Email catcher

serrer se serrer

Définition

Définition de serrer ​​​ verbe transitif

vieux Fermer. moderne, régional Ranger ; mettre à l'abri.
Saisir ou maintenir vigoureusement, de manière à comprimer. ➙ empoigner. Serrer qqch. dans sa main. Serrer la main à qqn (pour le saluer). Prendre (qqn) entre ses bras et tenir pressé (contre soi). ➙ embrasser, étreindre. Serrer qqn contre soi. Serrer qqn dans ses bras.
(sensation) Faire peser une sorte de pression sur (la gorge, le cœur). Émotion qui serre le cœur.
Disposer (des choses, des personnes) plus près les unes des autres. ➙ rapprocher. Serrez les rangs !
Maintenir énergiquement fermé (le poing), rapprocher énergiquement (les mâchoires…). ➙ contracter.
Rendre plus étroit (un lien). Serrer une ceinture. locution, au figuré Se serrer la ceinture*. (choses) Comprimer en entourant. Cette jupe me serre, me serre la taille.
Faire mouvoir de manière à rapprocher deux choses, à fermer un mécanisme. Serrer un robinet. locution Serrer la vis* à qqn.
Rester, passer tout près de. Serrer qqn de près. ➙ talonner.
Serrer sa droite (en conduisant). intransitif Serrez à droite.

Définition de serrer (se) ​​​ verbe pronominal

(réfléchi) Se mettre tout près de, tout contre (qqn). Se serrer contre qqn. ➙ se blottir. (réciproque) Se rapprocher jusqu'à se toucher. Serrez-vous, faites-nous un peu de place.

Conjugaison

Conjugaison du verbe serrer

actif

indicatif
présent

je serre

tu serres

il serre / elle serre

nous serrons

vous serrez

ils serrent / elles serrent

imparfait

je serrais

tu serrais

il serrait / elle serrait

nous serrions

vous serriez

ils serraient / elles serraient

passé simple

je serrai

tu serras

il serra / elle serra

nous serrâmes

vous serrâtes

ils serrèrent / elles serrèrent

futur simple

je serrerai

tu serreras

il serrera / elle serrera

nous serrerons

vous serrerez

ils serreront / elles serreront

Synonymes

Synonymes de se serrer verbe pronominal

se blottir, se coller, se pelotonner

se rapprocher, se resserrer, se tasser

Exemples

Phrases avec le mot serrer

Et, pour mieux s'imposer, elles sont de plus en plus nombreuses à décider de se serrer les coudes avec une partenaire de choix : leur sœur.Capital, 19/04/2021, « Entreprendre : elles se sont lancées avec leur soeur, elles… »
Monsieur, ne la jetez pas, il la faut serrer.Jean Héroard (1551-1628)
Les cadres vont devoir continuer à se serrer la ceinture.Capital, 08/09/2010, « Salaires : les cadres au régime sec »
A quelques semaines de la rentrée universitaire, les étudiants vont devoir se serrer la ceinture.Capital, 26/08/2009, « Les prix des logements plombent les budgets des étudiants »
Et les salariés n'ont pas fini de se serrer la ceinture.Capital, 10/11/2010, « Pouvoir d'achat : serez-vous gagnant ou perdant ? »
Celui aussi de pouvoir serrer dans nos bras celles et ceux qu'on aime.Ouest-France, Marion AUVRAY, 02/01/2021
Elle l'aurait frappé, tenté de couper le contact et de serrer le frein à main.Ouest-France, 15/01/2021
Comme le dit le poète, aussitôt que l'homme veut serrer son amour, il le broie.Le Coq-héron, 2019, Alex Raffy (Cairn.info)
Heureusement, le rapporteur est conscient qu'il est important de serrer la bride aux pires excès de la mondialisation.Europarl
Les joueurs et le staff, à la sortie du terrain, viennent lui serrer la main.Ouest-France, 02/02/2018
D'autre part, serrer les élastiques derrière les oreilles afin que le masque s'adapte bien au visage, en faisant un double tour, réduit l'exposition à l'infection de 65 %.Ça m'intéresse, 20/12/2021, « Est-ce que le masque vous protège même si vous êtes… »
Lors d'efforts importants, chacun a le même réflexe, celui de retenir sa respiration et de serrer les dents comme pour s'en servir de points d'appui pour stabiliser l'ensemble du corps.Ça m'intéresse, 19/09/2021, « D'où vient le mal de dos ? »
D'une part, la communauté javanaise n'a plus la cohésion qui a pu être la sienne jadis, quand l'adversité impliquait de se serrer les coudes.Revue de sciences sociales au Sud, 2002, Jean-Luc Maurer (Cairn.info)
Et, pour serrer un peu plus les coûts, les dirigeants demandent à leurs salariés audioprothésistes de gérer, en moyenne, deux centres chacun.Capital, 10/06/2008, « Audika, la providence des durs d'oreille »
Après l'espace public, c'est dans le monde du travail que le gouvernement pourrait serrer la vis.Capital, 13/08/2020, « Port du masque, open space… le gouvernement veut durcir les… »
L'administration publique n'en finit pas de se serrer la ceinture.Capital, 18/02/2013, « Nouvelle cure d'austérité attendue dans les ministères »
Comme on l'a vu, lors de la cérémonie de réception, la pratique de serrer la main jouait un rôle important.Revue du Nord, 2002, Jutta Huesmann (Cairn.info)
La plateforme de location de logements entre particuliers veut serrer la vis.Capital, 13/08/2020, « Airbnb s'attaque aux fêtes qui dégénèrent »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SERRER v. act.

