apprivoiser

 

définitions

apprivoiser ​​​ verbe transitif

Rendre moins craintif ou moins dangereux (un animal), rendre familier. ➙ domestiquer. —  au participe passé Ours apprivoisé.
Rendre (qqn) plus docile, plus sociable. ➙ adoucir, amadouer. Elle ne se laisse pas apprivoiser facilement.

s'apprivoiser ​​​ verbe pronominal

(animaux) Devenir moins sauvage ; (personnes) devenir moins farouche, plus sociable.
au figuré, littéraire S'apprivoiser à : devenir plus familier avec. ➙ s'accoutumer, se familiariser. Je commence à m'apprivoiser à cette idée.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'apprivoise

tu apprivoises

il apprivoise / elle apprivoise

nous apprivoisons

vous apprivoisez

ils apprivoisent / elles apprivoisent

imparfait

j'apprivoisais

tu apprivoisais

il apprivoisait / elle apprivoisait

nous apprivoisions

vous apprivoisiez

ils apprivoisaient / elles apprivoisaient

passé simple

j'apprivoisai

tu apprivoisas

il apprivoisa / elle apprivoisa

nous apprivoisâmes

vous apprivoisâtes

ils apprivoisèrent / elles apprivoisèrent

futur simple

j'apprivoiserai

tu apprivoiseras

il apprivoisera / elle apprivoisera

nous apprivoiserons

vous apprivoiserez

ils apprivoiseront / elles apprivoiseront

 

synonymes

s'apprivoiser verbe pronominal

s'humaniser, s'adoucir, s'amadouer, se civiliser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceux de chez nous sont naturellement farouches comme des oiseaux, et il faut se donner la peine de les apprivoiser.George Sand (1804-1876)
A un certain moment, il lui prit fantaisie d'acheter des agneaux et de les apprivoiser.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
J'ai été fâché de ce luxe ; j'aurais aimé à élever des rats ou à apprivoiser des araignées.Gérard de Nerval (1808-1855)
Je pris quelques-uns de leurs petits pour essayer à les nourrir et à les apprivoiser, et j'y réussis.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Alors, ceux qui reprennent leurs discours et leurs thèmes les crédibilisent, et ceux qui pensent pouvoir les apprivoiser en les associant aux affaires publiques, les banalisent.Europarl
C'est un compagnon qui gagnera son pain, je t'en réponds, s'il se laisse une fois apprivoiser.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Martégas sentit qu'il inspirait, pour l'instant, une manière de confiance, et il jugea politique d'apprivoiser la petite, avant tout.Jean Aicard (1848-1921)
Nous devons apprivoiser les monstres qui crachent du gaz dans l'air, les pires pollueurs atmosphériques sur les routes.Europarl
Cependant, le fait est que les abeilles sont les seuls insectes que nous avons réussi à apprivoiser et à utiliser à des fins de production alimentaire et agricole.Europarl
La sauvagerie du jeune homme l'avait intriguée ; elle le trouvait beau garçon, bien qu'un peu trop mélancolique et ténébreux, et elle résolut de l'apprivoiser.André Theuriet (1833-1907)
La blessure ne parait pas incurable, ajoutai-je en même temps, et je m'estimerais très heureux de pouvoir l'apprivoiser et de la placer dans notre basse-cour.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ma femme accueillit avec joie la nouvelle conquête que nous avions faite ; il lui tardait de voir s'apprivoiser et passer, pour ainsi dire, dans notre domaine ces charmants pigeons.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Elles sont utiles aux beaux messieurs qui voyagent dans la province ; c'est comme ces colifichets que les navigateurs emportent pour apprivoiser les habitants sauvages de pays nouvellement découverts.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
C'est qu'en effet il ne lui a manqué d'abord qu'une femme aimée, pour entrer en pleine possession de la vie et pour s'apprivoiser parmi les hommes.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
En captivité il est toujours très farouche et nous ne connaissons pas d'exemple qu'on ait pu l'apprivoiser.René Martin (1846-1925)
On doit reconnaître que la jeunesse actuelle, singulièrement raisonnable et positive, est assez facile à apprivoiser au sujet des mariages de convenance.Charles de Bernard (1804-1850)
A présent que je ne suis plus jaloux de l'ours, je veux l'apprivoiser, ce sera d'un suprême comique !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Gertrude seule aurait pu l'apprivoiser et le rendre expansif ; mais, avec elle, un autre sentiment arrêtait son élan et paralysait sa langue, – la timidité.André Theuriet (1833-1907)
Arrivé là, je la déposai à terre, et prenant le biquet dans mes bras, je le passai par-dessus la palissade, dans l'espérance de l'apprivoiser.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Ducis, qui le connaissait, l'aborda, et, avec sa franchise cordiale, réussissant à l'apprivoiser, le décida à entrer chez un restaurateur.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APPRIVOISER » v. act.

Rendre doux & traitable. Il n'y a gueres d'animal si farouche qu'on ne puisse apprivoiser. on a eu de la peine à apprivoiser les Sauvages de l'Amerique. on apprivoise aisément les singes, les perroquets. on dit que le sanglier, le castor, la chauvesouris, l'hirondelle ne s'apprivoisent jamais. Les Carthaginois envoyerent en exil Hannon, pour avoir eu l'industrie d'apprivoiser un lyon : apprehendant que celuy qui apprivoisoit si bien les bestes les plus farouches, ne captivast les inclinations du peuple, & ne s'emparast de la Tyrannie.
 
APPRIVOISER, avec le pronom personnel, signifie, Se rendre familier avec quelqu'un. Il fait dangereux de se trop apprivoiser avec les Princes. les escornifleurs s'apprivoisent bientost dans les maisons où l'on disne. ce Pedant est d'une humeur farouche, on ne le peut apprivoiser, luy faire voir compagnie.
 
On dit par reproche à un homme qui prend quelques libertés, sur tout avec les femmes, Vous vous apprivoisez bientost.
 
APPRIVOISÉ, ÉE. part. pass. & adj. Regnier a dit agreablement :
 
Ja tout apprivoisé je mangeois sur le poing.

Définition de « RAPPRIVOISER » v. act.

Radoucir, & rendre privé un animal qui a esté effarouché. On a du mal a rapprivoiser les chats qu'on a maltraitez & effarouchez. On le dit quelquefois des hommes. On a beau chasser & maltraiter les escornifleurs, ils se rapprivoisent aisément.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020