débordé

 

définitions

débordé ​​​ , débordée ​​​ adjectif

Submergé. Être complètement débordé (de travail).
Dépassé. Être débordé par les évènements.
 

synonymes

débordé, débordée adjectif

dépassé, noyé, sous pression, submergé, surchargé, charrette (familier), (avoir) la tête sous l'eau (familier), (être) sous l'eau (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En moins d'un siècle, la monstrueuse fortune d'un milliard était née, avait poussé, débordé dans cette famille, par l'épargne, par l'heureux concours aussi des événements.Émile Zola (1840-1902)
Je reconnus alors que nous étions sur la plage, et que le lac avait débordé à plusieurs milles dans les terres.Paul de La Gironière (1797-1862)
Nous avançâmes ainsi pendant toute la nuit, éclairés par un admirable clair de lune qui nous permettait de nous diriger à travers les méandres du fleuve débordé.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Il lui en coûtait de rentrer dans ses limites territoriales, après avoir tant débordé sur le monde.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On doit veiller au maintien du respect, si l'on ne veut pas être débordé par les révolutionnaires.Émile Zola (1840-1902)
Il n'y avait que la fuite, le cœur débordé de tristesse, devant cette conclusion de la charité impuissante.Émile Zola (1840-1902)
Puis, n'y avait-il donc que de la boue, dans ce fleuve débordé, dont il lâchait les écluses ?Émile Zola (1840-1902)
La tempête redoubla de fureur, un torrent que nous devions traverser était débordé ; il fallut nous résigner à passer la nuit dans cette demeure.Eugène Sue (1804-1857)
Le directoire était décidé à employer tous les moyens légaux pour n'être pas débordé par eux.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il y eut aussi un moment où vous sentîtes que vous alliez être débordé par une entente à quatre : je vois poindre le même danger sous une autre forme.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Et la pluie, qu'elle ne sentait pas sur ses talons, battait derrière elle, d'un roulement de torrent débordé ; tandis que de violents coups de tonnerre ébranlaient les montagnes.Émile Zola (1840-1902)
Maurice, qui connaissait pourtant le pays, ne savait plus où il roulait, incapable de se reprendre, dans le torrent débordé, la cohue affolée qui coulait à pleine route.Émile Zola (1840-1902)
Il parla de l'enfant souvent encore, remettant sa visite, cédant au fleuve débordé qui l'emportait.Émile Zola (1840-1902)
Notre personnel diplomatique et de coopération sur le terrain est évidemment le mieux placé pour mener cette tâche à bien, mais il est débordé.Europarl
Malgré l'aide substantielle de la communauté internationale, le système haïtien de santé publique est à présent totalement débordé.Europarl
Il me semble qu'il fait des signes ; ils vont arriver en masse ; je serai débordé, tourné.Jules Vallès (1832-1885)
Aussi bientôt le palais eut-il débordé sur les terrasses et les terrasses dans les allées.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Par malheur, l'habile rapporteur s'est vu distancé et débordé sur d'autres points infiniment plus graves, tant la poussée des idées d'indépendance est irrésistible !Charles Turgeon (1855-1934)
Elle le promenait dans sa maison et ses jardins, lui faisant mille remarques puériles, et tâchant de lui prouver qu'elle n'était malheureuse que parce que la rivière avait débordé.George Sand (1804-1876)
Ce roman, où mes souvenirs et mon cœur ont débordé, a pris une longueur inattendue.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020