Email catcher

chagriner

Définition

Définition de chagriner ​​​ verbe transitif

vieux Irriter, fâcher.
Rendre triste, faire de la peine à. ➙ affliger, peiner.

Conjugaison

Conjugaison du verbe chagriner

actif

indicatif
présent

je chagrine

tu chagrines

il chagrine / elle chagrine

nous chagrinons

vous chagrinez

ils chagrinent / elles chagrinent

imparfait

je chagrinais

tu chagrinais

il chagrinait / elle chagrinait

nous chagrinions

vous chagriniez

ils chagrinaient / elles chagrinaient

passé simple

je chagrinai

tu chagrinas

il chagrina / elle chagrina

nous chagrinâmes

vous chagrinâtes

ils chagrinèrent / elles chagrinèrent

futur simple

je chagrinerai

tu chagrineras

il chagrinera / elle chagrinera

nous chagrinerons

vous chagrinerez

ils chagrineront / elles chagrineront

Synonymes

Synonymes de chagriné, chagrinée adjectif

navré, affligé, attristé, consterné, contrarié, dépité, désolé, embêté, éploré, peiné, triste

Synonymes de chagriner verbe transitif

affecter, affliger, attrister, peiner, contrister (littéraire)

tracasser, contrarier, inquiéter, tourmenter, turlupiner (familier)

[vieilli] fâcher, mécontenter

Exemples

Phrases avec le mot chagriner

Je ne voulais pas le chagriner ; je ne voulais que m'amuser.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Certaines de ses manifestations peuvent nous chagriner ou nous offusquer.Humanisme, 2009, Michel Maffesoli (Cairn.info)
Je suis d’accord avec lui sur presque tous les points et, en tout cas, sur l’essentiel, au risque de l’étonner et de le chagriner.Europarl
Il faut avoir un peu de patience, et ne vous en point chagriner : il serait trop parfait s'il aimait à lire.Madame de Sévigné (1626-1696)
Toutefois, l'étymologie est obscure, puisqu'on reconnaît aussi dans chagriner un vieux verbe germanique, grinan, qui signifie rider, plisser.Vie sociale et traitements, 2005, Vincent Pachès, Annick Drogou (Cairn.info)
Un achat qui va certainement chagriner les inconditionnels du patriotisme industriel français.Ouest-France, Philippe CHAPLEAU, 06/01/2020
La perte de l'amitié commence à me chagriner, après la perte de l'amour.Edmond Haraucourt (1856-1941)
A la pensée de la chagriner en rien, elle se sentait désolée.Marcel Boulenger (1873-1932)
Ce pauvre enfant étant le moins fort et le moins raisonnable, était aussi le plus gâté, et l'on craignait davantage de le chagriner.George Sand (1804-1876)
Ce livre n'est pas une somme encyclopédique, mais donne des pistes pour écouter des disques, titille notre curiosité, quitte à chagriner des gardiens du temple.Ouest-France, Jean-Marc PINSON, 22/03/2019
Perspective point faite pour chagriner les libéraux de stricte observance.Le débat, 2016, Marcel Gauchet (Cairn.info)
Par ailleurs, un dossier continue de chagriner les élus îliens, celui de l'école.Ouest-France, 15/01/2020
Le non-respect des règles les plus élémentaires de la publication de textes, qui chagrinera l'assyriologue, ne peut inversement pas satisfaire l'historien.Revue d'assyriologie et d'archéologie orientale, 2015, Dominique Charpin (Cairn.info)
Pas de quoi chagriner les habitués, comme cette habitante du quartier.Ouest-France, 04/12/2018
Tout cela, au lieu de me chagriner, m'amusait beaucoup.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Elle chagrinera sans doute les esprits étroits, qui aiment accoler des étiquettes et séparer les genres.Études, 2001 (Cairn.info)
J'ai eu chez vous de justes sujets de chagrin ; la démarche que je vais faire vous chagrinera peut-être aussi : voyons de quel côté est l'injustice.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Sur ce dernier point, la critique (pour les esprits qu'y s'en chagrineraient) est relative : le droit économique, par l'analyse substantielle, a aussi une fonction conservatrice.Revue Internationale de Droit Economique, 2007, Jean-Baptiste Racine, Fabrice Siiriainen (Cairn.info)
On se dit aussi que ce énième rendez-vous manqué n'est pas pour le chagriner.Ouest-France, Max FOUGERY, 22/05/2012
Ni vu, ni connu, vous aurez placé cette seconde qui pourrait chagriner tout le monde.Ouest-France, 26/12/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CHAGRINER v. act.

Donner du chagrin, de la fascherie, de l'inquietude. Les afflictions secrettes chagrinent plus que les autres. cet homme a l'esprit bourru, il se chagrine de tout.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.