cordé

 

définitions

cordé ​​​ nom masculin

Zoologie Animal possédant une corde* dorsale (l'embranchement des Cordés, ex. les vertébrés).

cordé ​​​ , cordée ​​​ adjectif

didactique Qui a la forme d'un cœur schématisé.

corde ​​​ nom féminin

(sens général) Réunion de brins d'une matière textile tordus ensemble. ➙ câble, cordage, ficelle, filin. Une corde résistante. —  Échelle de corde. Des semelles de corde. —  Une corde en matière plastique. —  Corde à linge : fil sur lequel on met le linge à sécher. ➙ étendoir.
locution, au figuré Tirer sur la corde, abuser d'un avantage, de la patience de qqn. —  Il pleut des cordes, très fort, à verse. —  familier (Canada) Passer la nuit sur la corde à linge : passer une nuit blanche ou agitée.
(pour des jeux, des exercices d'équilibre) Corde à sauter : corde munie de poignées que l'on fait tourner et par-dessus laquelle on saute à chacun de ses passages au sol.
Corde lisse, corde à nœuds, servant à grimper.
Fil sur lequel les acrobates font des exercices. Danseur de corde. —  locution, au figuré Être sur la corde raide, dans une situation délicate.
Alpinistes reliés par une corde. ➙ cordée.
(pour envoyer des projectiles) Tendre la corde d'un arc. —  locution, au figuré Avoir plus d'une corde, plusieurs cordes à son arc, plusieurs moyens pour parvenir à ses fins.
au figuré, Géométrie Segment joignant deux points d'une courbe.
Tenir la corde : rester près de l'intérieur de la piste. —  Prendre un virage à la corde.
Boxe Les cordes du ring. Boxeur envoyé dans les cordes.
Lien servant à pendre qqn. —  Supplice de la pendaison.
locution Se mettre la corde au cou : se marier. —  Parler de corde dans la maison d'un pendu, faire une gaffe.
Trame d'une étoffe devenue visible par l'usure. Vêtement usé jusqu'à la corde.
Boyau, crin, fil métallique tendu qui produit les sons sur certains instruments. Instruments à cordes pincées, à cordes frottées. —  Les cordes d'un orchestre (violons, altos, violoncelles, contrebasses). Les cordes et les vents. —  Quatuor* à cordes.
locution Faire vibrer, toucher la corde sensible : parler à une personne de ce qui la touche le plus.
Cordes vocales : replis du larynx qui vibrent pour produire les sons de la voix.
locution, au figuré Ce n'est pas dans mes cordes : ce n'est pas de ma compétence.
Corde dorsale : cordon cellulaire des vertébrés primitifs, et première ébauche de la colonne vertébrale chez l'embryon.
 

synonymes

corde nom féminin

cordage, cordon, lien, [petite] cordeau, cordelette

[pour animaux] laisse, longe, trait

boyau, catgut (Médecine)

câble, filin

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « corde »

