désistement

définitions

désistement ​​​ nom masculin

Action de se désister.

synonymes

désistement nom masculin

abandon, renoncement, retrait

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour vous témoigner mon mécontentement ; je refuse de solder les frais de votre affiche de désistement.Léonce de Larmandie (1851-1921)
La seigneurie fit négocier avec lui, pour obtenir son désistement.Pierre Daru (1767-1829)
Par suite du désistement et surtout des explications de la partie civile, je reçois l'ordre de vous mettre immédiatement en liberté.Eugène Sue (1804-1857)
Caboufigue demanda à revoir sa lettre de désistement à la candidature de député...Jean Aicard (1848-1921)
De même, la directive sur le crédit aux consommateurs oblige les fournisseurs de services à informer les consommateurs de certains droits et de certaines clauses de désistement également.Europarl
Le lendemain était le jour fixé pour la signature de l'acte de désistement.Jules Sandeau (1811-1883)
Ce n'est, au reste, qu'à son désistement que je m'en saisirai ; je l'obtiendrai sans le solliciter.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Et dans l'ivresse du succès lui revenait toujours, comme une délivrance suprême, le désistement de sa femme.Alphonse Daudet (1840-1897)
On sut gré, de toutes parts, au fils et à la mère, de ce désistement prudent et politique.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Il obtint aisément le désistement des créanciers de son frère à 47 pour 100.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
De la part du père, le désistement et la réparation se firent attendre pendant de longues années, ainsi que l'établira la suite de ce récit.Jules Delaborde (1806-1889)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESISTEMENT » s. m.

Renonciation qu'on fait à une poursuite, à une demande, à un appel. On doit les despens d'uns mauvaise demande jusqu'au jour du desistement signifié. L'amende d'un desistement d'appel est plus grande quand on le fait en jugement, que quand on le fait dehors.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020