dédommager

 

définitions

dédommager ​​​ verbe transitif

Indemniser (qqn) d'un dommage subi. ➙ payer. Dédommager qqn d'une perte.
Donner une compensation à (qqn). Je ne sais comment vous dédommager de vos efforts.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dédommage

tu dédommages

il dédommage / elle dédommage

nous dédommageons

vous dédommagez

ils dédommagent / elles dédommagent

imparfait

je dédommageais

tu dédommageais

il dédommageait / elle dédommageait

nous dédommagions

vous dédommagiez

ils dédommageaient / elles dédommageaient

passé simple

je dédommageai

tu dédommageas

il dédommagea / elle dédommagea

nous dédommageâmes

vous dédommageâtes

ils dédommagèrent / elles dédommagèrent

futur simple

je dédommagerai

tu dédommageras

il dédommagera / elle dédommagera

nous dédommagerons

vous dédommagerez

ils dédommageront / elles dédommageront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au lieu de trouver une affection capable de me plaindre et de me dédommager, je ne trouvai qu'une raillerie amère et frivole.Albert le Roy (1856-1905)
On semble vouloir me dédommager du chagrin que m'a causé le marquis, en me montrant encore plus d'intérêt.Paul de Kock (1793-1871)
Le roi remercia et fit emporter les toiles, mais, comme on le pense bien, sut dédommager l'artiste.Bathild Bouniol (1815-1877)
Aglaé referme sa fenêtre plus lentement cette fois, mais sans regarder en face ; elle compte s'en dédommager en soulevant un coin du rideau...Paul de Kock (1793-1871)
Il n'est pas vrai, par exemple, que ce système d'indemnités a été créé pour dédommager les députés ibériques.Europarl
Le canal qui l'y joint ne saurait l'en dédommager, puisqu'il n'a d'eau courante que pendant l'inondation.Volney (1757-1820)
Après avoir détruit, tâchons de reconstruire, et peut-être trouverons-nous à nous dédommager d'une illusion perdue.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il était spacieux, fort élevé, les fenêtres gothiques en étaient hautes, et son air lugubre n'était pas propre à dédommager de la position écartée où il se trouvait.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Le ciel était sans nuages, et chacun prenait plaisir à se dédommager de sa réclusion de deux mois, en exerçant de nouveau ses membres engourdis par une longue inaction.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je promets à mes bons amis de venir tous les jours, pour me dédommager de ma longue absence.Paul de Kock (1793-1871)
Je ne puis accepter un si grand sacrifice, je ne pourrais peut-être jamais t'en dédommager.George Sand (1804-1876)
Pyrrhon finira par ne croire à rien, ce qui ne sera pas de nature à le dédommager de ne rien savoir.Éliphas Lévi (1810-1875)
Ces braves gens, du reste, une fois la glace rompue, s'ingénièrent à me dédommager, par mille attentions empressées, de la prudence de leur accueil.Octave Feuillet (1821-1890)
Quand même l'injustice des hommes nous refuserait ces sentiments, le seul témoignage que nous emporterons avec nous suffirait pour nous dédommager de tout.Dorothée de Dino (1793-1862)
Il devait leur être alloué une paye, pour les dédommager de la perte de leur temps ; mais cette disposition ne concernait que les volontaires qui appartenaient aux classes ouvrières.Adolphe Thiers (1797-1877)
J'ai regardé involontairement autour de moi, comme si j'eusse cherché l'invisible festin qui pouvait le dédommager d'un pareil souper.Émile Souvestre (1806-1854)
Ce succès avait fait naître la pensée d'une autre souscription destinée à dédommager les personnes qui refuseraient de payer l'impôt illégalement établi.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Moi révenir en lé jour d'aujourd'hui pour raconter, demander excuse et faire payement pour dédommager.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Nous exprimons notre sympathie aux familles des victimes et à ceux qui sont malades, mais n'oublions pas de dédommager les agriculteurs de divers pays qui ont subi des pertes.Europarl
Les évêques le firent approcher, et, d'accord avec lui, payèrent soixante sous pour le lieu seul de la sépulture, s'engageant à le dédommager équitablement pour le reste du terrain.Louis Maigron (1866-1954)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEDOMMAGER » v. act.

Reparer une perte qui a été receuë à nôtre occasion. On a enfermé sa maison dans ce parc, mais il en a été bien dedommagé.
 
DEDOMMAGÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020