une règle appliquée aux particuliers, selon laquelle ils doivent transporter eux-mêmes les produits afin de pouvoir les acquérir.Europarl
J'ajoute que les mesures détaillées, comme par exemple l'interdiction de transporter des boissons et des liquides à bord, devraient prendre fin après six mois.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRANSPORTER » v. act.

Porter une chose d'un lieu à un autre. On transporte ses meubles d'une maison en une autre, quand on deménage. On a transporté ces reliques pour les mettre en lieu seur. L'Evêque s'est transporté exprés sur les lieux pour informer de la verité de ce miracle. Si on avoit de la foy gros comme un grain de moustarde, on transporteroit les montagnes.
 
TRANSPORTER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. JESUS-CHRIST fut transporté en esprit dans le desert pour être tenté du Demon. Il fut transporté sur le pinnacle du Temple, sur une montagne. St. Paul fut transporté au troisiéme ciel, où il vit des choses ineffables.
 
TRANSPORTER, se dit aussi des violentes agitations de l'esprit. Un homme transporté de colere, de joye, d'amour, &c. Ceux qui rendoient des oracles étoient transportez de fureur. Un Poëte dit aussi, qu'une sainte fureur le transporte.
 
TRANSPORTER, se dit aussi des Sieges, des Throsnes & des Empires. Saint Pierre transporta son Siege à Rome. Cyrus transporta l'Empire des Medes aux Perses. Constantin transporta l'Empire Romain à Constantinople.
 
TRANSPORTER, se dit aussi en litterature. La metaphore se fait, quand on transporte un mot propre à une signification figurée.
 
TRANSPORTER, en termes de Palais signifie, Ceder un droit, une proprieté à quelqu'un. On transporte des fruits par une simple cession & transport. La vente & la donation transportent la proprieté.
 
TRANSPORTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020