Email catcher

élaguer

Définition

Définition de élaguer ​​​ verbe transitif

Dépouiller (un arbre) des branches superflues. ➙ ébrancher, tailler.
Supprimer, couper. Élaguer des branches mortes.
au figuré Débarrasser des détails ou développements inutiles. Élaguer un exposé. Retrancher. ➙ couper. Il y a beaucoup à élaguer dans cet article.

Conjugaison

Conjugaison du verbe élaguer

actif

indicatif
présent

j'élague

tu élagues

il élague / elle élague

nous élaguons

vous élaguez

ils élaguent / elles élaguent

imparfait

j'élaguais

tu élaguais

il élaguait / elle élaguait

nous élaguions

vous élaguiez

ils élaguaient / elles élaguaient

passé simple

j'élaguai

tu élaguas

il élagua / elle élagua

nous élaguâmes

vous élaguâtes

ils élaguèrent / elles élaguèrent

futur simple

j'élaguerai

tu élagueras

il élaguera / elle élaguera

nous élaguerons

vous élaguerez

ils élagueront / elles élagueront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot élaguer

Il autorise aussi le maire à faire élaguer les ifs à l'entrée du cimetière.Ouest-France, 02/06/2013
Nous travaillâmes à élaguer tout le reste, et ce travail pénible dura jusqu'à ce que ma femme nous amenât deux fortes charges de planches.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il faut élaguer, couper, arracher un peu partout.Berthe de Buxy (1863-1921)
La réforme prévue des collectivités locales influera également sur le degré auquel il faudra peut-être élaguer le système de protection sociale à l'avenir.Études économiques de l'OCDE, 2005 (Cairn.info)
Il a fallu tronçonner les saules très nombreux et encombrants, élaguer des chênes.Ouest-France, 15/10/2020
Après quelques tours de ronde, on part élaguer des arbres à l'entrée d'un sentier pour en bloquer le passage.Ballast, 2019, Roméo Bondon, Jules Gras (Cairn.info)
Le conseil a décidé d'engager une entreprise pour élaguer les arbres qui n'avaient pas été faits par les propriétaires.Ouest-France, 04/11/2020
Dans quelle mesure peut-on choisir et, par suite, élaguer ?Jules Lemaître (1853-1914)
Nous devons élaguer l'arbre pour lui permettre de grandir.Europarl
Il sera demandé aux propriétaires d'élaguer en bordure de leurs propriétés via le bulletin communal.Ouest-France, 22/09/2017
Elles dépendent principalement de programmes à long terme, qu'il est difficile d'élaguer sur une courte période.Études économiques de l'OCDE, 2010 (Cairn.info)
Ou encore pour élaguer les arbres trop proches des lignes électriques.Ouest-France, 05/06/2021
Au moins sait-il qu'ils ne comprennent pas la féminéité de ces lignes naturistes, et qu'il vaut mieux les en élaguer, eux et leurs aspirations.Gustave Kahn (1859-1936)
Un horticulteur systématique vous dirait qu'il faut arrêter tout ce développement des branches, élaguer, rogner, afin de contraindre la sève à se convertir en bourgeons.George Sand (1804-1876)
À fins de publications, il a donc fallu tronçonner, saucissonner et élaguer.Cités, 2006 (Cairn.info)
En précisant celle-ci pour élaguer tout ce qui la déborde, on rejette précisément le meilleur.Charles Secrétan (1815-1895)
Ils discutaient ça dans une allée où j'étais en train d'élaguer des arbres et ils avaient haussé la voix.André Theuriet (1833-1907)
Il paroît qu'on se contenta d'en élaguer quelques légers détails.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Il s'agit d'en élaguer les branches, d'en supprimer les parasites pour mieux permettre à la substance de s'épanouir.Archives juives, 2007, Perrine Simon-Nahum (Cairn.info)
Afin de ne pas retarder le passage de la fibre optique, un courrier rappellera à chaque propriétaire d'élaguer ses arbres dans les normes prévues.Ouest-France, 28/09/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉLAGUER v. act.

Retrancher les branches superfluës d'un arbre qui empêchent qu'il ne profite.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine