contention

définitions

contention ​​​ nom féminin

littéraire Tension (des facultés intellectuelles).
Chirurgie Maintien, par des moyens artificiels, d'organes accidentellement déplacés. La contention des fractures osseuses. Bas de contention, pour soulager l'insuffisance veineuse.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Poe fut presque toujours seul ; de plus, l'effroyable contention de son cerveau et l'âpreté de son travail devaient lui faire trouver une volupté d'oubli dans le vin et les liqueurs.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Cette contention de silence m'oppresse et me grise.Jules Lermina (1839-1915)
Ils doivent en effet, dès aujourd'hui, relever des défis fondamentaux concernant en particulier la contention et la couverture des dépenses sanitaires.Europarl
La nouvelle enceinte de contention, gigantesque, fait pour le moment l'objet d'une sérieuse polémique.Europarl
Celle-ci justifierait une mesure que nous pourrions qualifier de contention ou de détention du désarmement des tarifs douaniers.Europarl
Or les choses ne sont point dans ce cas ; nulle raison donc de faire de la querelle d'un particulier une contention générale.Robert Estienne (1723-1794)
C'était le point culminant de toutes mes pensées, et mon cerveau travaillait cette idée avec tant de fixité et de contention que j'en parlais dans mon sommeil.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
On soupe dans l'absorption d'une pensée, tournée vers le lendemain, dans la contention d'esprit des soupers de premières, qui n'ont pas été précédés d'un succès à tout casser.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La contention continuelle de votre esprit, l'agitation continuelle de vos poumons sur votre théâtre, tout enfin devroit vous déterminer à renoncer à la représentation.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
C'était, chez lui, le signe d'une grande contention d'esprit.George Sand (1804-1876)
Ils étudient sans contention d'esprit, en mangeant leur kichery, c'est-à-dire un mélange de légumes que les riches marchands leur font apprêter.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
La contention continuelle de votre esprit, l'agitation continuelle de vos poumons sur votre théâtre, tout enfin devrait vous déterminer à renoncer à la représentation.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les gouttes de sueur qui, malgré la fraîcheur de l'air, perlaient sur son front, donnaient à connaître sa violente contention d'esprit ; néanmoins, comme toujours, sa contenance était digne et mesurée.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Je ne puis donner ici qu'une idée assez bizarre de ce qui résulta de cette contention d'esprit.Gérard de Nerval (1808-1855)
Et il fronçait le sourcil à cause de son ennui et aussi de sa contention à chercher, comme un médecin, quel remède il pourrait appliquer à mon mal.Marcel Proust (1871-1922)
Cependant elle finit par s'absorber dans une pieuse contention d'esprit, et elle n'en fut tirée que par un bruit de sanglots étouffés qui se faisait entendre près d'elle.Octave Feuillet (1821-1890)
Leur système pédagogique consiste à réduire au minimum – deux heures par jour – l'effort de contention personnelle que réclame le travail des devoirs.Gustave Le Bon (1841-1931)
Cette admirable contention d'esprit peut toutefois sembler excessive chez un annaliste qui s'applique à rapporter les faits accomplis de son temps.Anatole France (1844-1924)
Il lui faut pour l'exercer, un énorme effort, une contention qui fait saillir les veines de son front, et le laisse brisé de fatigue.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le rapport insiste sur une plus grande flexibilité des salaires et des marchés du travail, ce qui contribue à la contention salariale et à la précarisation du travail.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTENTION » s. f.

Dispute, querelle, procés, contestation. Ce chicaneur a un esprit contentieux, qui ne cherche que debats & contentions. Ces Advocats plaiderent leur cause avec grande contention.
 
CONTENTION, signifie aussi, Forte application d'esprit. Pour inventer une si belle machine, il a falu une grande contention, une grande application d'esprit, un effort d'imagination.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020