crouler

 

définitions

crouler ​​​ verbe intransitif

(construction, édifice) Tomber en s'affaissant. ➙ s'écrouler, s'effondrer. Cette maison menace de crouler. —  au figuré La salle croule sous les applaudissements.
au figuré S'effondrer. Crouler de fatigue. Ils croulent sous les dettes, le travail.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je croule

tu croules

il croule / elle croule

nous croulons

vous croulez

ils croulent / elles croulent

imparfait

je croulais

tu croulais

il croulait / elle croulait

nous croulions

vous crouliez

ils croulaient / elles croulaient

passé simple

je croulai

tu croulas

il croula / elle croula

nous croulâmes

vous croulâtes

ils croulèrent / elles croulèrent

futur simple

je croulerai

tu crouleras

il croulera / elle croulera

nous croulerons

vous croulerez

ils crouleront / elles crouleront

 

synonymes

crouler verbe intransitif

s'abattre, s'affaisser, s'écrouler, s'effondrer, [bâtiment] se délabrer, menacer ruine, tomber en ruine, [terre] s'ébouler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cet enfant mettra vingt ans à se faire homme, et il ne faut qu'un jour pour voir crouler une dynastie.Paul Féval (1816-1887)
Une vieille tour ruinée, asile des pétrels ci des goëlands, semblait prête à crouler sur ma tête.George Sand (1804-1876)
Il lui semblait, dans sa fièvre, que les murailles de cette maison allaient s'entr'ouvrir et crouler pour laisser passer le vengeur.Paul Féval (1816-1887)
Mais je suis heureux que vous réprouviez ceux qui font taire les cloches et crouler les clochers !...Hector Bernier (1886-1947)
Les convives s'assirent à une table qui paraissait crouler sous le poids et le nombre des bons mets.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Nous ne pouvons pas continuer comme dans le passé en accordant des aides à des entreprises non viables et en faisant ainsi crouler des entreprises viables par une concurrence injuste.Europarl
Et songez que cet homme était l'appui, le dernier appui de tant de siècles que sa parole avait fait crouler !Jules Janin (1804-1874)
Toute l'année tremblait à la pensée de cet acte audacieux, car on tenait pour certain que la commotion ferait crouler la citadelle et la ville entière.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
Un tout matériel, pour miner et faire crouler l'ancien monde par la critique, par l'examen, par la raillerie même, par le voltairianisme et tout ce qui s'y rattache.George Sand (1804-1876)
Depuis quelques jours, à la veille d'y crouler, ne subissait-elle pas les affres du vertige ?Hector Bernier (1886-1947)
Jusque-là il n'avait fait que voir crouler son opulence peu à peu, tout en cherchant et en trouvant les moyens de la rétablir.George Sand (1804-1876)
N'importe, voyez-vous, tout peut crouler dans ce pays, ils ont eu la beauté, et la beauté reste indestructible !Émile Zola (1840-1902)
Et puis, le danger ne serait-il pas plus grand peut-être, si on laissait crouler brusquement tout ce qui a été fait ?Émile Zola (1840-1902)
À partir de ce moment, le monde aurait pu crouler, je n'eusse rien remarqué ; je regardais ma ligne : ça mordait, ça mordait !Romain Rolland (1866-1944)
La boutique aurait pu crouler ; pourvu qu'elle ne fût pas dessous, elle s'en serait allée volontiers, sans une chemise.Émile Zola (1840-1902)
Quand le maréchal a commencé sa partie, le ciel peut bien crouler, rien au monde ne saurait l'empêcher de la finir.Alphonse Daudet (1840-1897)
Et sous le ciel déchiré d'artifices, les ponts sont couverts d'une foule à les faire crouler.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Mais, auparavant, ils se jetèrent sur les journaux, tremblant d'y trouver la nouvelle, une note, une simple ligne qui ferait crouler leur combinaison.Émile Zola (1840-1902)
Pas une ligne d'aplomb dans ces constructions appuyées les unes contre les autres et près de crouler toutes ensemble.George Sand (1804-1876)
Si ce vieux monde social devait crouler un jour, est-ce qu'un homme comme lui n'allait pas encore trouver le temps et la place de combler ses désirs, avant l'effondrement ?Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CROULER » v. n.

Vieux mot qui ne s'employe qu'en parlant des tremblements de terre, des maisons qui tombent. Cette terre n'est pas ferme, on la sent crouler sous ses pieds. Nicod derive ce mot du Grec krouo, c'est à dire, pulso, je pousse.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020