Email catcher

décrier

définitions

décrier ​​​ verbe transitif

littéraire Attaquer, rabaisser dans sa réputation.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je décrie

tu décries

il décrie / elle décrie

nous décrions

vous décriez

ils décrient / elles décrient

imparfait

je décriais

tu décriais

il décriait / elle décriait

nous décriions

vous décriiez

ils décriaient / elles décriaient

passé simple

je décriai

tu décrias

il décria / elle décria

nous décriâmes

vous décriâtes

ils décrièrent / elles décrièrent

futur simple

je décrierai

tu décrieras

il décriera / elle décriera

nous décrierons

vous décrierez

ils décrieront / elles décrieront

synonymes

décrier verbe transitif

critiquer, dénigrer, déprécier, discréditer, médire de, sur, débiner (familier), vilipender (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Notre choix, que beaucoup semblent décrier, n’est pas seulement une question d’argent, c’est une question de respect des valeurs européennes et des traités.Europarl
Le peu de succès de son consulat était une occasion favorable de le décrier.Émile Vincens (1764-1850)
De plus, l'école est aussi un lieu de résistance qu'il ne faut pas toujours décrier.Pour, 2008, Tom Berryman (Cairn.info)
Une fois entré dans un salon, que voulez-vous qu'on fasse, sinon se glorifier soi-même et décrier les absents ?Jules Janin (1804-1874)
C'est l'être que de chercher à décrier l'homme qui, par vingt années des plus signalés services, possède la plénitude de ma confiance.Ernest Daudet (1837-1921)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECRIER » v. act.

Deffendre par ordonnance ou cri public une monnoye, des dentelles, des manufactures. On a decrié les manufactures estrangeres pour mieux debiter celles du pays. On a decrié cette monnoye, parce qu'il s'y en estoit meslé de fausse.
 
DECRIER, signifie figurément, Oster l'honneur, la gloire de quelqu'un. Cet homme a bien des ennemis qui le decrient. Les malcontens tâchent toûjours à decrier le gouvernement. On a beau estre absous d'une accusation, elle decrie toûjours un homme.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est decrié comme la vieille monnoye, pour dire, qu'il est perdu de reputation, qu'il n'a ni credit ni estime dans le monde.
 
DECRIÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021