Email catcher

conter

définitions

conter ​​​ verbe transitif

Dire (une histoire imaginaire, un conte) pour distraire. ➙ raconter.
vieilli Dire (une chose inventée) pour tromper. —  locution En conter à qqn : l'abuser, le tromper. Elle ne s'en laisse pas conter, il ne faut pas lui en conter.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je conte

tu contes

il conte / elle conte

nous contons

vous contez

ils content / elles content

imparfait

je contais

tu contais

il contait / elle contait

nous contions

vous contiez

ils contaient / elles contaient

passé simple

je contai

tu contas

il conta / elle conta

nous contâmes

vous contâtes

ils contèrent / elles contèrent

futur simple

je conterai

tu conteras

il contera / elle contera

nous conterons

vous conterez

ils conteront / elles conteront

synonymes

conter verbe transitif

dire, raconter, rapporter, relater, narrer (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle peut faire des lectures à voix haute et conter en musique.Ouest-France, 01/07/2021
À sa manière, il conte les origines du 7e art et rend hommage aux magiciens du passé.Ouest-France, 21/03/2015
Une balade contée et musicale va donc se dérouler ce samedi.Ouest-France, Marc ANDERSSON, 09/05/2014
Je tiens à vous assurer que vous pouvez conter sur nous pour ce travail conjoint.Europarl
Ce qui m'a décidé, enfin, ce sont les histoires qu'on m'a contées de sa fortune.Émile Zola (1840-1902)
Ils seront les invités d'honneur de la balade contée qui réunit tous les ans une centaine de participants.Ouest-France, 07/09/2021
Mais avant, il me faut conter un petit fait qui déjà en dira beaucoup.Jules Michelet (1798-1874)
Si nous prenons notre travail au sérieux, si nous nous prenons au sérieux, nous devons être en mesure de ne pas nous en laisser conter.Europarl
En attendant, on me mit au lit, et je m'endormis, après avoir conté comment l'affaire était arrivée.Eugène Le Roy (1836-1907)
Passer une vie entière à chanter, conter et réussir à ne pas être des stars, il faut le faire !Ouest-France, Raphaëlle BESANÇON, 29/01/2020
Il m'a conté que tu aimais la chasse.Victor Hugo (1802-1885)
Elle sait conter avec précision et minutie tout en soufflant avec ardeur sur la flamme qui anime son récit.Ouest-France, Philippe Richard, 14/10/2018
Ici, les pierres s'animent, révèlent leur dimension symbolique tout en contant l'histoire du site.Ouest-France, Céline LANDREAU, 18/08/2011
Je souhaiterais utiliser ce procès-verbal pour vous conter une expérience qui m'a affectée personnellement en tant que volontaire lors de l'une de mes missions.Europarl
C'est pourtant une bien pauvre aventure, que j'ai commencé de vous conter là.Pierre Loti (1850-1923)
Son livre conte la griserie du succès et la fuite en avant.Ouest-France, Michel TROADEC, 01/10/2019
Laissez-moi vous conter l'histoire d'un brave homme que j'ai connu.Charles Wagner (1852-1918)
De savoureux mots, contés en musique et dans la bonne humeur, à déguster comme de petits plats mijotés !Ouest-France, 10/07/2015
Sans argent, nous pouvons conter de belles histoires, mais aucun arbre ni aucun mètre carré de lac ne sera épargné par la destruction.Europarl
A sa manière, il conte les origines du 7e art et rend hommage aux magiciens du passé.Ouest-France, 21/04/2016
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTER » v. act.

Faire une narration, une claire deduction d'un fait, d'une histoire. La principale qualité d'un Historien, c'est de conter bien & nettement ; d'un Advocat, de bien conter son fait, comme la chose est arrivée. Les Voyageurs ennuyent souvent en contant leurs adventures ; un plaideur en contant ses procés.
 
CONTER, signifie tout simplement, Faire un conte, reciter quelque trait plaisant, soit qu'il soit vray ou faux. On nous a conté de plaisantes choses de ces nouveaux mariez. On dit aussi, Il nous a conté de fil en aiguille toute cette histoire, pour dire, avec toutes ses circonstances. On dit aussi, Conter des fagots, pour dire, Conter des choses incroyables ou inutiles.
 
CONTER, signifie aussi, En faire accroire, donner pour vrayes des choses fausses. Cet homme en conte bien à qui le voudroit croire ; il conte des sornettes, on ne sçauroit adjouster foy à ses paroles.
 
On dit aussi, Conter fleurettes, pour dire, Cageoller une femme : & absolument, Il luy en conte, pour dire, Il luy en veut, il en est amoureux.
 
CONTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021