intriguer

définitions

intriguer ​​​ verbe

verbe transitif Étonner (qqn) en excitant la curiosité. Sa disparition intriguait les voisins.
verbe intransitif Mener une intrigue, recourir à l'intrigue. ➙ manœuvrer ; intrigant. Obtenir un poste en intriguant.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'intrigue

tu intrigues

il intrigue / elle intrigue

nous intriguons

vous intriguez

ils intriguent / elles intriguent

imparfait

j'intriguais

tu intriguais

il intriguait / elle intriguait

nous intriguions

vous intriguiez

ils intriguaient / elles intriguaient

passé simple

j'intriguai

tu intriguas

il intrigua / elle intrigua

nous intriguâmes

vous intriguâtes

ils intriguèrent / elles intriguèrent

futur simple

j'intriguerai

tu intrigueras

il intriguera / elle intriguera

nous intriguerons

vous intriguerez

ils intrigueront / elles intrigueront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne s'agissait pas pour elle d'intriguer habilement pour assurer une fortune aux enfants qu'elle n'avait pas ou à la vieillesse qu'elle ne voulait pas prévoir.George Sand (1804-1876)
La jeune dame demanda bientôt à sa compagne la permission de la quitter, pour aller intriguer une personne de sa connaissance qu'elle venait d'apercevoir à l'autre bout de la salle.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Rien ne lui était plus facile que de les faire intriguer ainsi par la première venue.Paul Féval (1816-1887)
Hier soir, à la réception du ministre, j'ai bien songé à intriguer en ta faveur ; mais la peur de me trahir m'a retenue.Arsène Bessette (1873-1921)
Nous allons voir les femmes, à peu près seules, mener la guerre civile, gouverner, intriguer, combattre.Jules Michelet (1798-1874)
Je suis allé hier à la chartreuse que vous dites pour intriguer certain espion qui depuis quelques jours emploie ses après-midi à compter mes pas.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Acquérir de l'influence et des richesses, puis intriguer, et au besoin combattre pour établir le dogme johannite, tels étaient le but et les moyens proposés aux frères initiés.Éliphas Lévi (1810-1875)
Dire qu'il suffit de fermer une porte et de laisser soupçonner qu'elle s'ouvrira, pour intriguer les plus rebelles !...René Boylesve (1867-1926)
Il se passe dans ce cerveau qui n'est après tout qu'un cerveau de petite fille, des choses que j'ignore et pour lesquelles on croit m'intriguer beaucoup en me les cachant.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Ce sera pour y aller intriguer avec ce soi-disant petit architecte à gilet jaune-soufre qui, par malheur pour le mensonge du bossu, n'est pas encore arrivé.Honoré de Balzac (1799-1850)
Malheur à celui qui est d'un autre avis que le sien ou songe même à intriguer contre lui.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Eux se sont arrêtés net en apercevant ma coiffe, qui, décidément, a le don d'intriguer tout le monde.Marie Quinton (1854-1933)
Vous ne pouvez avoir la prétention de m'intriguer, ma chère sœur, et ce n'est nullement pour vous tourmenter que je m'attache à vos pas.George Sand (1804-1876)
Entre parents, grand'mères et tantes, commençaient, pour m'intriguer davantage, de continuelles conversations à mots couverts ; des chuchotements, qu'on faisait mine d'étouffer dès que je paraissais...Pierre Loti (1850-1923)
Il s'agissait d'intriguer plusieurs grands personnages et deux ou trois dames que l'empereur me désigna avec un soin et des détails si minutieux qu'il était impossible de s'y tromper.Louis Constant Wairy (1778-1845)
C'est vrai : vous êtes un tacticien habile ; quand le moderne se mêle d'intriguer, il n'y épargne pas la façon.Louis Reybaud (1799-1879)
Ce drôle dégourdi qui vient de l'induire si victorieusement en tentation ne laisse pas d'intriguer le capitaine, presbytérien rigide et quelque peu puritain.Georges Eekhoud (1854-1927)
Cependant, l'aspect inaccoutumé de la maison ne laissa pas que de le surprendre et de l'intriguer considérablement.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ne cherchez donc point à m'intriguer ; cela serait d'un mauvais cœur, puisque vous n'auriez d'autre but que celui de me faire souffrir.George Sand (1804-1876)
M. le secrétaire perpétuel la regarda et fut rassuré, bien que toutes les précautions prises par la vieille servante n'eussent point manqué de l'intriguer, et même de l'inquiéter.Gaston Leroux (1868-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INTRIGUER, S'intriguer » v. n.

Aller & venir dans le monde, se fourrer par tout pour tâcher à faire ou deffaire des affaires, & en tirer du profit. Ce Gascon s'est si bien intrigué chez ce Ministre, qu'il a attrappé une bonne place de Commis. les revendeuses qui intriguent dans les maisons sont dangereuses, & sujettes à suborner les filles. cet homme est fort intrigué dans cette affaire criminelle, on le tient complice.
 
INTRIGUER, signifie aussi, Embrouiller embarrasser une affaire. C'est une telle femme qui a intrigué toute cette affaire par la supposition d'un faux heritier. c'est cette intervention qui a intrigué cette affaire, qui l'a si bien embrouillée qu'on n'y voit goutte. à la Comedie Italienne il y a un bouffon exprés pour intriguer, pour faire le noeud, l'embarras de la piece.
 
INTRIGUÉ, ÉE. part. & adj.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020