Email catcher

écouter s'écouter

Définition

Définition de écouter ​​​ verbe transitif

S'appliquer à entendre, prêter son attention à (des bruits, des paroles). Vous n'écoutez pas ce que je dis. Il entendait la conversation mais ne l'écoutait pas. Il l'écoutait chanter. au participe passé Un orateur, un conseiller très écouté. sans complément Prêter une oreille attentive. Allô, j'écoute ! locution N'écouter que d'une oreille, distraitement. Écouter aux portes, écouter indiscrètement derrière une porte. au figuré Être indiscret. Écoute, écoutez ! (pour attirer l'attention).
Recevoir, accepter. Écouter les conseils d'un ami. ➙ suivre. N'écouter que son courage, se laisser uniquement guider par lui.

Définition de s'écouter ​​​ verbe pronominal

Entendre sa propre voix. S'écouter parler : parler en se complaisant à ses paroles.
Suivre son inspiration. Si je m'écoutais, je n'irais pas.
Prêter une trop grande attention à sa santé. ➙ s'observer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe écouter

actif

indicatif
présent

j'écoute

tu écoutes

il écoute / elle écoute

nous écoutons

vous écoutez

ils écoutent / elles écoutent

imparfait

j'écoutais

tu écoutais

il écoutait / elle écoutait

nous écoutions

vous écoutiez

ils écoutaient / elles écoutaient

passé simple

j'écoutai

tu écoutas

il écouta / elle écouta

nous écoutâmes

vous écoutâtes

ils écoutèrent / elles écoutèrent

futur simple

j'écouterai

tu écouteras

il écoutera / elle écoutera

nous écouterons

vous écouterez

ils écouteront / elles écouteront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot écouter

Cette émission proposait d'écouter plusieurs interprétations du même morceau musical.psychologie clinique, 2020, Patrick Chemla (Cairn.info)
Ou encore des histoires de pirates à écouter, agrémentées d'activités proposées par l'équipe du domaine.Ouest-France, 17/12/2016
Mais, à l'écouter, en juin dernier, il serait tombé dans le piège d'une femme cherchant finalement à se débarrasser de lui.Ouest-France, Olivier PAULY, 21/07/2018
Recherche écoutants bénévoles pour écouter toute personne en situation de mal être psychologique, moral, physique, éventuellement tentée par l'idée suicidaire.Ouest-France, 20/11/2012
Ce qui permet au jeune d'apprendre à maîtriser un environnement, c'est d'écouter les conseils de l'ancien, puis d'être livré à lui-même.Revue internationale des sciences sociales, 2006, Marie Roué (Cairn.info)
De plus, des études scientifiques l'ont prouvé : écouter de la musique n'est pas compatible avec une tâche nécessitant une réflexion approfondie.Capital, 15/07/2015, « Peut-on travailler en musique ? »
À écouter d'une oreille attentive, le son new wave d'une certaine époque.Ouest-France, 27/04/2017
Cette distinction entre écouter des indices sonores et comprendre des signes sonores paraît intéressante pour saisir les modalités de l'écoute élaborées par les textes hagiographiques.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2017, Nira Pancer (Cairn.info)
Cette prise de conscience nous permettra d'écouter et comprendre nos patient.es dans des zones restées jusqu'à présent invisibles.Actualités en analyse transactionnelle, 2017, Élise Blanc (Cairn.info)
Etre obligé d'écouter la conversation téléphonique des autres, c'est super agaçant !Ça m'intéresse, 04/04/2016, « Pourquoi les portables sont insupportables ? »
Elle décide désormais d'écouter ses ressentis et d'agir en conséquence.Capital, 29/11/2013, « Au secours, je n’ose pas recadrer mes collaborateurs »
Cette folk était parfois drôle à écouter, mais son idiome était trop usé pour laisser espérer quoi que ce soit de stimulant ou d'original.Audimat, 2019, Ellen Willis (Cairn.info)
Les éducateurs accueillent enfants et parents pour écouter, conseiller et accompagner.Ouest-France, Grégoire GROSSI, 11/06/2021
Manger sain : écouter son corps et varier les plaisirs, test : quel mangeur êtes-vous ?Ça m'intéresse, 17/12/2016, « De la ferme à l'assiette : circuits courts mode d'emploi »
Une manifestation familiale gratuite pour écouter ensemble et/ou raconter des histoires.Ouest-France, Mauricette GUITTARD, 12/01/2020
D'autres ont indiqué qu'écouter des chants d'oiseaux pouvait aider à réduire le stress.Géo, 14/04/2021, « Vivre près de nombreux oiseaux favoriserait autant le bonheur que… »
Je suis d'accord, et nous devons en effet nous écouter l'un l'autre.Europarl
Je vais écouter ; à deux, nous serions découvertes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ensuite, il faut marcher neuf kilomètres pour faire le tour de ses falaises, écouter le vent chanter dans ses failles.Géo, 27/11/2019, « Australie : voyage mythique à bord du train de l'outback »
Cette façon particulière d'écouter agit sur la parole qu'elle accueille.Topique, 2014, Vincent Estellon (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESCOUTER v. act.

Prester l'oreille pour ouïr. On court un tel Predicateur, on prend plaisir à l'escouter. Je vous demande audience, je vous prie escoutez moy, ne m'interrompez pas. Les hableurs veulent toûjours parler, & jamais escouter. C'est un homme cruel & inexorable, il n'escoute personne. On disoit autrefois Accouter, & le peuple de Paris le dit encore. L'un & l'autre viennent du Grec akouesthai, signifiant la même chose. Menage le derive de auscultare.
 
Au Palais le President dit à un Advocat, Qui vous escoute, qui vous oit ? pour dire, Qui est l'Advocat qui doit deffendre contre vous, qui doit repliquer ? On dit aussi, qu'un homme s'escoute parler, quand il parle froidement & sans s'animer, & aussi lors qu'il témoigne de la vanité, & trop bonne opinion de ce qu'il dit.
 
ESCOUTER, se dit aussi en choses morales, pour dire, Se laisser persuader, se rendre à quelque raison. Bienheureux celuy qui escoute les inspirations divines, qui escoute l'Evangile. Un brutal n'escoute point la raison, il n'escoute que son sens. Cette femme commence à escouter les cageolleries, les offres de ses amants, elle sera bientost perduë. Eve se trouva mal d'avoir escouté le serpent.
 
ESCOUTÉ, ÉE. part. pass. & adj. On appelle au Manege un pas escouté, un pas d'escole, un pas raccourci d'un cheval, qui est balancé entre les talons, qui les escoute sans se jetter sur l'un ni sur l'autre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.