vénération

 

définitions

vénération ​​​ nom féminin

Respect religieux.
Grand respect fait d'admiration et d'affection. ➙ adoration, culte, dévotion. Elle a pour son père une véritable vénération.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On ne peut se faire d'idée de la vénération qu'on porte à celles dont la beauté a été célèbre et les amours publics.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Par moments, il passait la main devant son ample figure pâle de vénération ; il soupirait bruyamment pour reconquérir du calme.Paul Adam (1862-1920)
Un officier supérieur le portait avec une vénération dont son visage révélait l'expression ; elle était vraie et sentie, comme celle des assistants.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Cette heure me combla tout ensemble de consolation, de tristesse et de vénération ; elle augmenta, s'il est possible, mon respectueux amour.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Sans doute il avait ses défauts, mais c'étaient des défauts qui lui étaient communs avec des hommes pour qui elle avait toujours eu la plus grande vénération.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
L'affliction de sa femme et de ses enfants fut pro onde, car le vieux prince était entouré du respect et de la vénération de tous.Gaston Maugras (1850-1927)
Il s'agit de ma mère, objet de toute ma vénération et de tout mon amour.George Sand (1804-1876)
Pourtant elle nous sourit, à moi surtout qu'elle regarda avec une vénération qui me consternait.Ferdinand Fabre (1827-1898)
La lecture de ses ouvrages fortifia cette impression et l'accrut encore : elle ressentit pour lui plus que de l'admiration, une véritable vénération.Camille Flammarion (1842-1925)
L'amiral n'est que blessé et cet événement redouble la filiale vénération que le roi lui témoigne.Clarisse Bader (1840-1902)
Il appartient à une génération qui avait beaucoup plus que la nôtre le sentiment de la vénération.Anatole France (1844-1924)
Il abordait pour la première fois avec enthousiasme et vénération ces personnages imaginaires, plus grands, aussi vrais, que les héros de l'histoire.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Elles sont restées comme ces vieux temples déserts dont les fidèles s'étaient retirés, mais dont la tradition soutenait encore la vénération.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Et après tant de sacrifices, de luttes, de souffrances et de désastres, l'admiration et la vénération des âmes sincères ne lui resteraient pas fidèles ?George Sand (1804-1876)
Quelques femmes apparaissent qui sont toute raison, toute sagesse et toute grâce, et dont le charme appelle autour d'elles une sorte de vénération.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Toutes les sœurs affirment, avec franche et tendre vénération, que, outre les grâces temporelles accordées à la communauté, chacune a reçu des grâces intimes et très grandes.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Il y a là vraiment, dans toutes ces âmes simples, un instant moral de haute vénération, tel que des âmes plus cultivées n'en connaissent jamais.Auguste Angellier (1848-1911)
Mais devenu vieux, il ne pouvait que les entendre, et la perte de sa vue ajoutait à l'intérêt et à la vénération publique.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
On aurait toujours pour soi l'inquiétude surnaturelle du cœur de l'homme et son inconsciente vénération pour les porteurs de reliques naïfs ou superbes.Léon Bloy (1846-1917)
L'arrivée du pape excita une grande émotion, émotion d'abord de mécontentement, puis de curiosité, enfin de vénération.Théophile Lavallée (1804-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENERATION » s. f.

Profond respect qu'on rend aux choses qui en meritent. Il faut avoir une profonde veneration pour les mysteres, pour tout ce qui regarde la Religion, pour les Princes, pour les superieurs. La solide vertu attire la veneration de tout le monde.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020