Une demi-douzaine de dragons prirent l'autre bout de la corde et se tinrent prêts à me lancer dans l'éternité.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Alors le vieillard saisit son neveu, le colla au poteau et l'y attacha avec la corde, de façon qu'il ne pûtremuer ni les bras, ni les jambes, ni la tête.Michel Zévaco (1860-1918)
On vous a laissé de la corde dans l'espoir que vous gagneriez cette lutte de l'autre jour.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il n'en est pas un qui vaille beaucoup plus que la vieille corde qui devrait le pendre.Michel Zévaco (1860-1918)
Quatre des hommes qui étaient avec moi saisirent la corde, qui n'était pas beaucoup plus grosse qu'une corde à fouet, et il est vraiment merveilleux qu'elle ait pu nous supporter.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Ils cherchèrent des yeux : il n'y avait rien dans le grenier, pas même une corde qu'on eût pu, peut-être, utiliser...Michel Zévaco (1860-1918)
J'approchai alors, j'écartai les chiens, et avec une corde solide je liai les jambes de derrière ; muni du lazo, j'en fis autant pour les jambes de devant.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
La corde l'a pris sous le menton et l'a fait tomber à une douzaine de pas.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La corde sera peut-être trop courte d'un ou deux pieds, mais vous avez de la taille de reste pour y suppléer.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle revint lui comme une bête ramenée à la main et dont on retire la corde.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Encore un peu, encore une petite secousse, et la corde m'enlèvera, je serai suspendue, je serai pendue.Michel Zévaco (1860-1918)
Au même instant, comme si un bon génie m'eût soufflé cette idée à l'oreille, je songeai, non pas à une corde, mais à ce qui pouvait la remplacer.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Nous coupâmes enfin la corde qui les retenait près du navire, et, poussés par un vent favorable, nous primes le chemin de la côte.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je m'emparai de cette corde, et la saisissant à deux mains, je glissai jusqu'en bas, aussi doucement que possible.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Redescendons par terre, pour y marcher à pied posé ; et si nous ne chaussons des souliers de maroquin piqué, nous ne manquerons pas de sandales de corde.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Mais le danseur de corde qui croyait que l'on avait parlé de lui se mit à l'ouvrage.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les enflêchures sont les échelons de corde des haubans, ces gros câbles qui relient les bas mâts aux bordages.Ernest d'Hervilly (1839-1911)
Je pense également que cette phrase d'une simplicité séduisante a touché une corde sensible chez tous les citoyens.Europarl
Les autres roulaient des tours de corde autour de mon corps et de mes bras.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Un touloup d'enfant, donné à un vagabond, me sauvait de la corde, et un ivrogne qui courait les cabarets assiégeait des forteresses et ébranlait l'empire.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire

Exemples de « cordé »

Au commencement, nous avions bien cordé ensemble : lui, l'action, l'œil à la victoire ; moi, le conseil et l'œil au danger.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Tout était cordé, ficelé, attaché avec un soin extrême au moyen de cordes goudronnées de toutes les grosseurs.Pierre Loti (1850-1923)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CORDE » s. f.

Chanvre ou filasse tortillée, pour servir à lier, attacher, & à autres usages. Il s'en fait aussi d'autres matieres, de soye, de laine, d'écorce de tilleul en France, & aux Indes de cocos, de maguay & d'autres arbres. Quand elle est extremement grosse, on l'appelle cable. Quand elle est fort deliée, on la nomme ficelle. Corde de puits, d'un bac. Eschelle de corde. Danseur de corde. La corde d'un arc, est ce qui fait partir la flesche. On dit en ce sens au figuré, qu'un homme a plusieurs cordes à son arc, quand il a plusieurs moyens de faire reüssir une affaire. On fait aussi des sangles de corde ; des ponts de corde ; des souliers de corde, que les Espagnols nomment alpargates, & dont on fait grand trafic aux Indes, jusqu'à en charger des navires. Ce mot de corde vient du Grec chordi, qui signifie proprement un gros intestin dont on peut faire des cordes.
 
CORDE, se dit aussi de la grosse laine qui fait la chaisne, le montant ou la fileure du drap. Quand le drap est usé, il monstre la corde.
 
CORDE, signifie aussi le supplice de la potence, parce qu'on estrangle avec une corde les criminels qui sont pendus. Ainsi on dit, Il merite la corde, Il file sa corde, Il n'y va que de la corde, Il est eschappé de la corde. Souffrir le libertinage des enfants, c'est leur mettre la corde au cou. Faire amende honorable la corde au cou. On dit aussi d'une legere faute, La corde & le foüet en sont dehors. On dit d'un homme tres-sousmis, qui vient demander grace à sa partie, qu'il l'est venu supplier la corde au cou. En ce sens on appelle un homme de sac & de corde, un scelerat, un homme qui merite d'être noyé, ou pendu ; car autrefois on enfermoit les criminels dans un sac pour les noyer. On dit encore, quand on donne la question, Au premier, au second trait de corde : c'est quand on met un tretteau plus haut pour étendre davantage les nerfs du patient, qui est suspendu avec des cordes. On le dit aussi des coups d'estrapade.
 
CORDE, se dit aussi à la Paume, de celle qui se tend au milieu du jeu, qui sert à marquer les fautes qu'on fait en mettant dessous : & on dit qu'une balle a passé à fleur de corde, qu'elle a frisé la corde, pour dire, que peu s'en est fallu qu'elle n'ait esté dessous.
 
