douillet

 

définitions

douillet ​​​ , douillette ​​​ adjectif

Qui est délicatement moelleux. ➙ confortable, doux. Lit douillet.
Confortable et protecteur. —  locution Un petit nid douillet.
(personnes) Exagérément sensible aux petites douleurs physiques.
 

synonymes

douillet, douillette adjectif

confortable, cosy, doux, ouaté, mol (vieux), mollet (vieux)

délicat, chatouilleux, sensible

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles ont besoin de l'intérieur de la maison, du lit douillet des tiroirs et des douces caresses du poêle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Monsieur est douillet : on va prendre des gants pour le mener par la main.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Et la chambre d'une jeune fille, y a-t-il nid de fauvette ou d'hirondelle plus chaud, plus douillet, plus charmant que cela ?Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
On n'avait pas idée d'un homme si douillet, si difficile.Émile Zola (1840-1902)
Mais, ma mignonne, j'utiliserai ce lit douillet à mon retour et ferai de mon mieux pour rattraper le temps perdu.Michel Zévaco (1860-1918)
Dans ses dentelles, avec son corps douillet, délicat et soigné, on eût dit une belle amoureuse, attendant l'homme de son cœur.Émile Zola (1840-1902)
Quel agréable petit lit me prépara l'ermite, douillet, chaud, sentant la lavande et le romarin !Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ce douillet se plaint du climat : ne dirait-on pas qu'il est né dans la ouate et qu'il a grandi en serre-chaude ?Jules Sandeau (1811-1883)
Je ne suis pas douillet pour ma personne et je ne me plains pas pour rien.Gabriel Montoya (1868-1914)
Je vous ai fait préparer un lit douillet à faire envie à un moine !Michel Zévaco (1860-1918)
J'ai dispersé les plumes de mon nid douillet.Jules Renard (1864-1910)
À la fin de votre vie, vous avez tant de papier que vous pouvez vous en faire un lit douillet, si vous n'avez pas envie de dormir sur le plancher.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il avait cru aimer les jours frisant sur les gorges de soie, les beaux tons d'ambre pâle qui dorent la rondeur des hanches, le modelé douillet des ventres purs.Émile Zola (1840-1902)
Murat, si redoutable à la guerre, si héroïque sur le champ de bataille, était le plus douillet des hommes devant la maladie.Albert le Roy (1856-1905)
On voyait avec quelle tendre sollicitude sa mère avait orné sa couche, et rendu son lit aussi douillet qu'il était possible.Charles Deguise (1827-1884)
Il trouva une jouissance délicieuse à s'enfoncer dans le grand lit que rendait douillet une couette de plumes à l'ancienne mode.M. Maryan (1847-1927)
Je deviens douillet en prenant des années ; mais vous êtes bonne et vous n'en penserez pas plus mal de moi, n'est-ce pas ?Comtesse de Ségur (1799-1874)
Se dit-elle qu'il y avait dans le monde d'autres oisillons dont le nid était moins douillet et qui n'avaient pas de mère pour leur apporter leur nourriture ?Élise de Pressensé (1826-1901)
Il était pourtant douillet, trop complaisant pour sa personne et avec cela pas commode à l'ordinaire.René Boylesve (1867-1926)
Je lui ai dit qu'il a soixante ans, qu'il est bien douillet, lui aussi, qu'il se laisse un peu mener par le bout du nez.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DOUILLET, ETTE » adj.

Mollet, doux à l'attouchement. Une estoffe de soye est bien douillette. Un oreiller de duvet est plus douillet qu'un de crin. La pommade rend la peau unie & douillette.
 
DOUILLET, se dit aussi des personnes qui affectent une delicatesse extraordinaire pour ce qui touche les sens. C'est un pere douillet, un cochon au pere douillet : ce qui se dit aussi des hypocrites & faux devots qui cherchent trop leurs aises.
Le mot du jour Vous avez dit « séparatistes » ? Vous avez dit « séparatistes » ?

Septembre 2020, le gouvernement annonce un projet de loi contre le séparatisme ; un mois plus tard, le mot disparaît officiellement du texte proposé. Et pour cause : comment définir rigoureusement des « séparatistes » ?

Maria Candea 03/11/2020