vexation

 

définitions

vexation ​​​ nom féminin

littéraire Action de maltraiter ; son résultat. ➙ brimade, persécution.
Blessure, froissement d'amour-propre. ➙ humiliation, mortification. Essuyer la vexation d'un refus.
 

synonymes

vexation nom féminin

humiliation, brimade, gifle, insulte, mortification, persécution, rebuffade, sarcasme, tracasserie, avanie (littéraire), molestation (rare)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans leur humeur noire, j'étais leur unique occupation, ils décoraient cette vexation du nom d'éducation et probablement étaient de bonne foi.Stendhal (1783-1842)
Point de doute : pour le gros des féministes, protection signifie vexation, oppression, persécution.Charles Turgeon (1855-1934)
Voici ce qui avait donné lieu à cette vexation préliminaire.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Comme il était très-bien mis au net, ce serait une vexation s'il était perdu.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le général supporta très-patiemment cette vexation qu'il pouvait faire cesser d'un mot, et me recommanda surtout de ne pas le faire connaître.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Cela venait-il de la petite vexation qu'il éprouvait de n'avoir pas reconnu mes enfants ?René Boylesve (1867-1926)
De toutes les impositions des sujets du roi, il n'en est point, sans contredit, dont la vexation soit aussi onéreuse dans les campagnes.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Ils réclamèrent avec d'autant plus de force contre cette vexation, qu'elle menaçait de faire confondre avec des propriétés ennemies les grandes sommes habituellement transportées pour leur propre compte.Émile Vincens (1764-1850)
Ces braves gens appelaient tendresse la vexation continue dont ils m'honoraient depuis cinq ou six ans.Stendhal (1783-1842)
Chaque jour, c'était quelque vexation nouvelle, quelque nouvelle insulte des geôliers.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Et cette vexation me fit sourire un peu plus, après.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
La taxe est détestable si le contribuable ne reçoit rien, et odieuse s'il reçoit en retour, comme cela s'est vu, une vexation.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ce n'était pas seulement un impôt, c'était une intolérable vexation, une guerre contre le commerce.Jules Michelet (1798-1874)
Un de mes amis, furibond, me disait encore hier qu'il ne comprenait pas comment nous pouvions tolérer une pareille vexation.Émile Zola (1840-1902)
Ceci le console un peu de sa vexation de la veille.Hector Berlioz (1803-1869)
Il y avait à parier qu'à la première vexation fiscale, il y aurait explosion.Jules Michelet (1798-1874)
Celui-ci n'avait éprouvé qu'une légère vexation toute passagère et non suivie de rancune contre la compagne de son existence.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Deux ou trois mois après cette vexation, de laquelle on parlait sans cesse le soir en famille, il m'échappa une naïveté qui confirma mon caractère atroce.Stendhal (1783-1842)
Très déraisonnablement, j'éprouvai d'abord une certaine vexation de voir qu'on était si joyeux en mon absence ; mais, l'instant d'après, de meilleurs sentiments prévalurent.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEXATION » s. f.

Terme de Palais. Dommage qu'un chicaneur fait souffrir à quelque personne par les demandes injustes qu'il luy fait, les meschantes affaires qu'il luy suscite, les fuites ou mauvaises procedures qu'il fait contre luy, qui luy cause de faux frais, des despenses inutiles. Les Praticiens de village sont des affamez, font toutes sortes de vexations, de chicanes aux paysans. Cette intervention mendiée est une nouvelle vexation qui est suscitée par la partie adverse. On permet la constitution d'une pension sur un Benefice, pour se redimer de l'injuste vexation d'un Moine chicaneur.
 
VEXATION, se dit aussi des injustes exactions qui se font à la foule & à l'oppression du peuple. Les petits tyrans de Province font mille vexations à leurs paysans. Les Maltotiers font mille vexations au peuple sous pretexte de lever les droits du Roy.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020