dévolu

définitions

dévolu ​​​ , dévolue ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif Acquis, échu par droit. Succession dévolue à l'État, faute d'héritiers. —  par extension Attribué, réservé.
nom masculin locution Jeter son dévolu sur (qqn, qqch.), fixer son choix sur, manifester la prétention de l'obtenir.

synonymes

dévolu, dévolue

adjectif

attribué, alloué, destiné, imparti, réservé

nom masculin

jeter son dévolu sur

prétendre à, fixer son choix sur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces parasites superposés, tout en rendant bien difficile l'appréciation du rôle dévolu à chacun d'eux, ne montrent pas sous un jour bien réjouissant la vie de ces pauvres bestioles.Jean Pérez (1833-1914)
Bruxelles est trop loin et il faut trouver un système plus fiable, avec un plus grand pouvoir de contrôle dévolu aux administrations qui sont plus proches de la base.Europarl
Quels moyens seront affectés à la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie communautaire de communication et quel rôle sera dévolu à la contribution des nouvelles technologies de communication ?Europarl
Il faut chercher à améliorer le rôle dévolu au sport et celui de l'enseignement de l'éducation physique dans les programmes scolaires.Europarl
Les résultats en sont, entre autres, les suivants : premièrement, le lieu dévolu à la prise de décisions démocratiques est le parlement, et par conséquent le parti démocratique doit y retourner.Europarl
Laide, borgne, ridée comme pomme en avril, l'affreuse vieille avait depuis plusieurs années jeté son dévolu sur le jeune roi.Émile Gaboriau (1832-1873)
La piquante paysanne sur laquelle il avait jeté son dévolu roucoulait déjà comme une tourterelle en avril, quand l'irruption d'un intrus avait tout gâté.Daniel Lesueur (1854-1921)
Pour qu'il soit réellement efficace, il faudra qu'un rôle soit dévolu aux syndicats, qui devront contrôler son efficacité.Europarl
J'espère que, conscient du pouvoir qui vous a été dévolu, vous saurez l'exercer avec toute la sagesse que l'on peut espérer.Europarl
Pour digérer à l'aise et en propriétaire, il se promenait une heure ou deux autour du petit bien sur lequel il avait jeté son dévolu.Edmond About (1828-1885)
Lorsqu'un jeune homme resté indécis, hésitant, ne se décide pas à demander la main de la jeune fille qui a jeté son dévolu sur lui, crac !Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
À peine cette opération était-elle consommée, que l'officier à qui le commandement de la prise était dévolu vint s'établir dans la chambre.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Elles expliquent le caractère particulier de sa politique et le rôle exceptionnel qui lui fut dévolu, dès le commencement, au milieu des autres cités.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Extraordinaire satisfaction d'amour- propre pour celui des notables auquel est dévolu l'honneur d'envoyer le courant qui provoque la formidable détonation.Jules Verne (1828-1905)
Je suis une partisane convaincue de cette approche prudente et du rôle considérable dévolu aux superviseurs.Europarl
On se place adroitement à la sortie, on jette son dévolu sur une fille mal gardée, on lui offre le bras, elle accepte.George Sand (1804-1876)
S'asseyant à l'une des tables dont le service semblait dévolu à la petite, il commanda, quoi donc !Alphonse Allais (1854-1905)
Ce n'est pas pour profaner sataniquement une chapelle, d'ailleurs désaffectée, qu'il jette son dévolu sur elle et en paye le loyer si magnifiquement.Gustave Coquiot (1865-1926)
Comme mari de sa plus proche parente et de son héritière, le soin de sa personne et de ses biens me fut dévolu.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il venait à la messe pour y voir les jeunes filles, et c'était sur moi qu'il avait jeté son dévolu.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVOLU, UË » adj.

Ce qui est acquis par un droit de devolution. Ce droit est devolu à la Couronne. Cette succession est devoluë à un tel par la mort d'un substitué.
 
DEVOLU, se dit encore d'un droit acquis à un superieur de conferer quelque Benefice, quand l'inferieur & Collateur ordinaire a negligé de le conferer, ou l'a conferé à une personne incapable. Quand un Patron a negligé de pourvoir à un Benefice dans les six mois, le droit est devolu à l'Evêque, de là au Primat, &c. Le Pape a conferé ce Benefice, parce que le droit luy estoit devolu.
 
On le dit aussi des Juges. Ce procés est devolu par appel à la Cour sur un desni de justice, sur une sentence insoustenable.

Définition de « DEVOLUT » s. m.

Provision du Pape d'un Benefice qu'on luy expose être vacant par nullité de titre, ou incapacité de la personne du Titulaire, qui le rend impetrable suivant les Canons. Tout devolut doit être executé dans l'année par la prise de possession, & l'instance poursuivie dans les deux ans. Les devoluts ne s'obtiennent qu'en Cour de Rome. La clause, aut alio quovis modo, est une clause de devolut.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 10/06/2021