commande

 

définitions

commande ​​​ nom féminin

Ordre par lequel un client demande une marchandise ou un service dans un délai déterminé (➙ achat). Passer une commande au fournisseur. Prendre la commande d'un client. Bon de commande.
La chose commandée. Livrer une commande.
locution Sur commande : à la demande ou sur ordre. —  De commande. ➙ affecté, artificiel. Rire de commande.
Organe capable de déclencher, arrêter, régler des mécanismes (➙ télécommande). Moteur à commande électrique. —  Être aux commandes d'un avion.
Tenir les commandes : diriger, avoir en main une affaire. ➙ rêne.
Informatique Ordre donné à un programme pour qu'il effectue une opération. ➙ instruction.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je demande pardon aux collègues à qui je n'ai pas donné la parole, mais – comme on dit – le temps commande !Europarl
Je suis la fille de mon père, et je me moque des préjugés, quand mon cœur me commande la justice et le courage.George Sand (1804-1876)
Je ne commande pas à des reîtres, moi, ou à des commis de l'intendance, mordioux !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans un opuscule qu'aucun devoir ne commande, il parle des relations des hommes de lettres avec les grands comme s'il n'avait plus besoin de protecteurs.Joseph Bertrand (1822-1900)
Le règlement transitoire en matière de suppression de l'aide générique à la commande mérite également d'être révisé.Europarl
Il ne commande pas à l'expression et ne souffre pas les lisières de la logique vulgaire.George Sand (1804-1876)
Il est probablement extrêmement difficile de traiter cette question autrement qu'en accordant une certaine liberté d'action à la nation qui place la commande initiale.Europarl
Deuxièmement, les carnets de commande des chantiers navals sont pleins pour plusieurs années, ce qui garantit leur profitabilité pendant cette période.Europarl
Tous les frais s'ajoutant à la valeur de la commande seront supportés par le vendeur.Europarl
C'est ici presque mouvement de machine, dont un rouage ne marche que lorsque a commencé de tourner la roue qui le commande.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il paraît tranquille, mais il commande avec plus de vivacité ; mais chacun sait avec quel art les marins se composent le visage à force de courage.Édouard Corbière (1793-1875)
Je te conseille de ne pas faire l'esprit fort et d'obéir quand on te commande.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L’honnêteté commande de dire que certaines de ces lacunes ont été comblées, mais la conciliation n’est cependant pas parvenue à traiter de manière satisfaisante nombre de préoccupations essentielles.Europarl
Votre plus haute pensée, permettez que je vous la commande - la voici : l'homme est quelque chose qui doit être surmonté.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Commande-moi ce que tu veux, éprouve-moi, punis-moi, venge ta fierté outragée ; car je t'aime, oh !George Sand (1804-1876)
Je vous invite, représentans du peuple, à vous former en comité général, et à y prendre des mesures salutaires que l'urgence des dangers commande impérieusement.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Vous jugez que je dois au peuple un nouveau sacrifice ; je le ferai si le vœu du peuple me commande ce que votre suffrage autorise.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
L'honnêteté commande de dire que nombre d'entre nous étaient sceptiques et se demandaient s'il ne s'agirait pas d'un puits sans fond.Europarl
Si notre nouvelle directive amène l'industrie à envisager la réalisation d'une étude, est-il possible que j'en commande une maintenant ?Europarl
La sagesse nous commande de nous éloigner le moins possible du texte de la commission juridique.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMMANDE » s. f.

Ce qu'on a ordonné d'observer. Il y a dans l'année plusieurs Festes de commande, qu'on est obligé de chommer. Il y a des jeûnes de commande, d'autres de devotion, qu'on ne garde que dans les Couvents.
 
COMMANDE, se dit aussi des ouvrages qu'on a ordonné de faire à un Artisan. On estime moins la marchandise d'estallage, que celle de commande, qu'on fait faire exprés pour soy. un Poëte est à la gesne, quand on luy fait faire des vers de commande, quand on l'oblige d'escrire sur quelque sujet.
 
On appelle en termes de Negoce, commandes, les procurations ou commissions d'acheter ou de negocier pour autruy. Il en est parlé dans les Coustumes d'Amiens.
 
COMMANDES, en termes de Marine, sont de petites cordes que les garçons du navire portent toûjours à la ceinture pour servir au besoin. On les appelle autrement rabans.
Vidéos Granny Smith, par Alain Rey Granny Smith, par Alain Rey

La pomme Granny Smith, littéralement « mémé Smith », tire son nom d’une dame âgée, Mrs Smith, qui fut la première à en produire ! Découvrez l’histoire du nom de cette variété de pomme, avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020