Email catcher

dompter

Définition

Définition de dompter ​​​ | ​​​ verbe transitif

Réduire à l'obéissance (un animal sauvage, dangereux). ➙ dresser. Dompter des fauves.
Soumettre à son autorité. ➙ maîtriser, mater, vaincre. Dompter des rebelles. au figuré, littéraire Dompter ses passions.

Conjugaison

Conjugaison du verbe dompter

actif

indicatif
présent

je dompte

tu domptes

il dompte / elle dompte

nous domptons

vous domptez

ils domptent / elles domptent

imparfait

je domptais

tu domptais

il domptait / elle domptait

nous domptions

vous domptiez

ils domptaient / elles domptaient

passé simple

je domptai

tu domptas

il dompta / elle dompta

nous domptâmes

vous domptâtes

ils domptèrent / elles domptèrent

futur simple

je dompterai

tu dompteras

il domptera / elle domptera

nous dompterons

vous dompterez

ils dompteront / elles dompteront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot dompter

Mais quand vous savez la dompter, vous ouvrez la porte à des découvertes gastronomiques, de l'amplitude en bouche, comme dans les vins.Ouest-France, Aurore TOULON, 14/01/2021
Vous dompterez ainsi votre peur de l'inconnu, affinerez votre perception des situations.Capital, 24/04/2012, « Osez vous fier à votre intuition »
Cette discipline du trait, difficile à dompter, présentait un énorme avantage, celui de devoir prendre des décisions sur lesquelles il n'était plus possible de revenir.Tous urbains, 2017, Patrick Céleste (Cairn.info)
Elle participe, en effet, aux débats incessants qui entourent les transformations industrielles, et accompagne les tentatives pour les dompter et leur donner du sens.L'Homme et la société, 2017, François Jarrige (Cairn.info)
Elles rusent d'abord avec leur propre corps rebelle aux exigences de la nuit et qu'il faut savoir dompter et adapter.Travailler, 2003 (Cairn.info)
Le terrible garçon était si fort, qu'il en fallut quatre, au moins, pour le dompter.Gustave Flaubert (1821-1880)
Puis vient le moment de claudiquer d'une source à l'autre, sans jamais parvenir à dompter ses geta, socques en bois qui tanguent sur leurs deux talons.Géo, 30/08/2016, « Japon : d'un onsen à l'autre, retour aux sources »
Giddenem répondit qu'il fallait cela pour les dompter.Gustave Flaubert (1821-1880)
Comme si elles étaient habitées par un autre qu'elles devaient dompter pour retrouver un sentiment d'intégrité.Revue française d'éthique appliquée, 2018, Meryem Sellami (Cairn.info)
A défaut de réus sir à les faire changer, vous devriez au moins apprendre à les dompter.Capital, 22/04/2013, « Les nouveaux emmerdeurs au travail, mode d’emploi »
La faim, en revanche, se laisse plus facilement dompter, du moins au début.Ça m'intéresse, 25/03/2020, « De quoi avons-nous vraiment besoin ? »
Nous devons tenir compte du fait que nous, les européens, nous sommes parvenus à dompter le nationalisme, lequel nous a tant nui par le passé.Europarl
Une énième reprise, où il a fallu dompter les a priori physiques, mais aussi mentaux.Ouest-France, Quentin ROUILLÉ, 25/06/2021
Il faut du temps pour appréhender, supporter, dompter ces affects qui peuvent submerger et limiter la performance.Ouest-France, 04/03/2020
Des stratégies adaptatives sont alors mises en place par les occupants pour dompter l'environnement prescrit par l'architecture de l'établissement.Droit et ville, 2014, Paul Mbanzoulou (Cairn.info)
Mais n'est-ce pas le propre de l'artiste de réfléchir, de bidouiller, de tordre la matière pour la dompter jusqu'au résultat souhaité.Ouest-France, Anne HERVIOU, 19/12/2020
Pour parvenir à dompter les banques les moins respectueuses du droit des consommateurs, le sénateur compte renforcer au maximum l'information apportée à l'emprunteur.Capital, 23/10/2019, « Assurance emprunteur : une nouvelle loi sur la table pour… »
Elle tente de dompter l'animal, le tout accompagné par une musique qui rajoute encore de la poésie au spectacle.Ouest-France, Margaux TERTRE, 18/09/2021
Il faut dompter l'économie et lui redéfinir, selon ses dires, sa fonction : l'économie ne crée pas que des biens.Innovations, 2012 (Cairn.info)
Le déclic est venu lorsqu'il est enfin parvenu à dompter certaines douleurs physiques.Ouest-France, 30/10/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DOMTER v. act.

Subjuguer, se rendre maistre. Les Romains ont domté les nations les plus farouches, les plus belliqueuses. Ce mot vient du Latin domitare. Menage.
 
DOMTER, se dit aussi des animaux, pour dire, les assujettir au travail, & leur faire perdre leur fougue, leur fureur. Domter les taureaux pour les mettre sous le joug. Domter des chevaux dans un manege.
 
DOMTER, se dit figurément en Morale de l'esprit, des passions. Il faut domter sa colere. Les jeûnes, les disciplines domtent les appetits charnels.
 
DOMTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Avoir un cœur d'artichaut Avoir un cœur d'artichaut

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », dit-on parfois à propos d’un amoureux déraisonnable...

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 10/02/2022