Email catcher

friper

définitions

friper ​​​ verbe transitif

Défraîchir en froissant. Elle a fripé sa robe. —  au participe passé Des vêtements fripés.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fripe

tu fripes

il fripe / elle fripe

nous fripons

vous fripez

ils fripent / elles fripent

imparfait

je fripais

tu fripais

il fripait / elle fripait

nous fripions

vous fripiez

ils fripaient / elles fripaient

passé simple

je fripai

tu fripas

il fripa / elle fripa

nous fripâmes

vous fripâtes

ils fripèrent / elles fripèrent

futur simple

je friperai

tu friperas

il fripera / elle fripera

nous friperons

vous friperez

ils friperont / elles friperont

synonymes

friper verbe transitif

chiffonner, froisser, plisser, bouchonner (vieux)

rider, faner, flétrir, marquer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cinq malheureuses femmes en toilettes fripées firent leur apparition... et je compris tout.Arnould Galopin (1863-1934)
Quelque chose de splendide se refléta dans cette double goutte d'eau, suspendue entre les paupières fripées.Daniel Lesueur (1854-1921)
Martine s'en revêt ; fanée et fripée, la robe est lâche à la taille, se décollette sur la poitrine vide de la vieille, embarrasse ses pas.Eugène Demolder (1862-1919)
Et plus d'un a la défroque ternie, les ailes fripées, le jour de ses noces.Jean Pérez (1833-1914)
Le gros légume au ventre fripé et à la peau ridée avait l'air familier.Ouest-France, 12/11/2013
Maintenant elle avait des bonnets fatigués, fripés, avec lesquels elle semblait avoir dormi.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La chute avait dû être violente et pourtant les vêtements n'avaient pas été fripés ; à peine le plastron de la chemise avait-il été entr'ouvert.Jean Lorrain (1855-1906)
Et, ouvrant son tablier, elle leur fit voir toutes ces fleurs fripées, fanées, écrasées.Comtesse de Ségur (1799-1874)
On voit de vieilles femelles toutes fripées, des ailes déchiquetées, voler encore dans les premiers jours du mois d'août.Jean Pérez (1833-1914)
Chaque objet, jauni et fripé, était lamentablement pendu à un crochet de fil de fer.Émile Zola (1840-1902)
Elle la tient presque respectueusement à la main et admire avec complaisance les dentelles fripées dont elle est ornée.Lucie Des Ages (1845-1914)
Plus d'une liaison s'ébaucha durant cette nuit de bal et plus d'une jeune fille laissa quelque peu friper sa robe blanche.Arsène Bessette (1873-1921)
Pour un parfum... pour un sourire... pour une jupe fripée...Jules Janin (1804-1874)
Trop anodine pour friper ta légère toilette de barège, elle suffit pour mettre en liesse la végétation altérée.Georges Eekhoud (1854-1927)
Son visage, tout fripé par les rides et qu'encadrait une barbe argentée, devint plus pâle.Eugène Demolder (1862-1919)
Avec un aspect fripes résolument assumé, la collection se veut aussi joyeuse et accessible.Ouest-France, 08/09/2021
Nous étions toutes raidies par le froid, et la joue que nous avions appuyée sur le bras restait longtemps fripée.Marguerite Audoux (1863-1937)
Leurs habits fripés leur donnaient l'air des comparses qui dans les petits théâtres figurent la haute société invitée aux noces.Honoré de Balzac (1799-1850)
Une centaine de curieux, jeunes et fripés, cinéphiles ou novices, sont réunis là, une bonne heure durant.Ouest-France, Estelle AUBIN, 02/08/2021
À sa sortie, l'andouille est fripée et colorée, mais encore crue.Ouest-France, Romain CHIRON, 01/08/2013
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FRIPPER » v. act.

User, gaster quelque habit ou meuble en s'en servant, en oster la premiere fleur. Il n'est gueres en usage qu'au participe, & se dit des livres, des habits, des meubles frippez qui ont desja servi.
 
FRIPPER, signifie aussi, Manger goulument. Il y avoit à ce festin assez de quoy fripper : & en ce même sens on appelle des goulus, des parasites frippesauces.
 
FRIPPER, signifie aussi, Dissiper son bien, & particulierement en desbauche. Un prodigue a bientost frippé son bien.
 
FRIPPER, se dit aussi en parlant des Auteurs qui desrobent des autres qui ont escrit devant eux des pensées, des vers qui ont desja servi, ou qui sont usez. Ce Poëte nous donne cette Epigramme comme sienne ; mais elle est frippée de Martial.
 
On dit proverbialement au College, qu'un escolier frippe sa leçon, frippe ses classes, pour dire, qu'il se desrobe de la classe, qu'il manque d'y aller.
 
FRIPPÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021