Email catcher

retenir se retenir

Définition

Définition de retenir ​​​ | ​​​ | ​​​ verbe transitif

Garder pour soi, en vue d'un usage futur. spécialement Garder (une somme) pour un usage particulier. ➙ déduire, prélever. On lui retient dix pour cent de son salaire. ➙ retenue.
Faire réserver (ce qu'on veut trouver disponible). Retenir une chambre dans un hôtel. Engager d'avance (qqn pour un travail). Retenir un plombier.
Conserver dans sa mémoire. ➙ se souvenir. Retenir une leçon ; une date. familier, ironique Celui-là, je le retiens ! (de qqn dont on a à se plaindre).
Prendre comme élément d'appréciation ou objet d'étude. Retenir une proposition ; une candidature.
Faire une retenue (arithmétique). Je pose 4 et je retiens 3.
Faire rester (qqn) avec soi. ➙ garder. Elle m'a retenu plus d'une heure. Retenir qqn à dîner. Je ne vous retiens pas (formule pour congédier). Retenir qqn prisonnier. (sujet : chose) ➙ immobiliser. Le mauvais temps nous a retenus ici.
Être un objet d'intérêt pour (qqn ; son attention). Votre offre nous a retenus, a retenu notre attention.
Maintenir (qqch.) en place. ➙ attacher, fixer. au participe passé Cheveux retenus par un ruban.
(sujet : chose) Ne pas laisser passer ; contenir. Barrage qui retient l'eau.
(sujet : personne) S'empêcher d'émettre. Retenir son souffle. Retenir ses larmes. Retenir un cri.
Maintenir, tirer en arrière. ➙ arrêter. Retenir qqn par le bras. Retenir un cheval.
Empêcher (qqn) d'agir. Retenez-moi ou je fais un malheur ! Retenir qqn de (+ infinitif).

Définition de se retenir ​​​ | ​​​ | ​​​ verbe pronominal

Faire effort pour ne pas tomber. Se retenir à qqch. ➙ s'accrocher.
S'abstenir de céder à un désir, une impulsion. ➙ se contenir. Elle se retenait pour ne pas pleurer. Se retenir de (+ infinitif). Différer de satisfaire ses besoins naturels. Il ne sait pas encore se retenir (➙ incontinent).

Conjugaison

Conjugaison du verbe retenir

actif

indicatif
présent

je retiens

tu retiens

il retient / elle retient

nous retenons

vous retenez

ils retiennent / elles retiennent

imparfait

je retenais

tu retenais

il retenait / elle retenait

nous retenions

vous reteniez

ils retenaient / elles retenaient

passé simple

je retins

tu retins

il retint / elle retint

nous retînmes

vous retîntes

ils retinrent / elles retinrent

futur simple

je retiendrai

tu retiendras

il retiendra / elle retiendra

nous retiendrons

vous retiendrez

ils retiendront / elles retiendront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot retenir

Cette position de recruteur les a nécessairement amenés à se poser la question du comment faire et qui retenir.Agora, 2011, Valérie Daniel (Cairn.info)
Vous sortirez du lot et vous aurez plus de chance de retenir l'attention.Capital, 05/10/2016, « Entrepreneur, réussissez à vous vendre pour gagner des clients »
Le point sur les infos à retenir de ce mercredi 10 février.Ouest-France, 10/02/2021
Leur poignée de main, aussi amicale que sincère, restera l'image à retenir de la soirée.Ouest-France, Mathis PIVETTE, 05/07/2020
Dans tous les cas, retenir sa respiration suspend l'activité du diaphragme et suffit à interrompre les contractions involontaires.Ça m'intéresse, 05/11/2016, « Comment stopper le hoquet ? »
Voici quelques points à retenir pour les aider dans leur décision.Géo, 27/01/2017, « Bridge ou reflex ? »
De plus, il y avait une activité agricole et de fait, les chèvres et les moutons mangeaient les plantes qui auraient pu retenir les dunes.Ouest-France, 23/05/2018
Cette méthode permet surtout de montrer que les deux premiers axes permettent de retenir suffisamment d'information.Économie et Prévision, 2019, Samia Benallah, Agathe Dardier (Cairn.info)
Voici ce qu'il faut retenir de ce lundi 5 juillet.Ouest-France, 05/07/2021
C'est l'image à retenir à l'issue du conseil municipal, lundi soir.Ouest-France, 18/10/2017
Cette notion embrasse à la fois une dimension collective et individuelle (même si l'acception néo-libérale a tendance à ne retenir que la deuxième).Administration et Éducation, 2014, Rémi Thibert (Cairn.info)
Depuis 2021, ce plafond pouvait être évalué sur les 3 ou les 6 derniers mois afin de retenir l'issue la plus favorable.Capital, 19/07/2021, « Garantie jeunes : principe, durée, conditions et allocation »
Certains pesticides peuvent même agir sur la capacité du sol à retenir et épurer l'eau.Géo, 30/01/2017, « Terre arable : le pillage des ressources agricoles »
Et s'il est le seul à évaluer son subalterne (ce qui est souvent le cas), il lui est encore plus facile de le retenir.Capital, 26/08/2014, « Être trop doué, un frein pour sa carrière »
Voici quelques points clés à retenir concernant ce filtre de flou gaussien.Géo, 06/06/2017, « Qu'est-ce que le flou gaussien ? »
Il n'y avait pas à songer à les retenir.Jules Michelet (1798-1874)
Ce fonds est censé être utilisé pour permettre aux zones rurales de retenir ou de rétablir leur population.Europarl
Quelles leçons retenir de ces travaux 32 ans après la découverte du gène ?Ça m'intéresse, 20/11/2021, « Comment la découverte du gène responsable de la mucoviscidose a… »
Cette fusion permet de rendre le sol plus léger, d'augmenter sa capacité à retenir l'eau et de le rendre plus résistant à l'érosion et au terrassement.Géo, 26/01/2017, « L’humus, garde-manger des plantes »
Il faudra aussi retenir, au cas par cas, les travaux qui ont permis (ou non) d'améliorer la qualité de chaque logement.Capital, 03/05/2018, « Big bang sur la taxe foncière : les logements qui… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RETENIR v. act.

