Email catcher

dévotion

Définition

Définition de dévotion ​​​ nom féminin

Attachement sincère et fervent à une religion (en général monothéiste ; souvent la religion chrétienne) et à ses pratiques. ➙ piété. Être plein de dévotion. péjoratif Être confit* en dévotion.
Faire ses dévotions : remplir ses devoirs religieux.
Culte. La dévotion à la Vierge.
au figuré Attachement, dévouement. Il a une véritable dévotion pour sa sœur. ➙ adoration, vénération. Être à la dévotion de qqn, lui être tout dévoué.

Synonymes

Synonymes de dévotion nom féminin

piété, ferveur, religion, zèle (littéraire ou vieilli)

adoration, culte, passion, vénération

Synonymes de fausse dévotion

bigoterie, bondieuserie, pharisaïsme, tartuferie, cafardise (vieux), cagoterie (vieux), papelardise (vieux)

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec dévotion

dévotion + adjectif

Exemples

Phrases avec le mot dévotion

Elle comporte des passages propres, tel un long développement sur la dévotion de la mère du saint.Cahiers de civilisation médiévale, 2019, Thomas Granier (Cairn.info)
Qu'il vous suffise de savoir que si je suis ici, et non dans l'enfer, où la dévotion voulait m'envoyer, je le dois à cette fille.George Sand (1804-1876)
Cette dimension théologique (et plus généralement textuelle) s'est accompagnée d'importantes manifestations de dévotion.Le débat, 2005, Dionigi Albera (Cairn.info)
Ce qui m'a paru frappant et nouveau pendant la visite que j'ai faite à celui-ci, c'est la dévotion de mon guide, le prince ***.Astolphe de Custine (1790-1857)
Ils promènent chaque dimanche autour des terrains carhaisiens, et parfois bien plus loin que ceux du canton, leur bonhomie, leur empathie, voire leur dévotion.Ouest-France, 20/12/2020
La fontaine fut le lieu le plus important de la dévotion au saint.Ouest-France, 18/08/2021
Cette image assez autoritaire est à la fois liée à un amour et une dévotion, souvent perçus comme exceptionnels par les petits-enfants et leurs parents.Recherches familiales, 2011, Veronika Duprat-Kushtanina (Cairn.info)
Elle a mis en lumière le processus classique qui a présidé à cette intégration de la dévotion dans la liturgie.Transversalités, 2012, Patrick Prétot (Cairn.info)
Une procession aura lieu à cette occasion pour se rendre à la fontaine de dévotion, située à 200 m de la chapelle.Ouest-France, 23/08/2019
Divers moyens poétiques sont mis en œuvre par l'auteur pour inscrire son projet de dévotion au cœur de l'écriture romanesque.Dix-septième siècle, 2011, Joël Zufferey (Cairn.info)
Cette dévotion domestique développe autant qu'elle limite l'autonomie de sa pensée.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2021, Julien Munier (Cairn.info)
J'appris qu'ils ne manquaient jamais à cette dévotion trois fois par jour.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Princes et mécènes leur commandent à qui mieux mieux des décors et des tableaux de dévotion privée pour leurs palais.Ça m'intéresse, 06/12/2021, « A quoi ressemble la beauté idéale ? »
Pour ces personnes, la dévotion au secteur médical est à la fois un métier et une vocation.Europarl
Il est celui de la dévotion égrenée dans de nombreux villages sur le chapelet des fidèles.Ouest-France, 05/05/2021
Lui si doux, si faible, d'une dévotion d'enfant, d'une ignorance de « grosse bête » comme elle disait, en dehors de ses travaux techniques !Émile Zola (1840-1902)
Quand toute votre enfance est bercée par la lecture de la vie des saints, des pèlerinages et des dévotions, vous partez avec des atouts précieux.Ouest-France, Pascal SIMON, 23/10/2015
À côté, la fontaine de dévotion, sera intégrée dans un écrin végétal.Ouest-France, 10/07/2019
En vérité, je préfère voir un regard impudique, que les yeux battus de leur honte et de leur dévotion.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
C'est un léger souffle, de l'amour, du vin, de l'ambition ; de la guerre, de la dévotion, de la poussière, – un nom peut-être.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEVOTION s. f.

Culte de Dieu avec ardeur & sincerité. La vraye devotion est la premiere des vertus. Un tableau de devotion est une peinture de quelque chose sainte & pieuse. La Devotion aisée est un Livre du Reverend Pere le Moine Jesuïte. Cette femme est dans la haute devotion, dans la grande pieté. On dit d'un homme, que la devotion ne l'incommode gueres, pour dire, qu'il est libertin.
 
DEVOTION, se dit aussi d'un culte ou ceremonie particuliere. Les bons Chrêtiens ont une devotion particuliere à la Vierge. Il y a une devotion à un tel Saint, à une telle Eglise un tel jour, une devotion au Calvaire, au Rosaire, au Scapulaire. Les Livres de devotion sont les Livres spirituels. On fait tous les ans un Almanach de devotion, où sont marquées toutes les Festes & les indulgences de chaque jour. Un pelerinage de devotion.
 
On dit au pluriel, Faire ses devotions, pour dire, Communier, recevoir les Sacrements de la Penitence & de l'Eucharistie.
 
DEVOTION, signifie aussi un devouëment entier au service de quelqu'un, une grande attache à ses interests. Il gagnera son procés, la plus-part des Juges sont à sa devotion. Il faut craindre ceux qui ont toûjours des scelerats à leur devotion.
 
On dit en proverbe, L'offrande est à devotion, pour dire, qu'on donnera tant & si peu qu'on voudra. Il n'est telle devotion que de jeunes Prestres, pour dire, qu'on fait les choses avec un grand zele, quand on entre en quelque charge, en quelque profession. On dit aussi, qu'on attend quelqu'un en bonne devotion, pour dire, qu'on est disposé à le bien recevoir, à se bien réjouïr avec luy.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022