cortège

 

définitions

cortège ​​​ nom masculin

Suite de personnes qui en accompagnent une autre lors d'une cérémonie. ➙ suite. Cortège nuptial.
Groupe organisé qui avance. ➙ défilé, procession. Un cortège de manifestants.
 

synonymes

cortège nom masculin

défilé, convoi, file, procession

escorte, cour, suite

ribambelle, kyrielle, suite, flopée (familier), tapée (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le prétendu s'était également entouré d'un cortège d'amis de son âge et de son rang.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Son cortège, ce que nous appellerions aujourd'hui son état-major d'évêques et d'abbés, fit irruption à sa suite dans l'estrade, non sans redoublement de tumulte et de curiosité au parterre.Victor Hugo (1802-1885)
Comme il était de petite taille, il monta sur un sycomore près de la route où devait passer le cortège.Ernest Renan (1823-1892)
À dix heures du matin, c'est-à-dire vers la quatrième heure du jour, selon la division romaine, le cortège se mit en route.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous nous mîmes en marche deux à deux, ce qui donnait à notre cortège un caractère étrange et mystérieux.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il y avait cinquante autres carrosses, vingt-quatre mille pages à cheval, plus magnifiques que les princes, et le reste de ce grand cortège ne se démentait en rien.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
On ne nous faisait pas cortège, mais on ne nous adressait ni injures, ni mauvais regards.Hector Malot (1830-1907)
Nous constatons, dans le cortège de ceux qui ne partagent pas nos vues, et qui en fait ne partagent pas les vues exprimées ici, une manifestation d'un bel oecuménisme.Europarl
Nos concitoyens avaient déjà une attente forte en la matière avec la crise économique et son cortège de mauvaises nouvelles quotidiennes.Europarl
Elle vit volontiers toute dans le cortège de ses rêves, et il est vrai qu'aucune cour ne pourrait lui faire une suite aussi magnifique.Anatole France (1844-1924)
Ce cortège, qui avait à traverser la ville dans presque toute sa largeur, défilait entre un double rang, de maisons couvertes de tableaux, décorées de statues, ou tendues de tapisseries.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il prend la file, jette l'eau bénite, remonte dans son fiacre ; et le cortège se met en route vers les faubourgs, sous la pluie fine et froide.François Coppée (1842-1908)
Je ne dirai rien non plus des officiers nationaux qui faisaient leur cour au grand général, ni des anciens valets de la cour qui formaient son cortège, sous l'habit d'aides-de-camp.Adolphe Thiers (1797-1877)
La masse des passagers grouillait, un cortège s'allongeait à la file, on commençait à plonger dans l'escalier vers la passerelle.Hector Bernier (1886-1947)
Dans la plupart des villages se formait un nombreux cortège de bergers et de bergères vêtus de blanc.Alphonse Chabot (?-1921)
Rougon s'était arrêté, songeur, et suivait le cortège filant dans le jaillissement des flaques, mouchetant jusqu'aux feuilles basses des arbres.Émile Zola (1840-1902)
Cependant, les villes sur la chemin du cortège avaient grand'peine à donner une hospitalité convenable à tant de princes, de princesses ou de seigneurs.Jules Janin (1804-1874)
Le cortège défilait toujours, et, avec le roi, les acclamations commençaient à s'éloigner dans la direction du palais, ce qui n'empêchait pas notre officier d'être fort bousculé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Qu'il fuie loin des muses, avec tout son cortège de sylphes qui s'évaporent en similitudes et en vains sons !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je vis donc le défilé du cortège, et j'assistai ensuite à l'effrayant combat que vous avez livré.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CORTEGE » s. m.

Compagnie qu'on fait à quelque Prince ou personne considerable dans quelque pompe ou ceremonie, avec carrosses, chevaux & autres choses qui luy font honneur. L'Ambassadeur de Rome allant à l'audience a toûjours un cortege fort nombreux tant de sa suitte que de la Noblesse qui l'accompagne. Il y avoit trente carrosses à son cortege.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020