clouer

 

définitions

clouer ​​​ verbe transitif

Fixer, assembler avec des clous. Clouer une caisse. Clouer un tableau au mur.
Fixer avec un objet pointu. Il le cloua au sol d'un coup d'épée.
au figuré Immobiliser. Une maladie la cloue au lit. —  passif Être, rester cloué sur place (par la peur, l'émotion, la surprise). ➙ paralyser.
locution Clouer le bec à qqn : réduire (qqn) au silence.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cloue

tu cloues

il cloue / elle cloue

nous clouons

vous clouez

ils clouent / elles clouent

imparfait

je clouais

tu clouais

il clouait / elle clouait

nous clouions

vous clouiez

ils clouaient / elles clouaient

passé simple

je clouai

tu clouas

il cloua / elle cloua

nous clouâmes

vous clouâtes

ils clouèrent / elles clouèrent

futur simple

je clouerai

tu cloueras

il clouera / elle clouera

nous clouerons

vous clouerez

ils cloueront / elles cloueront

 

synonymes

clouer verbe transitif

immobiliser, retenir

clouer (sur place)

méduser, paralyser, pétrifier, tétaniser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors, il fit apporter des clous et des marteaux, força les officiers d'étendre les mains sur la table et leur fit clouer les mains à la table.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'ai voulu les empêcher de clouer mes volets, ma sœur m'a coupé les mains à coups de hachette !Eugène Sue (1804-1857)
Il découpait lentement, les gestes élargis, les yeux fixés sur la bête, comme pour la clouer au fond du plat.Émile Zola (1840-1902)
C'est ce qui s'appelle clouer d'un seul coup le bec à la plume des folliculaires.Georges Darien (1862-1921) et Édouard Dubus (1864-1895)
Si je dis ses caisses, c'est qu'elle a dû les clouer, car c'étaient des poum !Eugène Chavette (1827-1902)
Limiter le nombre d’heures supplémentaires ne les aiderait pas, mais reviendrait à les clouer davantage à la croix.Europarl
L'officier crut d'abord voir quelque vautour comme ont coutume d'en clouer les chasseurs, mais les spahis aux yeux plus exercés à fouiller les lointains ne s'y trompèrent pas.Hector France (1837-1908)
On nous appelle les sauvages dans le pays, et vous verrez que nous serons obligés de clouer des planches derrière la grille du jardin.Léon Gozlan (1803-1866)
Le héraut déplia un petit carré de parchemin qu'un soudard alla clouer à la porte de la chapelle.Paul Féval (1816-1887)
La crainte de manquer, en s'attardant, les premières mesures de l'acte suivant, suffit pour le clouer à son poste.Hector Berlioz (1803-1869)
Quand je me suis vu muni de tout ce qui m'était nécessaire, j'ai songé au moyen de scier et de clouer sans faire de bruit.George Sand (1804-1876)
Il eût été bon de clouer au moins le nom de cette brute sur sa honte.Félix Nadar (1820-1910)
Le notaire ne voyait, n'entendait rien ; il était ravi de lui-même, et sûr d'intéresser assez la marquise pour la clouer là.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il s'était jeté à son côté, il l'avait empoignée par les cheveux, pour la clouer au sol.Émile Zola (1840-1902)
Alors la maladie l'a saisi, et l'a cloue dans son lit pendant un an avant de le clouer pour toujours dans le cercueil.Victor Hugo (1802-1885)
Puis on alla clouer cette tête, au dessus de ses deux mains, à la tribune aux harangues.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La gravité cumulée du scepticisme public et des ambitions rognées suffirait à nous clouer au sol.Europarl
Nous faisons clouer sur les planchers des nattes blanches qui les tapissent entièrement, – usage turc, propre et confortable.Pierre Loti (1850-1923)
On savait que pour se défendre de leurs maléfices, il fallait faire des fumigations de soufre, ou clouer à la porte de sa maison une tête de loup.Charles Louandre (1812-1882)
En même temps il sentit une main de fer lui saisir le poignet et le clouer sur place, sans qu'il lui fût possible de faire un pas en avant.Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLOUER » v. act.

Attacher avec des clous. Ce mot vient du Latin claudere, fermer.
 
CLOUER, se dit figurément pour dire, Avoir une grande attache, une grande assiduité à sa besogne, à sa profession. Cet ouvrier est cloüé sur son travail. on trouve toûjours cet homme-là en un tel endroit, il semble qu'il y soit cloüé.
 
CLOUÉ, ÉE. part. & adj.
 
On appelle en termes de Blason, des colliers de chien, des fers à cheval clouez, lors que les clous sont d'un autre esmail.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a cloüé la rouë de fortune, quand il a si bien establi ses affaires, qu'il a rendu sa fortune assûrée.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020