croyance

définitions

croyance ​​​ nom féminin

Action, fait de croire une chose vraie, vraisemblable ou possible. ➙ certitude, conviction, foi. La croyance à, en qqch.
Ce que l'on croit (surtout en matière religieuse). Croyances religieuses. ➙ conviction.

synonymes

croyance nom féminin

conviction, doctrine, dogme, doxa, foi, religion, superstition (péjoratif)

confiance, espérance, foi

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et pourtant la première croyance est aussi pleinement légitime (et aussi peu fondée) que la seconde.Ernest Haeckel (1834-1919), traduction Camille Bos (1868-1907)
Impénétrable mystère, ce souffle de croyance qui, librement, anime les uns, délaisse les autres, contrarie les éducations et les hérédités par un caprice qui ne se prévoit ni se s'évite.Marcel Prévost (1862-1941)
Oui, vous devez nous représenter sur les questions de la paix, de la vérité et de la croyance.Europarl
Institutions, livres, hommes et doctrines, tout conspire à miner la croyance d'une vie future sur laquelle l'édifice social est appuyé depuis dix-huit cents ans.Honoré de Balzac (1799-1850)
Rappelons cependant ici que nous étions mûs principalement par une croyance en la légitimité du carcan fédéral, serbo-communiste, serbo-bolchevique, comme j'aime dire.Europarl
Afin que tu donnes croyance à mes paroles, serre ma main, et reçois-moi, si tu veux, pour époux.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Les rapports des voyageurs modernes nous prouvent que maintenant encore plusieurs peuples barbares partagent cette croyance.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Cette croyance a engendré l'union douanière, la reconnaissance du statut de candidat, mais pas la démocratisation du pays.Europarl
Ceux-ci nous ont fortifiés dans la croyance que la directive, loin de favoriser le dynamisme et la créativité, cède dangereusement à la volonté bureaucratique de régulariser même l'inventivité elle-même.Europarl
C'est aussi une concession temporaire à la croyance au néant dont il faut prendre note.George Sand (1804-1876)
Mais, parmi ceux qui savent et qui vont au fond des choses, cette croyance à une fortune, solide et inébranlable, commençait à être amoindrie.Hector Malot (1830-1907)
Cette opinion, dans sa forme générale, n'était autre que la croyance à la sensitivité de tous les êtres végétaux.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Élevé dans la même croyance, je m'unis de cœur à la piété générale, et ce fut seulement lorsque la congrégation s'assit sur les bancs que mon attention fut distraite.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mais la croyance fondamentale de la masse, c'est qu'il faut vivre pour rien, - c'est là sa vulgarité.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Voilà que les oripeaux de ses riches uniformes la séduisent, que ses complaintes l'enchantent, et qu'elle donne pleine croyance aux prouesses qu'il rapportait de lui-même.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il y a une sorte de croyance de plus en plus répandue selon laquelle il y a une bureaucratie sans visage.Europarl
Je partage cette croyance, mais ceci ne peut justifier tous les moyens qui ont été mis en œuvre à l'époque.Europarl
Et pourtant il suffit de réfléchir avec impartialité sur l'histoire de la croyance pour se convaincre de l'absolue absurdité de cette idée si puissamment influente.Ernest Haeckel (1834-1919), traduction Camille Bos (1868-1907)
Les héros de 1956 étaient unis par la croyance qu'une petite nation pouvait vaincre une superpuissance totalitaire.Europarl
Ma première idée fut, non la crainte, mais la croyance que le bataillon si bien renversé par mon cheval à la sortie de la ville s'était mis à ma poursuite.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CROYANCE » s. f.

Profession de Foy, articles essentiels de ce qu'on doit croire en la Religion. La croyance des Chrêtiens est contenuë dans leur Credo, dans leurs Symboles. Les Idolatres ont eu des croyances ridicules & extravagantes.
 
CROYANCE, signifie aussi, Opinion qu'on s'est mise dans l'esprit sur des raisonnemens & des conjectures. La croyance d'Aristote sur l'estat du monde estoit, qu'il le croyoit infiny & éternel. Il arrive bien des choses contre la croyance generale.
 
CROYANCE, se dit encore de la confiance qu'on a en une personne à laquelle on adjouste pleine foy. Ce Prince a une entiere croyance en ses Ministres.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020