& redupl. Tenir encore une fois. Il s'est sauvé des prisons des ennemis, s'ils le retiennent, s'ils le rattrapent, ils luy feront bonne chere. Je voudrois bien retenir ma parole, mon argent.
 
RETENIR, signifie aussi, Ne pas lascher, ne pas laisser eschapper. Cet homme ne peut pas retenir son urine. Les Pescheurs de perle retiennent tres-long-temps leurs haleines dans l'eau. La terre glaise retient l'eau. Les Procureurs retiennent les sacs des parties jusqu'à ce qu'ils soient payez. Tant qu'on retient le bien d'autruy, on ne peut obtenir d'absolution. Un Geolier ne peut retenir un prisonier pour les gistes & geollages. C'est un grand peché de retenir le salaire des serviteurs & mercenaires.
 
On dit en ce sens, Donner & retenir ne vaut, suivant le 273. Art. de la Coûtume de Paris, lors qu'on donne d'un côté, & qu'on retient de l'autre, qu'on n'abandonne point le titre de sa possession. On peut pourtant retenir, ou reserver un usufruit, lors qu'on fait une donation ; retenir une pension, quand on resigne un Benefice ; retenir plusieurs denrées, quand on fait des baux ; retenir des servitudes, quand on fait des alienations, &c.
 
RETENIR, signifie aussi, Empescher qu'une chose ne tombe, l'arrester. Il faut retenir cette charpente avec des liens de fer, retenir cette voute par des arcsboutans, retenir l'eau avec une digue, une chaussée, des escluses. On retient les vaisseaux avec des cordes & des ancres. Il seroit tombé dans l'eau, si je ne l'eusse retenu par le bras. Un homme qui se noye se retient à tout ce qu'il peut. Le cavalier s'est retenu aux crins, & sans cela il fust tombé. Je ne sçay qui me retient que je ne luy aille faire insulte. La peur des supplices n'est pas suffissante pour retenir des malfaiteurs.
 
RETENIR, signifie aussi, Donner ou prendre des asseurances, avoir des engagements à faire quelque chose. Le Roy donne des brevets de retenuë pour les gens qu'il retient, qui sont engagés à son service. Cette femme a retenu une Nourrice, une Sage-femme, pour quand elle sera accouchée. On donne des erres au coche pour y retenir place. J'ay retenu une maison pour Pasques, je m'en suis asseuré. On dit aussi, J'y retiens part, quand quelqu'un trouve quelque chose en la presence d'un autre : Je retiens croix, quand on jouë à croix, ou à pile.
 
RETENIR, se dit en parlant des juments, des vaches & autres femelles qui ont conceu à l'approche du masle. Ces cavales ne retiennent point, c'est à dire, sont steriles.
 
RETENIR, en termes de Palais signifie, Donner un jugement de retention, par lequel une Cour retient la connoissance d'une cause qui luy a été renvoyée, soit par le Conseil, soit en vertu de committimus, ou d'assignations données à la requeste des privilegiez. La premiere procedure qu'on fait sur un renvoy, c'est de retenir la cause renvoyée.
 
RETENIR, signifie encore, Conserver quelque qualité qu'on a euë autrefois. On a beau se transplanter, on retient toûjours l'accent du pays, & souvent les moeurs. Ce vin a retenu le goust du terroir, le goust du fust. Les venins ont beau estre preparez, ils retiennent quelque chose de leur malignité. Les bestes feroces apprivoisées retiennent toûjours leur naturelle ferocité.
 
RETENIR, se dit figurément en choses spirituelles & morales. La memoire retient les idées des choses qu'on luy a confiées. Il ne peut rien retenir par coeur. Les justes sont plus retenus par l'amour que par la crainte, quand ils s'abstiennent de pecher. Il faut retenir & reprimer les mouvements de sa colere.
 
RETENU, UË. part. pass. & adj.
 
On appelle un homme retenu, celuy qui est reservé en ses paroles & en ses jugements, qui ne donne point son advis temerairement, qui est discret, sage & posé en ses actions, en son maintien.
 
On appelle au Manege un cheval retenu, ou escouteux, qui ne part pas franchement de la main, qui saute au lieu d'advancer, qui se fait trop solliciter pour aller en avant.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022