Email catcher

clouer

Définition

Définition de clouer ​​​ verbe transitif

Fixer, assembler avec des clous. Clouer une caisse. Clouer un tableau au mur.
Fixer avec un objet pointu. Il le cloua au sol d'un coup d'épée.
au figuré Immobiliser. Une maladie la cloue au lit. passif Être, rester cloué sur place (par la peur, l'émotion, la surprise). ➙ paralyser.
locution Clouer le bec à qqn : réduire (qqn) au silence.

Conjugaison

Conjugaison du verbe clouer

actif

indicatif
présent

je cloue

tu cloues

il cloue / elle cloue

nous clouons

vous clouez

ils clouent / elles clouent

imparfait

je clouais

tu clouais

il clouait / elle clouait

nous clouions

vous clouiez

ils clouaient / elles clouaient

passé simple

je clouai

tu clouas

il cloua / elle cloua

nous clouâmes

vous clouâtes

ils clouèrent / elles clouèrent

futur simple

je clouerai

tu cloueras

il clouera / elle clouera

nous clouerons

vous clouerez

ils cloueront / elles cloueront

Synonymes

Synonymes de clouer verbe transitif

immobiliser, retenir

Synonymes de
clouer (sur place)

méduser, paralyser, pétrifier, tétaniser

Exemples

Phrases avec le mot clouer

Si je dis ses caisses, c'est qu'elle a dû les clouer, car c'étaient des poum !Eugène Chavette (1827-1902)
Limiter le nombre d’heures supplémentaires ne les aiderait pas, mais reviendrait à les clouer davantage à la croix.Europarl
Le raisonnement me clouera toujours, en effet, à la terre ferme.Albert Farges (1848-1926)
La gravité cumulée du scepticisme public et des ambitions rognées suffirait à nous clouer au sol.Europarl
Cette analyste incapable, elle prend un plaisir certain à la clouer au pilori.Lettres de la SPF, 2007, Monique David-Ménard (Cairn.info)
Aucune envie de clouer qui que ce soit au pilori.Revue d'éthique et de théologie morale, 2018, Pierre (Cairn.info)
Qu'on ne s'y trompe pas, il ne s'agit pas là de clouer au pilori un club dont le président a l'humilité de dire qu'il apprend.Ouest-France, Pierre-Yves ANSQUIER, 06/04/2013
La pose traditionnelle consiste à clouer des lames épaisses sur des lambourdes, entre lesquelles sont déposés des isolants phoniques.Géo, 20/10/2008, « Les revêtements des sols : le bois »
On allait la clouer dans une caisse et l'enfouir, et ce serait fini.Guy de Maupassant (1850-1893)
Alors que la deuxième vague du virus va clouer au sol de nouveaux touristes, il est tentant de souscrire une assurance voyage incluant une option annulation.Capital, 28/12/2020, « Assurances voyage, high-tech : vérifiez les garanties de vos contrats… »
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CLOUER v. act.

Attacher avec des clous. Ce mot vient du Latin claudere, fermer.
 
CLOUER, se dit figurément pour dire, Avoir une grande attache, une grande assiduité à sa besogne, à sa profession. Cet ouvrier est cloüé sur son travail. on trouve toûjours cet homme-là en un tel endroit, il semble qu'il y soit cloüé.
 
CLOUÉ, ÉE. part. & adj.
 
On appelle en termes de Blason, des colliers de chien, des fers à cheval clouez, lors que les clous sont d'un autre esmail.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a cloüé la rouë de fortune, quand il a si bien establi ses affaires, qu'il a rendu sa fortune assûrée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022