Lier, estreindre. Il faut bien serrer les gerbes, quand on lie les grains. On se sert de garrots pour bien serrer les ballots, quand on les voiture. Quand on nouë un ruban, on y fait un noeud coulant, & un noeud serré. Ce cheval est trop serré dans sa sangle. Tous ces mots viennent du Latin serrare & sera, c'est à dire, fermer avec des serrures. Menage.
 
SERRER, signifie aussi, Presser, faire qu'une chose occupe moins de lieu, qu'elle fasse place à d'autres. Il se faut serrer pour laisser passer la ceremonie. Il faut se serrer contre le mur, serrer la muraille. Serrez vos rangs & vos files, sont des commandements militaires. On dit aussi, serrer la main à quelqu'un, pour dire, luy donner un témoignage d'amitié.
 
SERRER, signifie aussi, Mettre à l'estroit, n'avoir pas la liberté de s'étendre. Nous estions trop serrez dans cette maison, nous estions tous l'un sur l'autre. L'armée étoit fort serrée par les ennemis, on n'avoit pas le moyen d'aller au fourrage. Ces Moines se plaignent que leur Couvent est trop serré, qu'ils ne peuvent s'estendre. Ce defilé est un chemin serré entre des montagnes. On dit aussi à la guerre, qu'une ville est serrée de prés, quand elle est à l'extremité.
 
On dit aussi, qu'un homme est serré de prés, lors qu'on le poursuit vivement, qu'on luy serre le bouton, qu'on le veut obliger à faire quelque chose.
 
SERRER, se dit aussi en parlant de la violente pression qui se fait par les machines. Serrer le pressoir avec la vis. Serrer le capestan. On dit aussi, serrer les pouces à quelqu'un, pour dire, luy arracher de sa bouche la verité par force, par quelque gesne ou torture. On dit aussi, que de la toile est bien serrée, quand elle a esté bien frappée, bien battuë avec le peigne, ou autre outil : ce qui se dit aussi des autres estoffes & tapisseries. On dit aussi, qu'un homme est serré dans ses souliers, dans ses bottes, quand il est chaussé trop à l'étroit.
 
SERRER, signifie aussi, Renforcer, augmenter. Le froid augmente & serre tous les jours de plus en plus. La pluye serre & se renforcit. On dit aussi, que des fruits, comme des coins & des nefles, serrent le ventre, pour dire, le constipent, le rendent dur.
 
On dit en termes de Marine, Serrer de voiles, pour dire, Porter peu de voiles. C'est le contraire du faire force de voiles. On dit aussi, Serrer le vent, pour dire, S'approcher du vent, prendre l'avantage du vent de costé, bouliner, aller au lof & au plus prés du vent.
 
SERRER, se dit figurément en choses morales. Un bon Orateur doit serrer son stile, doit dire beaucoup de choses en peu de mots. On dit aussi, que l'affliction serre & contriste le coeur, qu'elle rend le coeur serré.
 
SERRER, signifie aussi, Enfermer, arranger, mettre à couvert, en lieu seur. Il faut prendre des gens pour serrer le bois, pour le tasser dans la cave, dans le chantier. Serrer des bleds dans la grange, des foins dans le fenil, les orengers dans la serre. Serrer ses hardes, son argent dans sa chambre, dans son coffre fort.
 
SERRER, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui s'estressit, & ne s'étend pas assez d'une main à l'autre, qui ne prend pas assez de terrain. Quelquefois un cheval marche trop large, & quelquefois trop serré. Serrer la demi-volte, c'est faire revenir le cheval sur le même terrain où il a commencé la demi-volte.
 
SERRÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit d'une écriture, qu'elle est fort serrée, lors qu'elle est fort menuë, & que les lignes sont fort prés à prés : qu'un homme est serré en plusieurs manieres, quand il est chiche & avare, quand il est dissimulé & peu communicatif, & quand il a le ventre dur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine