Email catcher

dévorant

Définition

Définition de dévorant ​​​ , dévorante ​​​ adjectif

Une faim dévorante, qui pousse à manger beaucoup. au figuré Curiosité dévorante. ➙ insatiable.
Qui consume, détruit ; au figuré ardent, brûlant, dévastateur. Une passion dévorante.

Synonymes

Synonymes de dévorant, dévorante adjectif

ardent, avide, débordant, démesuré, insatiable, inextinguible (littéraire)

destructeur, dévastateur, ravageur

Exemples

Phrases avec le mot dévorant

Aujourd'hui, il partage cette passion dévorante avec une trentaine de bénévoles.Ouest-France, Soizic QUÉRO, 28/07/2021
Considérant que toutes les autres passions ne sont que substitutives de la passion amoureuse, cet auteur souligne aussi ses dimensions dévorantes, exclusives, uniques et intemporelles.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2009, Édith Goldbeter-Merinfeld (Cairn.info)
Mais si on l'observait attentivement, on découvrait en lui les symptômes de soucis dévorants.Émile Gaboriau (1832-1873)
Donner corps au mal, c'est mettre la chair à vif, comme sous l'effet d'un feu dévorant qui se propagerait aux corps alentour.Libres cahiers pour la psychanalyse, 2006, Jean-Michel Hirt (Cairn.info)
Mais elle relève parfois de causes plus profondes, qui traduisent des fêlures : la peur de l'échec ou de la réussite, un perfectionnisme dévorant, etc.Capital, 16/02/2012, « Organisation dans votre travail : et si vous cessiez de… »
Pour définir ce qu'est une passion dévorante, il en serait l'illustration parfaite.Ouest-France, Glen RECOURT, 10/10/2020
Contre cette hubris dévorante, l'anthropologie anarchiste propose un matérialisme radical qui prend appui sur la notion de limite.Actuel Marx, 2019 (Cairn.info)
Comme le roi ils se rangent parmi les animaux féroces, tigres, lions dévorant l'humanité au lieu de la soutenir par de bonnes lois.Lignes, 2018, Sophie Wahnich (Cairn.info)
Enfin, le septuagénaire n'ose pas aborder sa passion dévorante pour le longe côte.Ouest-France, 01/09/2021
Une passion créatrice dévorante qui laisse présager d'autres projets alliant santé et art créatif.Ouest-France, 01/12/2020
Cette mère qu'elle mettait à l'intérieur en dévorant les murs semble là aujourd'hui dans le jeu et l'entoure de ses bras.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2011, Laurence Barrer, Guy Gimenez (Cairn.info)
Elle s'infiltre dans le nez des baigneurs et remonte le nerf olfactif jusqu'au cerveau, dévorant tout sur son passage.Ouest-France, 26/08/2016
Une même passion dévorante : celle de la pêche au coup.Ouest-France, 09/09/2017
Neige, femme autiste, a une passion dévorante pour les sphaignes, unique espèce au monde qui possède l'immortalité.Ouest-France, 30/06/2018
Cette façon de se démultiplier à la fois par l'œuvre et par l'identité reflète une énergie insatiable et un regard dévorant.Études, 2014 (Cairn.info)
Ce frottement des poils contre une peau si tendre me causait une démangeaison dévorante.Alfred de Musset (1810-1857)
J'avais dormi cinq ou six heures, en dépit d'un froid assez vif et d'une faim dévorante.George Sand (1804-1876)
Comment, lorsqu'on jette ses fautes, avec une confiance toute filiale, dans le brasier dévorant de l'amour, comment ne seraient-elles pas consumées sans retour ?Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Qui contient entre eux ces animaux dévorants qu'on appelle les hommes ?Maurice Joly (1829-1878)
Une telle longévité s'explique en grande partie par un goût immodéré, une passion dévorante pour le pouvoir, qui l'a conduit à retourner habilement sa veste plus d'une fois.Capital, 14/06/2012, « Pourquoi le pouvoir nous rend-il dépendants ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEVORANT, ANTE adj.

Qui devore, qui consume promptement. Il a un feu devorant dans les entrailles qui luy donne un continuel appetit.
 
On dit figurément d'un bon Chrêtien, qu'il a un zele devorant, un feu divin qui est devorant, pour dire, qu'il a un grand amour de Dieu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de Noël Top 10 des mots de Noël

« Ho, ho, ho ! » Décembre est enfin là, et vous frétillez d’impatience à l’approche de Noël ? Attention : engloutir d’un seul coup...

Marjorie Jean 19/12/2022