On se sert de ces mêmes phrases en un sens figuré, pour dire, qu'un homme a failly à estre condamné, à perdre son procés, qu'il n'a eu que ce qu'il luy falloit de voix au juste pour le gagner. On dit aussi, qu'un homme a frisé la corde, pour dire, qu'il a failly d'estre condamné à estre pendu.
 
CORDES DE BOYAU, sont celles qu'on fait de boyaux de mouton pour des raquettes. On en applique aussi sur des instruments de Musique, le luth, le thuorbe, le violon, la viole, la guitarre. Quelques-uns croyent que le mot de corde vient du Grec chordai, qui est un nom que les Medecins donnent aux boyaux, parce que la plus-part des cordes des instruments de Musique sont faites de boyaux dessechez. On en fait d'autres de fil de fer & de leton pour les espinettes, clavessins, psalterions & autres. Une corde fausse, c'est celle qui n'est pas bien unie, & qui cause de mauvais tons. On a trouvé depuis peu l'invention de charger les cordes à boyau pour rendre leurs sons beaucoup plus forts, sans en changer le ton, comme remarque Mr. Perrault. Les cordes faites d'or trait dans les clavessins rendent un son presque une fois plus fort que celuy des cordes de cuivre. Une corde d'acier a le son plus foible qu'une corde de leton, parce qu'il est moins pesant & moins ductile. La sixiéme corde des basses de violes, & la dixiéme des grands thuorbes sont faites de 50. filets de boyau, & il y en a qui ont jusqu'à cent pieds de long, qu'on tord & qu'on polit avec l'asprele.
 
CORDE, en termes de Musique, signifie la note ou le ton qu'il faut toucher ou entonner, & se dit de tous les intervalles de Musique. La Quinte a cinq cordes ou cinq tons.
 
On dit figurément en ce sens, Toucher la grosse corde, quand on parle d'une chose qui doit faire du bruit, ou toucher vivement celuy à qui on en parle. On dit aussi, Il ne faut pas toucher cette corde-là, pour dire, Ne parlez point de cette affaire, de cette circonstance, de peur de choquer quelqu'un qui renverseroit tous vos desseins.
 
CORDE DE BOIS. C'est une certaine mesure de bois à brusler qui se faisoit autrefois avec une corde. Elle contient deux voyes de Paris. Le bois de corde est proprement le bois neuf, qui est opposé à celuy qui est flotté, parce qu'il vient par bateau, & que les Marchands le mesurent par cordes.
 
En Geometrie on appelle la corde d'un arc, la ligne droite qui va de l'extremité d'un arc de cercle à l'autre. On l'appelle autrement subtendante. Les cordes des arcs sont marquées sur le compas de proportion.
 
En Agriculture on appelle corde, une certaine dureté qui vient au milieu de certaines plantes & racines : comme, Ces raves ne valent plus rien, elles ont des cordes. On le dit aussi de quelques poissons, comme de la lamproye.
 
CORDE, en termes de Manege, est la grande longe qu'on tient autour du pilier où le cheval est attaché pour le degourdir ou le faire manier. On appelle aussi les cordes des deux piliers, les longes du cavesson, quand le cheval travaille entre deux piliers : & on dit qu'on le fait donner dans les cordes, pour le dresser à être bon sauteur.
 
On dit aussi des chevaux, qu'ils ont une corde de farcin, quand ils en ont bien des boutons de suitte, qui font comme une corde. On le dit aussi dans certaines maladies veneriennes.
 
On appelle aussi la corde d'une monstre, une corde de boyau qui se range autour de la fusée, quand le ressort est bandé, quoy qu'on la fasse par fois de fer ou de cuivre, & que ce soit une petite chaisne.
 
On dit proverbialement, Il ne faut point parler de corde dans la maison d'un pendu, pour dire, qu'il ne faut point parler en une compagnie d'une chose qui puisse faire un secret reproche à quelqu'un : ce qui répond à un proverbe Espagnol, En casa de ahor cado no si deve mentovar la soga.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020