Email catcher

chiffonner

Définition

Définition de chiffonner ​​​ verbe transitif

Froisser, mettre en chiffon. ➙ friper. Chiffonner une robe.
au figuré Contrarier, inquiéter. Cela me chiffonne. ➙ chagriner, intriguer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe chiffonner

actif

indicatif
présent

je chiffonne

tu chiffonnes

il chiffonne / elle chiffonne

nous chiffonnons

vous chiffonnez

ils chiffonnent / elles chiffonnent

imparfait

je chiffonnais

tu chiffonnais

il chiffonnait / elle chiffonnait

nous chiffonnions

vous chiffonniez

ils chiffonnaient / elles chiffonnaient

passé simple

je chiffonnai

tu chiffonnas

il chiffonna / elle chiffonna

nous chiffonnâmes

vous chiffonnâtes

ils chiffonnèrent / elles chiffonnèrent

futur simple

je chiffonnerai

tu chiffonneras

il chiffonnera / elle chiffonnera

nous chiffonnerons

vous chiffonnerez

ils chiffonneront / elles chiffonneront

Synonymes

Synonymes de chiffonner verbe transitif

friper, bouchonner, froisser, plisser, mettre en tapon

contrarier, chagriner, ennuyer, intriguer, tourmenter, tracasser, turlupiner (familier)

Exemples

Phrases avec le mot chiffonner

Il préfère tourner la page ou chiffonner, car il déteste corriger.Enfance et PSY, 2001, Georges Guichard (Cairn.info)
Il n'hésite pas à la chiffonner à sa guise, et même à s'y asseoir dessus dans un ultime geste de possession.Psychanalyse, 2020, Fabienne Guillen (Cairn.info)
De même pour les liens antonymiques : chiffonner | défriper, analogie | dissimilitude, modéré | outrancier, infaisable | réalisable, réunir | scinder, calmer | mettre en colère, attractif | repoussant.Revue Française de Linguistique Appliquée, 2015, Michel Morel, Jacques François (Cairn.info)
Il y a là aussi des dessous à chiffonner...Octave Mirbeau (1848-1917)
Le poète peut donc chiffonner un mot, et c'est dans ce chiffonnage que réside son effet opératoire (famillionnaire).La Cause du désir, 2014, Bernard Porcheret (Cairn.info)
Il tenait à éviter que l'original finisse par se perdre, voire simplement à se chiffonner à force d'être trimballé.Les temps modernes, 2003, Ingo Schulze, Colette Strauss-Hiva (Cairn.info)
Il prenait force tabac, et avait une grâce particulière à chiffonner son jabot de dentelle d'un revers de main.Victor Hugo (1802-1885)
En nous invitant à chiffonner son graphe du désir, il nous rappelle qu'on prend toujours le risque d'être piégé par des représentations spatiales, écrasantes.Essaim - REVUE DE PSYCHANALYSE, 2008, Yann Diener (Cairn.info)
De quoi chiffonner le directeur qui compte changer la donne avec son programme.Ouest-France, Marion LOPEZ, 28/08/2018
Le sujet fera bien de les chiffonner, d'en faire relief.Che vuoi ?, 2005, Michel Hessel (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CHIFFONNER v. act.

Fripper, foupir, bouchonner du linge, des habits. On a mauvaise opinion d'une fille qui a laissé chiffonner son mouchoir. les linges empesez se chiffonnent aisément, pour peu qu'on aille à la presse. une garniture de rubans ne paroist plus dés lors qu'elle est chiffonnée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l'année 2023 Top 10 des mots de l'année 2023

Pour la première fois, Le Robert présente le Top 10 des mots ayant marqué l’année qui vient de s’écouler. Sélectionnés à partir des statistiques...

La rédaction des Éditions Le Robert 08/01/2024
sondage de la semaine