déni

 

définitions

déni ​​​ nom masculin

littéraire Action de dénier. ➙ dénégation.
Déni (de justice) : refus de rendre justice à qqn, d'être équitable envers lui. ➙ injustice.
Psych. Déni (de la réalité) : refus de reconnaître une réalité traumatisante.
Déni de grossesse : fait, pour une femme enceinte, de ne pas avoir conscience de son état.
 

synonymes

déni nom masculin

dénégation

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Premièrement, que chaque plaignant trouve son juge, faute de quoi ce serait le déni de justice.Europarl
Le temps est à présent venu de chasser la honte et le déni qui entourent la maladie mentale et de traiter celle-ci ouvertement, rationnellement et efficacement.Europarl
Les mesures dont nous débattons aujourd'hui représentent le plus grand déni collectif de la réalité que nous ayons jamais vu.Europarl
Nous devons demander des explications au gouvernement soudanais et faire cesser son incessant déni orwellien de ce qui se passe dans son pays.Europarl
Si l'on refuse à une partie la liberté contractuelle et donc le droit constitutionnel de saisir le juge, je prévois alors diverses procédures qui seront introduites pour déni de justice.Europarl
Sans doute, il faut convenir que notre magistrature masculine n'est pas incapable de passion ; l'intérêt ou l'antipathie peut l'entraîner à un déni de justice.Charles Turgeon (1855-1934)
Pour beaucoup, d'ailleurs, accoutumés à des travaux délicats, l'agriculture semblait un avilissement ; c'était un leurre enfin, une dérision, le déni formel de toutes les promesses.Gustave Flaubert (1821-1880)
Voilà une excellente idée : que nous prenions des décisions là où la diplomatie échoue, que nous prenions des décisions là où le déni est particulièrement pénible.Europarl
Cette dernière constitue un flagrant déni des droits humains fondamentaux et doit être traitée de manière efficace.Europarl
Car le travail illégal est synonyme d'exploitation des travailleurs, avec déni des droits à une assurance maladie ou à une pension, d'exploitation des jeunes et même de traite d'êtres humains.Europarl
Nous avons également vu que les politiques, qui se fondent sur la répression, le déni, l’extermination et la simulation ont entraîné davantage d’injustice, de pauvreté et de souffrance.Europarl
Ce projet de loi constitue une gifle pour la liberté de la presse et un déni des conventions internationales ratifiées par le gouvernement kényan.Europarl
Je pense, comme j'en suis sûr beaucoup d'autres dans cette enceinte, qu'un retard de justice équivaut souvent à un déni de justice.Europarl
Au nom d'un combat idéologique hédoniste et matérialiste, on voudrait, dans un complet déni d'humanité, refuser l'enfant soi-disant non-désiré comme on fait disparaître le vieillard qui, paraît-il, encombre.Europarl
Le fait de refuser aux citoyens britanniques le droit de voter sur ces textes est réellement une escroquerie et un déni de démocratie.Europarl
Il faut contrer le souvenir sélectif de ceux qui, aujourd'hui encore, sont dans le déni de la réalité.Europarl
Une justice trop lente est un déni de justice, non seulement pour les suspects, mais aussi pour les victimes.Europarl
Ce n'est qu'après l'établissement de l'appel en déni de justice ou défaute de droit, qu'on eut recours aux voies de la justice.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Le déni est la solution de facilité, mais je ne me suis pas engagée dans la lutte politique pour trouver des solutions faciles.Europarl
Qu'on me permette encore quelques réflexions au sujet de la guerre que le vassal avoit droit de faire à son suzerain, en cas de déni de justice.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DENI » s. m.

Refus. Le deni qu'on fait des aliments à son pere, est une ingratitude punissable. On dit au Palais, Appeller comme de deni de justice. Il faut faire trois sommations à un Juge subalterne, devant que d'appeller comme de deni de justice.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020