Email catcher

dénigrer

Définition

Définition de dénigrer ​​​ verbe transitif

S'efforcer de faire mépriser (qqn, qqch.) en disant du mal, en niant les qualités. ➙ critiquer, décrier, discréditer, noircir, rabaisser ; familier débiner. Dénigrer ses collègues.

Conjugaison

Conjugaison du verbe dénigrer

actif

indicatif
présent

je dénigre

tu dénigres

il dénigre / elle dénigre

nous dénigrons

vous dénigrez

ils dénigrent / elles dénigrent

imparfait

je dénigrais

tu dénigrais

il dénigrait / elle dénigrait

nous dénigrions

vous dénigriez

ils dénigraient / elles dénigraient

passé simple

je dénigrai

tu dénigras

il dénigra / elle dénigra

nous dénigrâmes

vous dénigrâtes

ils dénigrèrent / elles dénigrèrent

futur simple

je dénigrerai

tu dénigreras

il dénigrera / elle dénigrera

nous dénigrerons

vous dénigrerez

ils dénigreront / elles dénigreront

Synonymes

Synonymes de dénigrer verbe transitif

attaquer, critiquer, dauber sur, déblatérer contre, déchirer à belles dents, décrier, déprécier, discréditer, médire de, rabaisser, décauser (Belgique), débiner (familier), descendre (familier), éreinter (familier), clabauder contre (littéraire), détracter (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot dénigrer

Pourquoi dénigrer la morale alors qu'elle influence toute la société ?Ouest-France, 05/04/2021
Lorsque vous en discuterez avec lui, tenez-vous-en aux faits et aux chiffres, sans noircir le tableau ni dénigrer votre prédécesseur.Capital, 19/03/2012, « Vous succédez à un vendeur incompétent, sachez rectifier le tir… »
Sur les réseaux sociaux, l'homme postait de nombreux commentaires pour la dénigrer.Ouest-France, 19/03/2021
De longues pages traitent d'ailleurs de la littérature pamphlétaire, très prisée à l'époque et utilisée dans les deux royaumes pour dénigrer l'adversaire.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2016 (Cairn.info)
Ils doutent de la qualité de nos produits, jusqu'à la dénigrer parfois.Capital, 03/02/2016, « France : une marque qui brille de plus en plus »
Cette prise en compte se drape dans une sorte d'ingratitude qui s'affiche et affecte la relation parent-adolescent : dénigrer les parents, c'est tenter de se hisser.Adolescence, 2007, Christian Flavigny (Cairn.info)
Pourquoi dénigrer à ce point les politiques et, en même temps, refuser d'aller voter ?Ouest-France, 21/06/2021
Les groupes pharmaceutiques n'hésitent pas non plus à dénigrer les génériques susceptibles de leur faire de l'ombre.Capital, 14/04/2011, « Nouveaux médicaments, comment les labos nous font avaler la pilule »
Il s'agit d'un instrument extrêmement utile qu'il ne faut absolument pas dénigrer à cause du résultat négatif auquel il conduit.Europarl
Des stéréotypes ethniques ont été employés pour dénigrer les adversaires.Afrique contemporaine, 2011, Keith Somerville (Cairn.info)
Tellement objective qu'il en dénigrera le jeu de sa compagne.Ouest-France, 12/01/2019
Il ne manqua pas de dénigrer un peu les autres femmes, manière habile de lui adresser des compliments.Gustave Flaubert (1821-1880)
Comme nous le rappelle le professeur italien, ces derniers, les partisans de l'intolérance, se prévalent du sens négatif (de la tolérance) pour les dénigrer.Revue Française de Droit Constitutionnel, 2012, Javier Tajadura Tejada (Cairn.info)
On entend aussi beaucoup de choses dont le seul but est de nous dénigrer.Ouest-France, 07/12/2020
Comment on doit se dénigrer et finalement transmettre encore un héritage colonial à nos enfants.Ouest-France, Gilles KERDREUX, 18/05/2018
Mieux vaut ne jamais dénigrer son entreprise et éviter tout contenu qui enfreint la loi.Capital, 24/02/2015, « Téléphones, ordinateurs pros utilisés à des fins persos... que risquez-vous… »
Comme le disait une de nos interlocutrices, on peut tout dénigrer d'une femme sauf son entreprise.Revue Congolaise de Gestion, 2017, Melyan Mendy (Cairn.info)
Ne cherchons donc pas à dénigrer ceux-ci, mais bien plutôt à nous perfectionner.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Elle s'éleva avec force contre les critiques qui ne savaient que dénigrer et jamais admirer.Clarisse Bader (1840-1902)
De façon générale, ils semblent moins enclins à dénigrer l'enfant.Les cahiers internationaux de psychologie sociale, 2004, Sandra Pascoal, Gabrielle Poeschl (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DENIGRER v. act.

Mesdire de quelqu'un, déchirer sa reputation. Les parties animées tâchent à se denigrer le plus qu'elles peuvent par leurs invectives. Les Auteurs Critiques se denigrent les uns les autres. On dit aussi, qu'un homme s'est bien denigré, quand on a descouvert qu'il a fait quelque meschante action. Il est bas.
 
DENIGRÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.