Email catcher

déplorer

Définition

Définition de déplorer ​​​ verbe transitif

Pleurer sur, s'affliger à propos de (qqch.). Déplorer les malheurs de qqn. ➙ compatir à. Déplorer la perte d'un ami. ➙ pleurer.
Regretter beaucoup. Nous avons déploré votre absence. (+ que et le subjonctif) Je déplore qu'elle ait échoué.

Conjugaison

Conjugaison du verbe déplorer

actif

indicatif
présent

je déplore

tu déplores

il déplore / elle déplore

nous déplorons

vous déplorez

ils déplorent / elles déplorent

imparfait

je déplorais

tu déplorais

il déplorait / elle déplorait

nous déplorions

vous déploriez

ils déploraient / elles déploraient

passé simple

je déplorai

tu déploras

il déplora / elle déplora

nous déplorâmes

vous déplorâtes

ils déplorèrent / elles déplorèrent

futur simple

je déplorerai

tu déploreras

il déplorera / elle déplorera

nous déplorerons

vous déplorerez

ils déploreront / elles déploreront

Synonymes

Synonymes de déplorer verbe transitif

regretter, pleurer, trouver mauvais

[littéraire] compatir à, plaindre

Exemples

Phrases avec le mot déplorer

Mais en ce matin, aucune file d'attente à déplorer devant le bâtiment.Capital, 06/03/2015, « L'incroyable gabegie des allocations familiales »
Je ne manquerai pas, dans mes vers, de déplorer mon isolement ; mais ce sera de telle sorte, que les plus heureux me porteront envie.Alfred de Musset (1810-1857)
S'il en arrive autrement, ce sera une perte de plus que les écrivains consciencieux auront à déplorer.Albert Du Casse (1813-1893)
En sept ans, notre témoin n'aura eu à déplorer que la disparition d'un nettoyeur vapeur, compensée par l'encaissement du chèque de caution.Capital, 03/06/2016, « Vélo, perceuse, pierrade... tout se loue et ça met du… »
On peut s'en féliciter ou, au contraire, le déplorer.Europarl
Quelques incivilités sont à déplorer, ces derniers mois, dans la petite commune rurale.Ouest-France, 15/02/2020
Des hôtels commencent à déplorer des annulations pour les fêtes de fin d'année.Ouest-France, 17/11/2019
L'un des fronts de l'incendie était encore vif mais trois autres semblaient s'atténuer et aucune victime n'était à déplorer.Ouest-France, 04/08/2021
De très rares abandons sont à déplorer (de l'ordre de quatre ou cinq).Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 2011, Marc Weisser (Cairn.info)
Il se contenta donc de rager in petto et de déplorer son imprévoyance.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Il n'y avait pas non plus de blessé à déplorer.Ouest-France, Anaëlle BERRE, Gaël HAUTEMULLE, 05/01/2016
Le seul frein qu'ils ont eu à déplorer : les a priori d'investisseurs acariâtres.Capital, 12/04/2021, « Entreprendre : ils ont lancé leur business en famille, et… »
D'aucuns préfèrent déplorer une règle de droit au service de la stratégie commerciale.Archives de philosophie du droit, 2020, Morgane Tirel (Cairn.info)
On peut le déplorer bien sûr, d'autant que cela a un prix.Capital, 30/12/2016, « Investissez dans la réussite sociale de vos enfants »
Pour le bilan humain, une victime d'électrocution est à déplorer d'après les médias italiens.Géo, 13/11/2019, « Venise inondée après de fortes pluies et une marée haute… »
De plus, on ne saurait que déplorer le trop grand nombre d'approximations sur les questions économiques.Revue internationale de politique comparée, 2013, Paul André (Cairn.info)
Dans le même temps, nombreux sont les passagers à déplorer le manque de médicaments.Ouest-France, Julie-Solveig SAINT-GERMES, 19/02/2020
Quoi que l'on pense de ces mesures, on peut en tout cas déplorer la manière dont elles ont été décidées.Capital, 09/11/2016, « Les contrats d'assurance vie luxembourgeois, une piste pour échapper au… »
Il ne songea pas à déplorer cette absence.Hector Bernier (1886-1947)
Sur les réseaux sociaux, les enseignants sont aussi nombreux, ce lundi 21 juin, à déplorer les conditions d'organisation de l'épreuve.Ouest-France, Arnaud BÉLIER, 21/06/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEPLORER verb. act.

Pleurer avec vehemence, plaindre le malheur de quelqu'un. Les Prophetes ont predit & deploré le malheur de Jerusalem long-temps avant qu'il arrivast. Heraclite deploroit sans cesse le malheur de la condition humaine. On ne sçauroit trop deplorer l'aveuglement & le malheureux estat d'un pecheur.
 
DEPLORÉ, ÉE. part. pass. & adj. On dit au Palais, qu'une cause est deplorée, qu'une affaire est deplorée, pour dire, qu'elle ne vaut rien, qu'elle est insoûtenable.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine