cupidité

définitions

cupidité ​​​ nom féminin

Désir immodéré d'argent, de richesses. ➙ âpreté, avidité.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'ailleurs, l'on a établi pour règle, dans quelques-unes de nos provinces, qu'aucune place ne seroit assez lucrative, pour tenter la cupidité de ceux qui voudroient la remplir.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Notre désespéré – conclura peut-être que les serpents sont sans venin, – et les hommes sans cupidité, sans haine, sans égoïsme.Eugène Sue (1804-1857)
Je n'étais pas plus criminel que lui ; il fut victime de sa cupidité, je l'étais de l'injustice et d'une odieuse persécution.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Dans son égarement, il mêlait d'hypocrites expressions de douleur paternelle aux sincères lamentations de la cupidité déçue !Émile Souvestre (1806-1854)
Le capitalisme se développe grâce à la cupidité, il en va de même pour la pauvreté.Europarl
Elle dit alors qu'il était trop gros pour eux ; elle en prit un second qui grossit également, puis un troisième, et plus la pâte augmentait, plus devenait grande sa cupidité.Paul Sébillot (1843-1918)
C'est un préjugé cruel et non une basse cupidité qui les a jetés dans la vie qu'ils mènent.Prosper Mérimée (1803-1870)
Nous soutenons le libre-échange, mais malheureusement celui-ci est souvent accompagné de la tentation de succomber à la cupidité.Europarl
Dans tous ces endroits, les habitants et la nature ont payé cher la cupidité des chercheurs d'or modernes, avec l'aide de l'indifférence des autorités.Europarl
Mais, ne pouvant plus reculer devant cet inventaire, par suite de la demande en mariage, il avait résolu de se débarrasser de celle dont l'existence contrariait sa cupidité.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Non, ils lui étaient inconnus jusqu'ici ; son attention a été attirée sur eux par la cupidité d'un évêque envieux de posséder leurs biens.Eugène Sue (1804-1857)
Tous les autres ont agi par haine, par cupidité, par égoïsme ; moi, j'ai agi par lâcheté.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il aimait sa fille : c'était le seul sentiment humain qui fût resté debout en son cœur parmi les ravages de l'égoïsme et de la cupidité.Paul Féval (1816-1887)
C'était exaspérant, en vérité, et il me tardait de disparaître tout à fait de ce monde, dont je n'entrevoyais que trop, à présent, la cupidité et la petitesse.Roger Dombre (1859-1914)
Comme du vitriol versé sur une plaie vive, le fiel de l'amour-propre déchiré exaspérait la blessure saignante de sa cupidité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Non ; mais comme le peuple est malheureux par la sottise, l'ignorance, et la cupidité de ceux qui le mènent et l'endoctrinent, ceux-ci ne veulent pas qu'il y voie clair.Volney (1757-1820)
Mais dis-nous, traître, est-ce par peur, ou par cupidité que tu fais ce honteux métier ?Romain Rolland (1866-1944)
La cupidité ou la vanité sont toujours juges ; on a tant d'exemples de succès autour de soi !George Sand (1804-1876)
L'actuelle crise financière a mis une fois de plus en lumière le fruit du mariage entre la cupidité et l'absence de réglementation.Europarl
Il était donc rare de rencontrer chez eux ces passions viles que fait naître la cupidité !Gustave de Beaumont (1802-1866)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CUPIDITÉ » s. f.

Desir, concupiscence. La cupidité des richesses est la cause de tous les pechez, de tous les malheurs de ce monde.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 10/06/2021